Muscle élévateur de l'anus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue inférieure du pelvis avec en bas une partie des muscles élévateur de l’anus.

Le muscle élévateur de l’anus ou muscle releveur de l’anus ou levator ani en anatomie humaine est un muscle pair et symétrique qui ferme caudalement la cavité pelvienne et forme en partie le plan profond du pelvis ou diaphragme pelvien du périnée (avec le muscle coccygien notamment). Il est en forme d'entonnoir, évasé vers le haut, fixé aux parois du petit bassin. De plus, il est à l'origine de mouvements du rectum mais est aussi important dans sa statique car il forme la cap anal d'environ 80-100° (angle entre l'ampoule rectale et le canal anal facilitant la continence).

Description[modifier | modifier le code]

Chefs du muscle élévateur de l'anus[modifier | modifier le code]

Il est constitué de trois chefs :

  • Le muscle pubo-coccygien, qui s’insère à son origine aussi derrière la symphyse pubienne, et se termine sur la face antérieure du coccyx: son rôle est de fermer le hiatus (fente) urogénital afin de prévenir un éventuel prolapsus. Il se divise en 2 faisceaux:
    • Le muscle pubo-vaginal, formant une sangle par union à la face postérieure du vagin avec son homologue contro-latéral. Il joue un role dans la continence urinaire.
    • Le muscle pubo-rectal, qui s’insère à son origine derrière la symphyse pubienne et qui se divise en 3 faisceaux musculaires distinctes:
      • Faisceau latero-rectal, se terminant sur la paroi latérale du rectum
      • Faisceau retro-anal, se terminant sur la face postérieure du rectum et sur le centre tendineux du périnée (CTP)
      • Faisceau coccygien
  • Le muscle ilio-coccygien, qui s’insère à son origine sur l’arc tendineux de l'élévateur de l'anus (ATLA), tendu contre le muscle obturateur interne de l'épine ischiatique à l'extrémité latérale de la crête pubienne, et se termine sur le bord latéral du coccyx : son rôle est celui de sphincter pour le canal anal et le plancher pelvien, on parle de "diaphragme pelvien". Il recouvre les deux faisceaux les plus latéraux du muscle pubo-rectal ainsi que le muscle ischio-coccygien.

Certains auteurs font du faisceau ischio-coccygien, un muscle séparé, d'autres le considère comme un faisceau supplémentaire du Muscle élévateur de l'anus.

Les fibres musculaires ont une orientation médiane dorsale et caudale. Elles descendent en convergeant vers le rectum et le coccyx.

Forme[modifier | modifier le code]

Les deux muscles élévateurs de l'anus forment une puissante nappe musculaire en forme de fer a cheval libérant deux hiatus sur la ligne médiane:

  • Le hiatus uro-génital en avant, comportant l'urètre chez les deux sexes ainsi que le vagin chez la femme.
  • Le hiatus anal en arrière, avec le canal anal

Origine embryologique[modifier | modifier le code]

Les éléments du muscle élévateur de l’anus ont une origine embryologique différente :

  • le muscle pubo-rectal dérive des ilots cellulaires mésenchymateux de l’éperon périnéal de l’embryon (tout comme les sphincters du pelvis) ;
  • les muscles pubo et ilio-coccygiens dérivent des muscles des parois donc du mésoderme paraxial.

Innervation[modifier | modifier le code]

Les muscles élévateurs de l’anus sont innervés par : le nerf du muscle élévateur de l’anus issu de la 3e racine sacrée et le nerf rectal inférieur issu du nerf pudendal (pour le faisceau du muscle pubo-vaginal).