Michel Fauquier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Fauquier
Michel Fauquier.jpg
Biographie
Naissance
(59 ans)
Suresnes (France, 92)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Grade militaire
capitaine honoraire
Directeurs de thèse
Titres honorifiques
Vice consul de Patagonie aux Hébrides

Michel Fauquier est un historien français, professeur de chaire supérieure, docteur ès lettres[1] et agrégé d'histoire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Spécialiste de la civilisation européenne[2], il est directeur de recherches à l'Institut Albert-le-Grand d' Angers, chercheur associé au Centre d'études supérieures de civilisation médiévale (CESCM) de l'Université de Poitiers, professeur à la khâgne de La Perverie (Nantes) et professeur associé à la Rennes School of Business. Il a également enseigné l'histoire de la civilisation européenne à l'ESM de Saint-Cyr au sein de la Section en Langue Anglaise ouverte aux cadets de l'OTAN (Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan)[3] et a été chargé de cours à l'UCO (Université Catholique de l'Ouest).

Il a par ailleurs été membre du jury d'histoire ancienne de l'agrégation, vice-président du Carrefour d'Histoire Religieuse, membre du bureau de l'APPLS (Association des Professeurs de Première et Lettres supérieures) et président de jury à Montpellier Business School, et est actuellement membre du comité scientifique de la revue de géopolitique Conflits, membre de la Société d'Etudes Médiévales (Poitiers), recenseur pour la BMCR (Bryn Mawr College, Pensylvannie), membre du bureau de l'APHLY (Association des Professeurs d'Histoire préparateurs à l'ENS-Lyon) et président fondateur de la Régionale nantaise de la Société des Agrégés de l'Université.

Lauréat de l'agrégation d'histoire en 1995 (123e)[4], Michel Fauquier a obtenu un doctorat d'histoire en 2016 avec la mention très honorable et les félicitations du jury [5].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Michel Fauquier rejette l'idée de racines européennes qui ne permet pas, selon lui, de « rendre compte du processus historique » et dont l'emploi « génère naturellement une vision déterministe ». En remplacement de l'image de la racine, il défend celle de la source qui en rendrait mieux compte : « on peut choisir on non de puiser dans une source, toutes les sources ne se confondant pas, tandis que les racines sont toutes du même arbre »[6].

Engagements[modifier | modifier le code]

Michel Fauquier préside l'association Vent de colère, qui combat l'implantation d'éoliennes en France[7].

Jugeant que « le dimanche [est] sacré » et que « le modèle dans lequel s'intègre la suppression du repos dominical n'est tout simplement pas humain », il s'oppose à la généralisation du travail dominical. En 2009, il publie notamment Lettre ouverte du dernier des chrétiens au premier des Français : à propos de l'ouverture des magasins le dimanche[8],[9].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Michel Fauquier et Jean-Luc Villette, La vie religieuse dans les cités grecques aux VIe, Ve et IVe siècles, Paris, Ophrys, coll. « Synthèse Σ Histoire »,‎ , 448 p. (ISBN 978-2-7080-0967-7, lire en ligne)[10]
  • La méthode de la dissertation et du commentaire de document historiques, par l'exemple : Les erreurs-types et leur correction, Mayenne, imprimerie Lepetit, 2005, rééd. 2015, 86 p..
  • Itinéraire d'un jeune résistant français : 1942-1945, éditions L'Harmattan, , 367 p. (ISBN 978-2-7475-9302-1).
  • Aux Sources de l'Europe, 1 : Les premiers temps, Perpignan, Tempora, coll. « Histoire et société », 2008, rééd. 2015, 412 p. (ISBN 978-2-916053-32-5)[11],[12]
  • Lettre ouverte du dernier des chrétiens au premier des Français : À propos de l'ouverture des magasins le dimanche, Perpignan, Tempora, , 92 p. (ISBN 978-2-916053-56-1).
  • Aux sources de l'Europe, 2 : Les temps modernes, Perpignan, éditions Artège, coll. « Histoire et société », , 475 p. (ISBN 978-2-916053-79-0).
  • Une histoire de l'Europe : Aux sources de notre monde, Paris, éditions du Rocher, , 752 p. (ISBN 978-2-268-09636-0)[13],[14],[2],[15]
  • Martyres pacis : La sainteté en Gaule à la fin de l'Antiquité et au début du Moyen Âge (IVe - VIe siècles), Classiques Garnier, 2018, 1198 p. (ISBN 978-2-406-07944-6)[16]
  • Rome et Carthage : 529-29 av. J.-C., Paris, Armand Colin, coll. « Cursus », , 240 p. (ISBN 978-2-200-63013-3).

Décorations et médailles[modifier | modifier le code]

Ruban de la Médaille de la Défense nationale bronze.PNG
Médaille de la Défense Nationale agrafe Transmissions
Ruban de la Médaille des services militaires volontaires (bronze).PNG
Médaille des Services Militaires Volontaires agrafe Infanterie
Médaille d'honneur de la jeunesse et des sports (bronze).PNG
Médaille de la Jeunesse et des Sports


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Michel Fauquier devient docteur en Histoire », Ircom / École Supérieure,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2018)
  2. a et b José-Manuel Lamarque, « Chroniques littorales, géopolitique européenne, avec Michel Fauquier », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2018)
  3. Les professeurs de l’Institut Albert le Grand, site ircom.fr (consulté le 17 juillet 2019)
  4. Agrégations, Le Monde, 26 juillet 1995
  5. Michel Fauquier sur le site thèses.fr
  6. Michel Fauquier, Une histoire de l'Europe : aux sources de notre monde, Le Rocher, , 752 p. (ISBN 978-2-268-10034-0, lire en ligne).
  7. « Vent de colère : les éoliennes, des voisines indésirables », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2019).
  8. « Le dimanche est sacré », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2019).
  9. Pascal Riché, « Dimanche : a-t-on vraiment besoin d'un repos commun ? », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2019).
  10. Vinciane Pirenne-Delforge, « M. Fauquier, J.-L. Villette, La vie religieuse dans les cités grecques », sur Kernos (site "openedition.org"), (consulté le 17 juillet 2019)
  11. Christophe Réveillard, « Une histoire de l'Europe. Les premiers temps. », sur Catholica, (consulté le 17 juillet 2019)
  12. Jean-Luc Angélis, « La vocation de l'Europe », sur Famille chrétienne, (consulté le 17 juillet 2019)
  13. Tigrane Yégavian, « Une histoire de l'Europe : Aux sources de notre monde », sur Conflits, (consulté le 17 juillet 2019)
  14. Marc Ducambre, « Les analytiques - Michel Fauquier : Une Histoire de l'Europe », sur Le Rouge & le Noir, (consulté le 24 novembre 2018)
  15. Ludovic Laloux, « Une histoire de l'Europe », sur Revue Politique et Parlementaire, (consulté le 17 août 2020)
  16. Michel Fauquier, Martyres pacis La sainteté en Gaule à la fin de l'Antiquité et au début du Moyen Âge (ive-vie siècles), Paris, Classiques Garnier, coll. « Histoire culturelle », , 1198 p. (ISBN 978-2-406-07944-6, lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]