Mistral gagnant (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mistral gagnant.
Mistral gagnant

Album de Renaud
Sortie 1985
Enregistré Los Angeles
Durée 41 min 33 s
Genre Chanson française
Rock
Format 33t
CD (réédition)
Producteur Jean-Philippe Goude
Label Virgin Records

Albums de Renaud

Singles

  1. Miss Maggie / Trois matelots
  2. Mistral gagnant / Le Retour de la Pépette
  3. Baby-sitting blues / La Pêche à la ligne

Mistral gagnant est le septième album studio de Renaud sorti en décembre 1985, sur lequel figurent notamment la chanson éponyme qui est l'une de ses plus connues, et le titre Miss Maggie, qui brocarde Margaret Thatcher. Ce dernier 45 tours connaît un grand succès et est aussi l'objet d'un mini-scandale outre-manche. Le titre se classe plusieurs semaines au Top 50 en mars 1986.

Le 33 tours connaît un énorme succès courant 1986 et se vend à plus de 1 300 000 exemplaires[1].

L'album est dédié « aux petits garçons qui ont les mains sur les hanches », référence à Frédéric Dard et son roman Faut-il tuer les petits garçons qui ont les mains sur les hanches ?, tandis que la chanson P'tite conne est dédiée à Pascale Ogier, morte d'une crise cardiaque à 25 ans, l'année précédant la sortie de l'album.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Toutes les paroles sont écrites par Renaud Séchan.

No TitreMusique Durée
1. Miss MaggieRenaud Séchan / Jean-Pierre Bucolo 4:17
2. La Pêche à la ligneRenaud Séchan / Jean-Pierre Bucolo 3:36
3. Si t'es mon poteRenaud Séchan / Jean-Pierre Bucolo 4:06
4. Mistral gagnantRenaud Séchan / Renaud Sechan 2:46
5. Trois MatelotsRenaud Séchan 4:52
6. Tu vas au bal ?Renaud Séchan 1:16
7. Morts les enfantsRenaud Séchan / Franck Langolff 4:00
8. Baby-sitting bluesRenaud Séchan 3:55
9. P'tite ConneRenaud Séchan 3:40
10. Le Retour de la PépetteRenaud Séchan 3:51
11. FatiguéRenaud Séchan / Franck Langolff 5:14
41:33

Crédits de l'album[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]