Pierre Pevel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Pevel
Description de cette image, également commentée ci-après

Pierre Pevel (Imaginales, 2010)

Naissance
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Pierre Pevel, né en , est un écrivain français de fantasy et de science-fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Pevel est né en 1968[1]. Fils de militaire, sa jeunesse lui fait visiter de nombreuses villes (Berlin). Il fera une prépa litteraire au lycée Henri-Poincaré de Nancy. Il est d'abord scénariste, journaliste et auteur pour les jeux de rôle, et ne vient qu'ensuite à l'écriture. Il écrit plusieurs romans de fantasy sous le pseudonyme de Pierre Jacq[2], puis signe ses livres de son vrai nom. Il se fait connaître par sa trilogie des Ombres de Wielstadt, publiée en 2001, qui lui vaut en 2002 un Grand prix de l'Imaginaire. Pierre Pevel vit depuis des années à Nancy.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les romans de Pierre Pevel se rapprochent de l'uchronie, et en particulier de l'uchronie de fantasy, dans la mesure où ils montrent des univers fortement inspirés d'une époque historique précise et bien documentée, mais qui diffèrent du monde réel par la présence d'éléments merveilleux (magie, créatures surnaturelles), riches de conséquences sur le déroulement de l'Histoire. Viktoria 91 se différencie de ses autres œuvres en proposant une uchronie de type steampunk dans la ville de Londres en pleine époque victorienne (1891).

Par ailleurs, Pevel a entrepris, depuis 2006, de traduire à nouveau les aventures de James Bond par Ian Fleming. Publiées chez Bragelonne, ces nouvelles versions ont la particularité de respecter scrupuleusement le texte original, que les précédentes avaient souvent coupé.

Cycle Wielstadt[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cycle Wielstadt.
  1. Les Ombres de Wielstadt, 2001
  2. Les Masques de Wielstadt, 2002
  3. Le Chevalier de Wielstadt, 2004

Cycle Ambremer[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cycle Ambremer.

Le cycle a été renommé Le Paris des merveilles lors de sa réédition aux éditions Bragelonne.

  1. Les Enchantements d'Ambremer, 2004
    Réédition en 2015 en littérature aux éditions Bragelonne
  2. L'Elixir d'oubli, 2004
    Prix Imaginales 2005 du meilleur roman francophone - Réédition en 2015 en littérature aux éditions Bragelonne
  3. Le Royaume immobile, Bragelonne, 2015

Cycle Les Lames du cardinal[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Les Lames du cardinal.
  1. Les Lames du cardinal, 2007
  2. L'Alchimiste des ombres, 2009
  3. Le Dragon des arcanes, 2010

Ce cyle a donné lieu à un jeu de rôle, Les Lames du cardinal, édité en 2014 par Sans Détour :

Cycle Haut-Royaume[modifier | modifier le code]

Ce cycle présenté comme original semble se dérouler dans l'univers de Nightprowler bien avant l'époque des aventures proposées par le Jeu de Rôles. Cela est démontré par la présence d'empires et de lieu présentés dans le jeu mais bien avant que les cités franches (lieux où évoluent les joueurs) ne se séparent du Haut-Royaume.

  1. Le Chevalier, Bragelonne, 2013
  2. L'Héritier, Bragelonne, 2014

Cycle Haut-Royaume - Les Sept Cités[modifier | modifier le code]

  1. Le Joyau des Valoris, Bragelonne, 2016
  2. Le Serment du Skande, Bragelonne, 2016
  3. La Basilique d'ombre, Bragelonne, 2016

Romans indépendants[modifier | modifier le code]

Romans dans l'univers de Nightprowler[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme de Pierre Jacq, Pierre Pevel a participé à la rédaction du jeu de rôle Nightprowler, créé par Croc et édité par Siroz Productions (devenue Asmodée Éditions), dont il a enrichi l'univers par le biais de quatre livres divisés en deux cycles, le premier étant une trilogie, le deuxième, en deux volumes, n'ayant vu que son premier volume édité.

Chroniques des sept cités[modifier | modifier le code]

  1. Premiers Sangs
  2. La Voie du sang
  3. Le Prix du sang, 1997

In memoriam[modifier | modifier le code]

Ce deuxième cycle, qui devait comprendre deux volets, est resté inachevé.

  1. In memoriam, 1998

International[modifier | modifier le code]

Certains de ses romans sont traduits en anglais chez l'éditeur Orion[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :