Dé à vingt faces

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le dé à vingt faces ou D20 est un utilisé couramment dans les jeux de rôle pour obtenir des statistiques différentes de celles du dé à 6 faces classique. Il se trouve généralement sous forme d'icosaèdre mais existe sous forme d'antiprisme. Il existait déjà au temps des Pharaons.

Comme pour la plupart des dés standards, la somme de deux faces opposées du dé est égale à la somme du minimum et du maximum, soit 21 dans le cas du d20.

Système D20 (D20 system)[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Après le rachat de TSR, éditeur du jeu Donjons et Dragons, par Wizards of the Coast, il a été décidé de créer une licence regroupant tous les suppléments (ou dérivés) de Donjons et Dragons 3e édition, ainsi que d'autres suppléments de jeu de rôles sans rapport avec ce dernier, mais se basant sur le manuel du joueur de Donjons et Dragons. Par exemple, cette licence interdit de faire un système de création de personnages différent.

Les manuels utilisant ce système sont identifiables par un logo. Des accords ont été passés avec différents éditeurs pour adapter leurs jeux en D20.

Mécanique de jeu[modifier | modifier le code]

Si le résultat du dé dépasse un seuil prédéfini, l'action est réussie; dans le cas contraire, elle échoue. Des bonus et malus peuvent également s'ajouter au résultat et moduler ainsi le seuil de réussite.

Dans certains jeux à la diffusion plus confidentielle, il se peut que le résultat du dé doive être inférieur au seuil pour que l'action soit réussie. C'est en particulier le cas des jeux d'horreur où les compétences des personnages ne progressent pas mais où, au contraire, leur état physique et mental tend à se délabrer au fur et à mesure de l'avancement du scénario.

Autres jeux utilisant principalement le D20[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]