Monts Sinjar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monts Sinjar
Vue satellite des monts Sinjar.
Vue satellite des monts Sinjar.
Géographie
Altitude 1 462 m[1]
Longueur 100 km
Largeur 15 km
Administration
Pays Drapeau de l'Irak Irak
Province Ninive
Géologie
Âge Miocène moyen et supérieur
Roches Roches sédimentaires

Les monts Sinjar (en arabe : جبل سنجار, kurde : چیای شه‌نگال/شه‌نگار) sont une chaîne de montagne de faible ampleur, mais relativement isolée, située à l'ouest de la ville de Tall Afar et à proximité nord de la ville éponyme de Sinjâr, dans la province de Ninive, en Irak.

Géographie[modifier | modifier le code]

Structures anticlinales de la province de Ninive avec les monts Sinjar à l'ouest.

Les monts Sinjar sont la plus longue et la plus occidentale structure d'un ensemble de crêtes anticlinales situées dans la province de Ninive.

Ils sont constitués de sédiments miocènes. Le massif recèle un type particulier d'antarcticite (catégorie des halogénures selon la classification de Strunz), dénommée sinjarite.

Population[modifier | modifier le code]

Les monts Sinjar sont principalement peuplés par des Yézidis[2] qui les vénèrent et les considèrent comme l'endroit le plus haut où l'arche de Noé s'est installée après le Déluge biblique[3].

Articles détaillés : Massacres de Sinjar et Bataille de Sinjar.

En , environ 40 000 Yazidis attaqués par l'État islamique autour de la ville de Sinjâr se réfugient dans ces montagnes[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [PDF] Varoujan K. Sissakian, Alluvial fans of Sinjar Mountain, NW Iraq, Iraqi Bulletin of Geology and Mining, Vol.7, no 2, 2011, page 9
  2. (en) Nelida Fuccaro, The Other Kurds: Yazidis in Colonial Iraq, I.B.Tauris, Londres, 1999 (ISBN 978-1-86064-170-1), pp. 47–48.
  3. (en) Oswald Hutton Parry, Six Months in a Syrian Monastery: Being the Record of a Visit to the Head Quarters of the Syrian Church in Mesopotamia: With Some Account of the Yazidis Or Devil Worshippers of Mosul and El Jilwah, Their Sacred Book, London, H. Cox,‎ (OCLC 3968331), 381
  4. (en) Martin Chulov, « 40,000 Iraqis stranded on mountain as Isis jihadists threaten death », The Guardian,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]