Nexuiz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nexuiz
Image illustrative de l'article Nexuiz
Capture d'écran de Nexuiz.
Nexuiz logo.svg
Logotype du jeu.

Développeur Alientrap

Date de sortie
Licence GNU GPL
Version 2.5.2 ()
Genre Jeu de tir à la première personne
Mode de jeu Jeu en réseau
Plate-forme Windows, Linux, BSD, Mac OS X
Média Internet
Langue Anglais
Contrôle Clavier et souris

Moteur DarkPlaces

Nexuiz est un jeu de tir à la première personne développé par Alientrap. C'est un jeu libre et ses données (sons, etc) sont des œuvres libres. Il est distribué sous licence GPL.

La version 1.0 de Nexuiz est sortie le 31 mai 2005.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Nexuiz (dans sa version originale) se déroule dans un univers futuriste (de science-fiction). C'est un jeu principalement multijoueur qui permet à des joueurs humains ou robots de s'affronter. Le logo du jeu est basé sur le caractère chinois "" (Li), qui signifie « force ». Nexuiz est disponible pour les systèmes Microsoft Windows, Linux, BSD et Mac OS X.

Les différents modèles de joueurs (une quinzaine) combattent avec 24 armes différentes sur les 26 de maps du jeu, ainsi que plus de 240 maps non officielles. Une campagne solo est incluse et permet de jouer contre des bots. Le jeu offre bien entendu la possibilité d'héberger et de joindre des parties en ligne.

Le moteur 3D est DarkPlaces, une amélioration du moteur de Quake qui possède (entre autres) un système d'éclairage dynamique similaire à celui de Doom 3. Les cartes sont au même format que celles de Quake III Arena. Cela permet l'édition des maps avec NetRadiant. Ce programme n'est cependant officiellement pas pris en charge par Alientrap[1].

D'après le site « Nexuiz.fr » [archive du ], Nexuiz revient aux racines du genre Quake-like. Les armes sont équilibrées et les actions rapides, ce qui est éloigné de la tendance actuelle à vouloir faire des jeux très réalistes.

La version 2.5 de Nexuiz fut publiée le 4 avril 2009[2] et la dernière mise à jour 2.5.2 fut publiée le premier octobre de la même année.

Accord commercial avec Illfonic sur l’usage de la marque et du nom de domaine (2010)[modifier | modifier le code]

Le premier mars 2010 fut révélé que l’entreprise Illfonic et Alientrap avait conclu un accord pour développer pour console un jeu nommé Nexuiz[3],[4]. Le 3 mars 2010 le cofondateur d’Illfonic annonça à la communauté Nexuiz l’accord entre Alientrap et son entreprise[5] que l’usage du nom Nexuiz et du nom de domaine nexuiz.com avait été confié à Illfonic et que le moteur avait été licencié pour usage non-libre[5],[6].

Lee Vermeulen et Forest Hale, les deux membres de l’équipe Alientrap initiatrice de Nexuiz[7], avaient secrètement conclu un accord avec une entreprise du nom d’Illfonic LLC] en vue de la publication d’un jeu sur les plate-formes de distribution de contenu en ligne Xbox Live Arcade, PlayStation Network, et Steam[8].

Migration du développement communautaire sous le nom Xonotic (2010)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Xonotic.

Le comportement d’Alientrap ainsi que le mouvement de Nexuiz vers le logiciel propriétaire a été mal accueilli par la communauté de développeurs et de joueurs, la société Illfonic ayant annoncé que les modifications ne seraient pas reversées à la communauté[5],[9]. Alientrap s’était toutefois défendu de mauvaises intentions en clamant qu'il s'agissait d'un malentendu, que le développement de la version libre de Nexuiz continuait et profiterait des financements obtenus par cet accord[8]. Les autres développeurs de Nexuiz ont créé un fork appelé Xonotic[8] afin de continuer le développement. En effet l’accord entre Alientrap et Illfonic sur le nom Nexuiz oblige la version libre a changer le sien pour ne pas tromper les utilisateurs[9]. Le développement de la version originale de Nexuiz (appelée dès lors « Nexuiz Classic ») cessa effectivement[7]. Le code source fut publiée dans les mois qui suivirent via le logiciel Git et une préversion fut distribuée le 23 Décembre 2010[10],[11]. Le développement est toujours actif avec une version 0.8.2 sortie le premier avril 2017[12].

Adaptation non-libre par Illfonic (2012)[modifier | modifier le code]

Fruit de l’accord commercial avec Alientrap, l’adaptation réalisée par Illfonic est disponible sur PC depuis le 10 mai 2012 en France[13], sur Playstation Network ainsi que sur Xbox Live Arcade[14] et la page du site nexuiz.com fut adaptée en conséquence. C’est un jeu entièrement nouveau réalisé en utilisant le moteur propriétaire CryEngine 3[15] au lieu du moteur libre Darkplaces et ne réutilisant aucune données du jeu Nexuiz original. Le jeu est jouable à 16 en ligne et permet l'ajout de cartes et de skins via des contenus téléchargeables. Les serveurs pour Xbox 360 furent arrêtés en Février 2013 à la fermeture THQ, les serveurs de la version PC n’étant pas affectés.[16]

Autres FPS libres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alientrap, « How can I create or edit Nexuiz maps? » [archive]
  2. « Nexuiz 2.5 est arrivé ! », Linuxfr,
  3. (en) Michael Sean, « Illfonic reboots Open Source FPS Nexuiz » [archive du ],
  4. (en) « Illfonic Brings Underground Arena FPS, Nexuiz to Console Gamers » [archive du ],
  5. a, b et c (en) Kedhrin Gonzalez, « IllFonic's Nexuiz » [archive du ],
  6. (en) « Nexuiz Founder Licenses It For Non-GPL Use », Slashdot, (consulté le 30 octobre 2016)
  7. a et b (en) Alientrap, « Nexuiz Classic »
  8. a, b et c (en) Xonotic, « What prompted the split from Nexuiz? »
  9. a et b Patrick Guignot, « Nexuiz et Xonotic », Linuxfr, (consulté le 17 octobre 2018)
  10. (en) Michael Larabel, « A Xonotic Preview Release Comes For Christmas », Phoronix, (consulté le 30 octobre 2016)
  11. (en) Team Xonotic, « Xonotic 0.1 Preview Released », (consulté le 30 octobre 2016)
  12. Thomas Debesse, « Xonotic 0.8.2 », Linuxfr,
  13. « Nexuiz sur PC », Jeuxvideo.com
  14. Matthieu Hurel, « Nexuiz adapté sur PSN et XLA », Gamekult,
  15. (en) Illfonic, « Nexuiz »
  16. (en) Dave Tach, « Nexuiz Xbox 360 servers taken offline », Polygon, (consulté le 27 mars 2013)