Musée Zervos - Maison Romain-Rolland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Musée Zervos)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musée image illustrant français image illustrant l’art
image illustrant l’Yonne image illustrant le Morvan
Cet article est une ébauche concernant un musée français, l’art, l’Yonne et le Morvan.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Musée Zervos - Maison Romain-Rolland
L'entrée du musée
L'entrée du musée
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Vézelay
Adresse 14 rue Saint-Étienne
89450 Vézelay
Coordonnées 47° 27′ 50″ Nord 3° 44′ 36″ Est / 47.463769, 3.743291
Informations visiteurs
Site web www.musee-zervos.com

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musée Zervos - Maison Romain-Rolland

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Musée Zervos - Maison Romain-Rolland

Le musée Zervos - Maison Romain-Rolland est un musée d'art moderne (1925-1965) situé à Vézelay.

Description du musée[modifier | modifier le code]

L'établissement est installé dans une maison ancienne où l'écrivain Romain Rolland a vécu à partir de 1938 et où il est mort en 1944. Le musée, ouvert en 2006, abrite les plus belles pièces de la collection léguée en 1970 à la ville de Vézelay par Christian Zervos. Critique et éditeur d’art, fondateur de la revue Les Cahiers d'art publiée de 1926 à 1960, Christian Zervos côtoya les plus grands artistes du XXe siècle.

Au rez-de-chaussée, des petites sculptures et un imposant relief en fonte de Henri Laurens côtoient un grand mobile de Calder tandis que, dans la salle Picasso, des œuvres de Pablo Picasso et de Julio González montrent les liens qui existaient entre ces deux artistes.

À l’étage sont présentées des sculptures de Giacometti, des peintures d'Ernst (La Sauterelle), Kandinsky, Miró, Jean Hélion, Victor Brauner et Willi Baumeister. Pour les années 1950, des œuvres de Jacques Villon, Nicolas de Staël, Serge Poliakoff, Joseph Sima ou Étienne Hajdu.

La chambre de Romain Rolland est conservée ; des meubles de l'écrivain y sont présentés.

Dans les combles sont exposés les Cahiers d'art, le catalogue raisonné de l’œuvre de Picasso (entrepris par Zervos en 1932, à la demande de l’artiste) et son activité d’éditeur montrant la grande diversité des talents de Zervos, et sa curiosité avec la collection d'objets de l’ancien monde méditerranéen : idoles des Cyclades, figurines d’Égypte, de Chypre et de la Grèce archaïque.

La première peinture murale de Fernand Léger, réalisée à Vézelay, est présentée au rez-de-chaussée dans un espace donnant accès à la terrasse et à la maison du jardinier, réservée aux présentations temporaires.

Le musée possède des sous-sols médiévaux et sa terrasse ouvre sur le Morvan.

Une association, la "Fondation Christian Zervos", existe depuis 1983. Son président est Christian Limousin, Docteur ès Lettre, écrivain, ancien professeur de Lettres, critique d'art (ayant écrit un essai sur Georges Bataille en 1974).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]