Tourisme dans l'Yonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le tourisme dans l'Yonne permet de découvrir des vestiges anciens, des monuments historiques et des musées, des vignobles et des spécialités culinaires, ainsi que de vastes parcs naturels dont celui de Boutissaint, au cœur de la Puisaye, et une partie du Parc naturel régional du Morvan, un parc qui s'étend également sur une partie de la Côte d'Or et de la Nièvre.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Présentation du tourisme dans l'Yonne[modifier | modifier le code]

Offices de tourisme[modifier | modifier le code]

L'Yonne compte 17 offices de tourisme, dont 10 sont engagés dans une démarche qualité. Les O.T. d'Auxerre, d'Avallon et de Sens sont classés 3 étoiles[1]

Elle compte également 11 syndicats d'initiative et 11 autres points d'information touristique.

Fréquentation des lieux touristiques[modifier | modifier le code]

En 2012, les touristes peuvent découvrir dans l'Yonne[2] :

  • 16 châteaux ouverts à la visite
  • 32 musées
  • 71 centre d’art, lieux d’exposition et galeries
  • 87 édifices religieux et églises
  • 23 parcs et jardins organisés à la visite
  • 14 autres sites touristiques (grottes, caves, sites archéologiques).

Le site le plus visité du département est incontestablement Vézelay et la basilique Sainte-Marie-Madeleine, avec plus de 900 000 visiteurs en 2012[3].

Mais le premier site payant de l'Yonne est le chantier médiéval de Guédelon, avec 287 047 visiteurs en 2012[2]. C'est même le second site payant le plus visité de Bourgogne, après les hospices de Beaune (Côte-d'Or)[4].

Viennent ensuite les serres tropicales du Parc du Moulin à Tan, de Sens (219 184 visiteurs en 2012[2]). Puis l'abbaye de Pontigny (40 483 visiteurs en 2012[2]), le Musée et Trésor de la Cathédrale de Sens (32 804 visiteurs en 2012) et l'abbaye Saint-Germain d'Auxerre (32 391 visiteurs en 2012[2]).

Hébergement et restauration[modifier | modifier le code]

Hébergement[modifier | modifier le code]

En 2012, le parc hôtelier de l'Yonne a enregistré 526 866 arrivées et 709 360 nuitées soit une moyenne de séjour de 1,35 nuit. Les Français ont représenté 82,8 % des nuitées, suivis des Britanniques (5 %) et des Belges (3 %). Le taux d'occupation était de 53 %. De 2007 à 2008, le nombre d'arrivées est resté stable, tandis que le nombre de nuitées a diminué de 1,6 %[5].

L'Yonne dispose de 39 campings (dont 2 quatre étoiles, et 9 trois étoiles) qui offrent 2559 emplacements. En 2012, ils ont enregistré 75 353 arrivées et 190 835 nuitées, soit une moyenne de 2,53 nuits par séjour.

Restauration[modifier | modifier le code]

Lieux touristiques[modifier | modifier le code]

Patrimoine historique[modifier | modifier le code]

Les villes touristiques[modifier | modifier le code]

Joigny, la maison du pilori

Distinctions :

Les châteaux[modifier | modifier le code]

Les édifices religieux[modifier | modifier le code]

Les autres sites[modifier | modifier le code]

L'Hôtel-Dieu de Tonnerre

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Milieux naturels et loisirs associés[modifier | modifier le code]

Les sites naturels[modifier | modifier le code]

Les lacs et cours d'eau[modifier | modifier le code]

Réserve naturelle[modifier | modifier le code]

Les parcs et jardins[modifier | modifier le code]

Animations et manifestations[modifier | modifier le code]

Gastronomie et vins[modifier | modifier le code]

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Tables réputées[modifier | modifier le code]

Quelques spécialités culinaires[modifier | modifier le code]

Les vignobles[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Le tourisme dans les départements limitrophes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. sur un total de 4 étoiles possibles. Classement par arrêté préfectoral, selon des critères définis par un décret du 16 décembre 1998.
  2. a, b, c, d et e Agence de Développement Touristique de l'Yonne, « Les Chiffres clés du tourisme dans l’Yonne 2012-2013 » (consulté le 25 juillet 2009)
  3. Je suis l'Yonne ascendant tourisme en chiffres 2012-2013 de l'Agence de Développement Touristique de l'Yonne
  4. « Document Bourgogne Tourisme Pro » (consulté le 25 juillet 2009)
  5. INSEE, « Bilan 2008 de l’hôtellerie de tourisme en Bourgogne » (consulté le 23 juillet 2009)