Mille terrestre international

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mile (unité de longueur))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mille et Mile.
Ne doit pas être confondu avec Mille marin.

Le mille terrestre international (symbole : mi) ou mille anglo-américain, souvent appelé mile[1] (avec pluriels réguliers : des milles et des miles), est une unité de longueur utilisée notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans divers pays du Commonwealth, valant 1 609,344 mètres. Il fait partie du système d'unités impériales. À noter qu'au Canada, on préfère à mile le mot français original « mille »[2].

Il ne faut pas le confondre avec :

  • le mille terrestre américain (statute mile ou U.S. Survey mile), qui est très légèrement plus long et équivaut à 1 609,3472 m. Aboli en 1959, il reste encore utilisé aux États-Unis à cause de la grande quantité de cartes et cadastres qui l'utilisent et du fait que le très faible écart avec le mille international est insignifiant pour nombre d'applications ;
  • le « mille marin », aussi appelé « mille marin international », « mille nautique[3] » ou « nautique », unité de longueur utilisée dans la navigation maritime et aérienne et qui vaut exactement 1 852 m.

Unités dérivées[modifier | modifier le code]

L'unité d'aire dérivée du mille international est le mille carré (squared mile) qui vaut exactement 2 589 988,110336 m2 soit environ 2,59 km2 ou 259 ha (à 0,001 % près).

Divisions[modifier | modifier le code]

Le mille international se divise en :

  (1   ÷  3  =)    lieue
  = (1   ×  8  =)  8   furlongs
  = (8   ×  10  =)  80   chaînes
  = (80   ×  4  =)  320   perches
  = (320   ×   =)  1 760   verges
  = (1 760   ×  3  =)  5 280   pieds
  =   (5 280   ×  12  =)    63 360   pouces.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le mile trouve son origine dans une loi du Parlement anglais de 1592 sous le règne de la reine Élisabeth Ire qui définit le mille réglementaire (statute mile) valant 1 760 yards, soit 5 280 pieds.

Le mille romain vaut, comme son nom milia passuum l'indique, mille double-pas de cinq pieds, soit 5 000 pieds, tandis que le mille anglais vaut (33 ÷ 32) × 5 000 = 5 280. Vers 1266-1303, au travers d'un texte "Composition of Yards and Perches[4]", la taille du pied a été diminuée de 1/11, peut être pour l'accorder à la taille du pied de Henri I. Cependant les tailles de "rod" et du "furlong" n'ont pas été modifiées car elles étaient impliquées dans le système de taxation[5]. La mesure du mille comme 8 furlong a été conservée, et donc... on se retrouve avec un mille qui fait 5 280 pieds.

Dans le système romain, le mille se divisait en huit stades. Le stade romain mesure un peu plus de 185 m et le furlong environ 201 m. Ces deux valeurs sont relativement proches. Ainsi on décida, assimilant le furlong au stade, que le mille anglais soit huit furlong[réf. nécessaire]. Depuis, le mille anglais mesure exactement 320 perches. La loi de 1592 mit fin à la pratique concomittante d'un mille à 5 000 pieds anglais, soit 1 524 m, mais égalant 303 133 perches et 1 666 ⅔ verges, des valeurs fractionnelles.

À noter aussi que :

  • le mille irlandais valut également 320 perches, mais la perche irlandaise fut définie par une longueur de 21 pieds au lieu de 16 ½ pieds pour la perche anglaise. D'où le mille irlandais de 21 × 320 = 6 720 pieds, soit 2 048,256 m ;
  • le mille écossais valut 320 perches écossaises. La perche écossaise valut 18 pieds écossais. Le mille écossais valut donc 18 × 320 = 5 760 pieds écossais. Le pied écossais entretient avec le pied anglais le même ratio que ce dernier avec le pied romain, à savoir 36 : 35. Théoriquement, le mille écossais correspond ainsi à 5 760 × (36 : 35) ÷ 3 = 1 974 67 yards. Mais la valeur de conversion empirique et conventionnelle est plutôt de 1 976 yards pour un mille écossais[6]. Ce dernier égale donc 1 806,8544 m. Un axe de différentes rues et très touristiques dans la vieille ville d'Édimbourg – d'un château à un palais – mesure environ 1,8 km, d'où son nom informel : « the Royal Mile ».

En course à pied[modifier | modifier le code]

Le mile est une distance courue en athlétisme. Depuis 1976, le mile est la seule distance non métrique à être reconnue par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme à des fins de records. On parle parfois de « mile métrique » pour l'épreuve du 1 500 mètres, distance officielle la plus proche du mile.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « MILE, subst. masc. », Trésor de la langue française informatisé
  2. Office québécois de la langue française, Grand dictionnaire terminologique
  3. Maurice Grevisse et Michèle Lenoble-Pinson, Le français correct: Guide pratique des difficultés, De Boeck Supérieur, (ISBN 9782801100516, lire en ligne)
  4. (en) « Composition of Yards and Perches », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  5. (en) « Mile », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  6. Ian. H. Adams, Agrarian landscape terms: a glossary for historical geography, Publisher: Londres : Institute of British Geographers, 1976. (ISBN 0901989207)