Nino Assirelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nino Assirelli
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
ForlìVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Équipes professionnelles
1952 Arbos-Pirelli
1953 Arbos
1954 Arbos-Bubba
1955 Arbos-Pirelli
1956 Arbos-Bif
1957 Cilo-Toscanelli et Arbos-Bif Welter
1958 Legnano
1959 Ignis-Frejus
1960 Ignis et Ferrys
1961 Ignis
1962 Ignis-Moschettieri
Principales victoires
2 étapes de grands tours
Tour d'Espagne (1 étape)
Tour d'Italie (1 étape)

Nino Assirelli (né le à San Varano Di Forli, en Émilie-Romagne, et mort le à Forli) est un coureur cycliste italien, dont la carrière s'est déroulée durant les années 1950. Principalement équipier, il est surtout connu pour ses longues échappées[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Passé professionnel en 1952, Nino Assirelli a été équipier d'Ercole Baldini et de Pasquale Fornara. En 1953, il remporte la plus grande victoire de sa carrière sur la cinquième étape du Tour d'Italie, et ce pour sa première participation à l'épreuve, après une longue échappée. L'année suivante, en 1954, il mène une nouvelle échappée avec le Suisse Carlo Clerici sur la sixième étape (Naples-L'Aquila), pour ce qui est l'une des l'une des plus célèbres fughe bidone[n 1] de l’histoire du cyclisme. Devancé au sprint par celui-ci à l'arrivée[2], il se console néanmoins avec un gain de plus d'une demi-heure sur les favoris, qui lui permet de se classer troisième de ce Giro, derrière Clerici et Hugo Koblet, et juste devant son compatriote Fausto Coppi, privé de podium (4e).

En 1957, il termine huitième du Tour de Suisse. En 1960, il obtient sa deuxième grande victoire sur la sixième étape du Tour d'Espagne.

Une fois sa carrière terminée, il prend la direction d'une magasin de pêche et de chasse à Forli avec son frère Alberto, lui aussi ancien cycliste. Il meurt dans cette commune le à 92 ans[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

6 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

  • 1957 : 51e
  • 1960 : abandon, vainqueur de la 6e étape

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En italien on appelle fuga bidona une échappée qui ne semble pas dangereuse au reste des concurrents, qui ne s’aperçoivent que trop tard qu’elle est destinée à réussir

Références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Ciclismo, è morto Nino Assirelli », sur sestopotere.com,
  2. (it) Marco Pastonesi, « Il Pasto al Giro. le Fatiche di Nino », sur tuttobiciweb.it,
  3. (it) « Ciclismo, è morto il campione forlivese Nino Assirelli », sur romagnauno.it,

Liens externes[modifier | modifier le code]