Olivier Morel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Olivier Morel
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités
Autres informations
Genre artistique
Site web

Olivier Morel (né à Paris en 1964) est un artiste plasticien, dessinateur, peintre, graveur, céramiste et illustrateur français. Il vit et travaille à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olivier Morel est diplômé de l'Université Paris-Sud - DEUG Sciences et Structures de la Matière de 1982 à 1984 - et de l'Institut supérieur d'électronique de Paris - 1984 à 1987. En 3e année de cycle ingénieur, il suit des cours de dessin dans l'atelier de Lydie Arickx. Il entre aux Beaux-Arts de Paris en 1989 dans l'atelier de Vladimir Veličković.

Ses œuvres sont régulièrement exposées dans des galeries et des centres d'art, en France et à l'étranger[1],[2]. Ses gravures sont éditées par les Éditions Rémy Bucciali (Colmar) et les Ateliers Moret (Paris) [3].

Il est lauréat de la Fondation Colas en 2011[4]

Son travail de gravure « Labyrinthe 2K2 » a été acquis en mai 2019 par le Mobilier National en vue de la réalisation d'un tapis en haute lice par la Manufacture de la Savonnerie[5].

Il poursuit parallèlement des activités dans le domaine de l'illustration pour enfant. Il collabore à la revue Dada depuis 2003 (plus de 70 numéros). Il est coauteur, avec Isabelle Cahn, Marine Degli, Sophie Rossignol et Caroline Larroche, de la collection Toutes Mes Histoires de l'Art, aux éditions Courtes et Longues.

Olivier Morel a enseigné les arts plastiques à l'atelier de Sèvres de 1997 à 2016.[réf. nécessaire]

Démarche artistique[modifier | modifier le code]

Olivier Morel Japon Art contemporain
Olivier Morel, Peinture-cible, peinture acrylique / toile, 130 x 195 cm, 2010
Olivier Morel Forêt 28 Art contemporain artiste Français
Olivier Morel, Forêt 28, peinture acrylique / toile, 130 x 162 cm, 2017

Portant un regard curieux et distancié sur le monde actuel, il aborde l'actualité – mondialisation, terrorisme, réchauffement climatique - en alternance avec des sujets plus contemplatifs, inspirés par les philosophies orientales (Forêts, Montagnes). Il a notamment été très marqué par le Japon où il a effectué plus d'une dizaine de voyages[6],[7].

Expositions (sélection)[modifier | modifier le code]

Olivier Morel art contemporain artiste Français
Olivier Morel, Washi, peinture acrylique / toile, 300 x 210 cm, 2012

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2021 : Phosphorescences - 68 rue de Grenelle, commissariat Baldine Saint Girons (Paris)
  • 2019 : Im Labyrinth von Tong Ting – Red Zone Arts (Francfort)[8]
  • 2018 : Forêts - Maison des Arts (Plessis-Robinson)[9]
  • 2016 : Exposition à la galerie Jaeschke (Braunschweig, Allemagne)[10]
  • 2015 : Qui peut démêler ces lacis ? - Galerie Red Zone (Genève)[11] / Nouveau Monde - Galerie Expression d'Aujourd'hui (Paris)
  • 2014 : 1001 nuits - L'Orangerie, centre d'art contemporain (Cachan)[12]
  • 2013 : Le peintre-archer - Galerie Red Zone (Genève)[13] /Les soleils mouillés de ces ciels brouillés - Galerie Mondapart (Boulogne-Billancourt)[14],[15]
  • 2012 : Centre d'arts plastiques Albert Chanot (Clamart)
  • 2010 : Galerie des Éditions du Pacifique
  • 2009 : Yoru / Hiru - Fondation Atelier de Sèvres - Espace Dupin (Paris)[16] / L'invitation au voyage - Mairie du 5e arrondissement (Paris)
  • 2008 : Le Tokaido et autres racontars nippons - Galerie Bucciali-Minarro (Colmar)[17] / Galerie Mondapart (Boulogne)
  • 2005 : Mois de l’Estampe - Ateliers Moret (Paris)
  • 2004 : L’estampe (Strasbourg) / Galerie Kühn (Berlin)

