Nightprowler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nightprowler est un jeu de rôle médiéval-fantastique créé par Croc et la maison d'édition Siroz et publié par Asmodée en 1995. Les personnages-joueurs sont des hors-la-loi divers, du monte-en-l'air à l'assassin en passant par les mendiants et les prostituées.

Le jeu[modifier | modifier le code]

On peut y incarner les peuples classiques que sont les humains, nains ou elfes, auxquels s'ajoutent des hybrides : les gouris (homme-rat) inspirés des Skavens de Warhammer et les félis (homme-chat) repris d'un article paru dans la revue Casus Belli. L'appartenance à une culture et un gang a souvent autant d'importance que la race du personnage.

Les principales sources d'inspiration sont Le Cycle des Épées de Fritz Leiber, la période voleur de Conan et le jeu de rôle Warhammer.

Première édition[modifier | modifier le code]

La première édition a été publiée par la société Siroz Productions (devenue Asmodée Éditions). Avec plus de 360 pages, le livre de base était très complet et décrivait l'univers du jeu, les sociétés criminelles, les serrures et les pièges rencontrés par les voleurs, les intrigues au cœur des villes, les monstres, et la magie utilisée par les PNJ. Les Personnages-Joueurs pouvaient être choisis dans une seule classe, le voleur, mais parmi onze sous-classes différentes: agitateur, arnaqueur, assassin, cambrioleur, contrebandier, détrousseur, escamoteur, espion, garde du corps, monte-en-l'air, ou spadassin. Le système de compétences était simple, résolu avec un dé à 20 faces. Le système de combat, jugé complexe, voulait retranscrire l'ambiance des films de duel. Par rapport aux jeux médiévaux-fantastiques où une grosse arme est avantageuse, dans Nightprowler la dague avait l'avantage car c'est l'arme discrète et rapide des hommes de l'ombre.

Deuxième édition[modifier | modifier le code]

La seconde édition du jeu est aujourd'hui publiée par 2 Dés Sans Faces. Il s'agit d'une refonte complète du jeu, avec un système de règles différent, plus rapide à jouer. L'histoire se passe 20 ans après la première édition et prend une tonalité plus sombre où les intrigues politiques, l'affrontement entre clans de bandits et riches familles, l'obscurantisme religieux et le racisme occupent une place de premier plan. L'apparition de la poudre redonne de l'importance à la science et il faut maintenant compter avec les inventeurs en plus des prêtres et des mages. Dans la première version les personnages étaient plus héroïques, là ils commencent plus faibles afin de sentir le danger du monde dans lequel ils vivent. Le livre de base a perdu une cinquantaine de pages et certains chapitres comme les pièges ou la magie ne sont que survolés. Le background reste détaillé et deux scénarios d'introduction clôturent l'ouvrage.

Un écran est paru en décembre 2006, superbement illustré par Boris Courdesses et accompagné d'un livret contenant un erratum, des précisions et des règles optionnelles, ainsi que la suite du scénario du livre de base. Les règles optionnelles permettent de créer des personnages plus forts que ceux établis par le livre de base.

Parutions[modifier | modifier le code]

Première édition

  • Nightprowler : livre de base (1995)
  • Écran (1995)
  • Atlas des Sept Cités : Samarande (1996)
  • Aventures à Samarande (1996)
  • Aventures à Samarande II (1996)
  • Mémoires de Sang (1997)

Deuxième édition

  • Nightprowler : livre de base (2006)
  • Écran (2006)
  • La Voix des Ombres no 1 : Trois pas vers le bagne (2007, recueil de scénarios)
  • Atlas de Bejofa (2008)
  • Un royaume sans oiseaux (2009, contexte et règles optionnelles, annoncé)
  • La Voix des Ombres no 2 (2009, recueil de scénarios, annoncé)

Romans

Quatre romans, écrits par Pierre Pével, sous le pseudonyme de Pierre Jacq, dont les trois premiers forment une trilogie sont parus dans l'univers de la première édition. Le supplément Mémoires de Sang donne les caractéristiques des intervenants.

Liens externes[modifier | modifier le code]