Municipalité (République populaire de Chine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Municipalité.
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

En République populaire de Chine, les municipalités au rang de province sont des agglomérations qui ne dépendent plus de la province où elles se situent mais directement de l'autorité centrale. Elles sont composées d'un centre urbain entouré d'une banlieue beaucoup plus grande, et de la zone rurale environnante.

Il existe quatre municipalités : Chongqing, Pékin, Shanghai et Tianjin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières municipalités étaient les 11 villes de Nankin, Shanghai, Pékin, Tianjin, Qingdao, Chongqing, Xi'an, Canton, Hankou (maintenant partie de Wuhan), Shenyang et Harbin, quand le gouvernement de la République de Chine a pris le pouvoir en Chine. Elles sont établies en 1927, peu après avoir été désignées comme villes dans les années 1920. Nominalement, Dalian était aussi une municipalité, bien qu'elle soit sous occupation japonaise. Ces villes étaient alors appelées municipalités/villes spéciales ((zh))), mais elles sont ensuite renommées municipalités sous le contrôle Yuan ((zh)), puis municipalités sous contrôle direct ((zh)) par le gouvernement central.

Après la prise de contrôle de la Chine continentale par le Parti communiste chinois en 1949 et la création de la République populaire de Chine, Anshan, Benxi et Fushun sont déclarées municipalités, alors que Qingdao, Dalian et Harbin sont rétrogradées au rang de municipalités provinciales[1]. Hankou et Wuhan fusionnent. De là, il reste 12 municipalités en Chine continentale, jusqu'à ce que Dalian prenne le statut de municipalité en 1950. En novembre 1952, Nankin prend à son tour le statut de municipalité provinciale[2]. En juillet 1953, Harbin récupère son statut de municipalité, accompagné de Changchun[3]. À l'exception de Pékin et Tianjin, qui sont sous le contrôle central, toutes les autres municipalités sont gouvernées par les plus grandes zones administratives.

En juin 1954, 11 des 14 municipalités sont rétrogradées au statut de municipalités provinciales. La plupart deviennent les capitales des provinces dans lesquelles elles se trouvent. Seules Pékin, Tianjin et Shanghai conservent leur statut, avant d'être à nouveau rejointes par Chongqing en 1997 avec une zone d'influence plus importante. Tianjin est temporairement revenue sous l'autorité de province autour des années 1960.

Liste des anciennes municipalités[modifier | modifier le code]

Nom Chinois (T) Chinois (S) Pinyin Pinyin postal Région Annexion actuelle
Nankin 南京 南京 Nánjīng Nanking Est Jiangsu
Qingdao 青島 青岛 Qīngdǎo Tsingtao Est Shandong
Xi'an 西安 西安 Xī'ān Sian Nord-Ouest Shaanxi
Canton 廣州 广州 Guǎngzhōu Kwangchou (Canton) Centre-Sud Guangdong
Hankou (Wuhan) 漢口 汉口 Hànkǒu Hankow Centre-Sud Hubei
Shenyang 瀋陽 沈阳 Shěnyáng Shenyang (Mukden) Nord-Est Liaoning
Harbin 哈爾濱 哈尔滨 Hāěrbīn Harbin Nord-Est Heilongjiang
Dalian 大連 大连 Dàlián Dairen Nord-Est Liaoning
Anshan 鞍山 鞍山 Ānshān Anshan Nord-Est Liaoning
Benxi 本溪 本溪 Běnxī) Penhsi Nord-Est Liaoning
Fushun 撫順 抚顺 Fǔshùn Fushun Nord-Est Liaoning

Municipalités actuelles[modifier | modifier le code]

De nos jours, la République populaire de Chine possède quatre municipalités au rang de province.

Carte des municipalités directement sous contrôle central de la République populaire de Chine
China municipalities numbered.svg
Municipalités directement sous contrôle central de la République populaire de Chine[4]
N° sur la carte Nom de la division Trad. Simp. Hanyu Pinyin Pinyin postal Abbr. ISO[5] Région Population Densité (/km²) Superficie (km²) Divisions
1 Pékin 北京 北京 Běijīng Peking jīng CN-11 Nord 15 810 000 941 16 800 Liste
2 Tianjin 天津 天津 Tiānjīn Tientsin jīn CN-12 Nord 11 519 000 980 11 305 Liste
3 Chongqing 重慶 重庆 Chóngqìng Chungking CN-50 Sud-Ouest 31 442 300 382 82 300 Liste
4 Shanghai 上海 上海 Shànghǎi Shanghai CN-31 Est 18 450 000 2 622 6 341 Liste

Position hiérarchique[modifier | modifier le code]

Les municipalités constituent le plus haut niveau hiérarchique pour une ville en République populaire de Chine. Il existe trois niveaux de villes en Chine continentale (par ordre d'importance) :

  1. Les municipalités
  2. Les villes-préfectures (incluant les villes sous-provinciales qui sont au-dessus de la majorité des villes-préfectures)
  3. Les villes-districts

Administration[modifier | modifier le code]

Dans les municipalités en Chine continentale, le dirigeant le plus important est le maire. Le maire est également député de l'Assemblée nationale populaire[6] et secrétaire-adjoint du Comité municipal du Parti communiste chinois. Cependant, l'autorité administrative la plus haute dans une municipalité appartient au secrétaire du Comité municipal du Parti communiste chinois ou secrétaire du Parti.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (zh) 中华人民共和国行政区划(1949年)
  2. (zh) 中华人民共和国行政区划(1952年)
  3. (zh) 中华人民共和国行政区划(1953年)
  4. Les références et détails sur les données peuvent être trouvés dans les articles de chaque municipalité.
  5. ISO 3166-2:CN (ISO 3166-2 codes pour les provinces de Chine)
  6. (en) Chongqing Mayor: Government Must Place Service Above Anything Else