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 2021 : Laniakea - La Ruche, commissariat Anne Malherbe, Bogdan Pavlovic (Paris)
  • 2020 : Pays-sage - Espace d'Art Chaillioux (Fresnes)
  • 2019 : Discovery Art Fair - Red Zone Art Gallery (Francfort)
  • 2016 : Sciences-Fictions - Espace Saint-Sauveur (Issy-les-Moulineaux) / Market Street - Espace Landowski (Boulogne-Billancourt)
  • 2014 : Biennale Internationale de l'Estampe de Bruges (Belgique) / 70 combats pour la liberté - Le Radar (Bayeux)[18],[19]
  • 2011 : Femme objet-Femme sujet - Centre d'Art Contemporain de Meymac - Abbaye de Saint-André[20] / 5e Biennale de l'Estampe de Saint-Maur (3e prix de gravure) / Nouvelles acquisitions de la Fondation Colas
  • 2010 : Salon de l'Estampe et du Dessin - Éditions Bucciali (Grand-Palais - Paris)
  • 2009 : Art Élysées - Galerie Namy-Caulier (Paris)
  • 2008 : PrintBasel – Éditions Rémy Bucciali (Suisse) / Salon de l’Estampe - Ateliers Moret- Grand-Palais (Paris)
  • 2007 : Global Matrix II - Purdue University (West Lafayette - Indiana – USA) / Salon de l’Estampe - Galerie Namy-Caulier - Grand-Palais (Paris)
  • 2006 : L’éphémère, le multiple, le fugitif - Bibliothèque Gabrielle-Roy - Institut Canadien de Québec (Canada) / 51e Salon de Montrouge
  • 2005 : L’original multiple - 4e Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières (Canada) / 5e Biennale internationale de gravure de Liège - Musée d’Art Moderne / 5e Biennale internationale de la gravure d’Ile-de-France (Versailles) / Bibliothèque Nationale de France (Paris)
  • 2004 : Foire de New York, foire d’art contemporain de Strasbourg - Galerie Namy-Caulier (Paris)

Collections[modifier | modifier le code]

  • Mobilier National
  • Direction des affaires culturelles de la ville de Paris
  • Bibliothèque nationale de France
  • Institut national du Québec
  • Purdue University Galleries, West Lafayette, USA
  • Fondation Colas
  • Crédit local de France
  • Groupe Accor
  • Centre de la gravure et de l'image imprimée, La Louvière, Belgique
  • Artothèques d'Amiens, Bayeux, Chambéry, Compiègne, Évreux, La Rochelle, Nantes, Poitiers[21], Pont-l'Evêque, Roncq, Saint-Maur-des-Fossés[22], Strasbourg[23]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Albums Jeunesse[modifier | modifier le code]

Collection Toutes Mes histoires de l'Art[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Morel, dessinateur, graveur et peintre, galerie Red Zone, Genève.
  2. (de) Cyrille Catherin, « OLIVIER MOREL -In the labyrinth of Tong Ting », sur RED ZONE ARTS, (consulté le )
  3. Olivier Morel, « Gloire aux taille-douciers. », Nouvelles de l'estampe / publ. par le Comité National de la Gravure Française et le Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Française.,‎ , p. 58–61 (ISSN 0029-4888, lire en ligne, consulté le )
  4. « Fondation Colas », sur prod.colas-fondation-galerie.publicisfrance.com (consulté le )
  5. « Les Commissions consultatives | Mobilier National », sur www.mobiliernational.culture.gouv.fr (consulté le )
  6. Les traits d'un peintre-archer, article de Laurence Chauvy, LeTemps.ch.
  7. Isabelle Cahn, catalogue de la Fondation Colas, acquisitions 2011.
  8. (de) Cyrille Catherin, « OLIVIER MOREL -In the labyrinth of Tong Ting », sur Red Zone Arts, (consulté le )
  9. « "Forêts" par Olivier Morel », Maison des arts de Plessis Robinson,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Olivier Morel - exposition à la galerie Jaschke », sur www.braunschweig.de
  11. Collectif Sarka-SPIP, « Genève : Olivier Morel - Arts-Scènes », sur owl-ge.ch,
  12. « Olivier Morel invite l'orient à l'Orangerie de Cachan | 94 Citoyens », 94 Citoyens,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. Laurence Chauvy, « Les traits d’un «peintre archer» », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. « Olivier Morel : Exposition à la galerie Mondapart – L'e-bb, L'e-journal de Boulogne Billancourt », L'e-bb,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. « Artbrunch au Marriott Boulogne : Olivier Morel – L'e-bb, L'e-journal de Boulogne Billancourt », L'e-bb,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. Olivier Morel et Fondation Atelier de Sèvres (exposition, Fondation atelier de Sèvres, Paris, du 14 au 30 mai 2009), Yoru Hiru :, Fondation atelier de Sèvres, (OCLC 819138099, lire en ligne)
  17. dna.fr, « Colmar / Olivier Morel à la galerie Bucciali-Minarro / Routes japonaises - Les DNA Archives », sur sitemap.dna.fr,
  18. « 70 Combats pour la liberté / 70 artistes, Bayeux 2014 - Le Radar », sur www.le-radar.fr
  19. Frédéric Bourgeois, « 70 combats pour la liberté : le regard de l'art sur l'histoire », Actu.fr,‎ (lire en ligne)
  20. « Centre d'art contemporain (cac) - Meymac », sur www.cacmeymac.fr
  21. « Olivier MOREL », sur artotheque.bm-poitiers.fr (consulté le )
  22. « Collections », sur artothequemarnebois.fr (consulté le )
  23. « Portail des médiathèques de la Ville et Eurométropole de Strasbourg : Artothèque », sur www.mediatheques.strasbourg.eu (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]