France Roche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roche (homonymie).
France Roche
Description de l'image Defaut.svg.
Naissance
Saint-Tropez, Var, France
Décès (à 92 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France française
Profession
Activité principale
Autres activités
Conjoint

Compléments


France Roche est une journaliste, critique de cinéma, productrice et présentatrice de télévision française, née le à Saint-Tropez et morte à Paris le [1]. Elle a aussi écrit des livres et scénarios de films, adapté des pièces de théâtre et joué dans des films. Elle a été l'épouse de François Chalais et Gilbert de Goldschmidt.

Journaliste[modifier | modifier le code]

Journaliste, critique de cinéma, productrice et présentatrice à la télévision, elle a collaboré notamment à :

Elle participe ensuite aux émissions Sexy Folies créée par Pascale Breugnot (1986) dans laquelle elle conseille des télespectateurs au téléphone[5] puis J'aime à la folie consacrée au Festival d'Avignon (1987-88)  ;

  • Canal Jimmy, où, à la demande de Michel Thoulouze et Pierre Lescure elle anime T’as pas une idée, émission trans-générationnelle dans laquelle un invité, né dans les années 1950 à 70, est interrogé par des jeunes des années 1990 (1991-2001) ;
  • CinéCinéma, où elle présente l’émission Ciné-ciné court consacrée aux courts-métrages.
  • France Inter où elle est chroniqueuse pour Pierre-Yves Guillen dans l’émission Piment Rose.

Cinéma[modifier | modifier le code]

France Roche est l’auteur de plusieurs scénarios de film, avec notamment Michel Audiard, qu'elle découvrit[3] et a tourné dans une quinzaine de films entre 1950 et 1958.

Elle a été membre du jury au Festival de Berlin en 1961.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme scénariste
Comme actrice

Théâtre[modifier | modifier le code]

Elle a signé, au théâtre, l’adaptation en français de :

Elle a conçu et mis en images la captation pour la télévision du spectacle joué et mis en scène par Arnaud Denis, Autour de la folie, 2012.

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Elle a écrit les livres :

Documentaires[modifier | modifier le code]

Elle apparaît dans de nombreux documentaires sur le cinéma ou la télévision, dont :

Distinctions et décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décès de la journaliste France Roche, avec AFP, sur lefigaro.fr, mis en ligne le 14 décembre 2013, consulté le 14 décembre 2013.
  2. calindex.eu et « La presse cinématographique sous l’Occupation », sur le site de la Cinémathèque française
  3. a et b http://www.lefigaro.fr/cinema/2013/12/16/03002-20131216ARTFIG00395-france-roche-celle-qui-decouvrit-michel-audiard.php
  4. Selon Le Monde (mai 83 en préambule d'une "Rencontre avec France Roche" d'Hervé Guibert, "elle a "couvert" le premier festival de Cannes et tous ceux qui ont suivi". Elle est souvent interrogée à ce sujet notamment le 14/05/2007 sur France 3 dans Ce soir (ou jamais !), sur le 60e anniversaire du festival de Cannes
  5. « Sexy Folies se déshabille à nouveau », Toutelatele.com, 11 juin 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]