Marcin Frybes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marcin Frybes est un scientifique, écrivain et journaliste polonais, mathématicien de formation initiale et sociologue dans ses recherches et publications.

Activiste des mouvements sociaux et intellectuels dissidents en Pologne notamment comme militant du Comité de défense des ouvriers (KOR) de 1976 à 1980, il est depuis 1984 membre associé au Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (CADIS EHESS/CNRS) fondé par Alain Touraine dont il a été l'élève. Le CADIS a été dirigé ensuite par Michel Wieviorka et depuis 2009 par Philippe Bataille et François Dubet.

Il fut corédacteur d’un journal clandestin Powściągliwość i Praca (pl) (Tempérance et travail) en 1983. Dans les années 1990, il fut le correspondant à Paris de Gazeta Wyborcza[1].

Il enseigne régulièrement au Collegium Civitas (pl) (en), de Varsovie, établissement créé à l’initiative de l'Institut d'études politiques de l'Académie polonaise des sciences.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est marié à Joanna Kozińska-Frybes, diplomate, actuellement au département des Polonais de l'étranger, après avoir été consule générale de la République de Pologne à Los Angeles (de 2009 à 2013), secrétaire générale de la Commission nationale polonaise pour l'UNESCO, ambassadrice de Pologne au Mexique, directrice de la coopération culturelle, scientifique et technique (de 2001 à 2006), consule générale à Barcelone puis directrice du département des affaires consulaires et des Polonais de l'étranger[2]. Il est trésorier de l’Association des familles de diplomates (Stowarzyszenie Rodzin Dyplomatów)[3]. Ils ont un enfant.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • codirigé avec Dorothea Marciak, et al., Un Institut dans la ville - Instytut francuski w Warszawie od 1925, Varsovie, 2008 (OCLC 750615340)
  • avec Bronisław Geremek, Kaléïdoscope franco-polonais, Éditions Noir sur Blanc, Institut Adam Mickiewicz, 2004 (ISBN 2-8825-0149-8 et 978-2-8825-0149-3)
  • Après le communisme. Mythes et légendes de la Pologne post-communiste, Bayard Éditions, 1996 (avec Patrick Michel),
  • Une nouvelle Europe centrale, Éditions de la Découverte, CFDT, 1998, ouvrage collectif sous la direction de Marcin Frybes, avec notamment Jacques Delors et Jean-Luc Delpeuch, postface de Bronisław Geremek, préface de Nicole Notat, Jacques Rupnik. (ISBN 978-2707129079)
  • French Enthusiasm for Solidarność, European Review, vol. 16, no 1, 2008, p. 65-73, Merci pour votre solidarité / Dziękuję za "Solidarność"! (Album préparé pour commémorer le 25e anniversaire de la formation du mouvement Solidarność), Institut Adam Mickiewicz, 2005
  • (en polonais) Journalisme polonais dans la transition, in Stanisław Mocek (dir.), Journalisme, médias et sociétés, Varsovie, Institut d'études polonaises de l'Académie des sciences polonaises / Colegium Civitas press, 2005, p. 215-230
  • La scène politique polonaise. Une toute nouvelle donne, Le Courrier des pays de l’Est, no 1017, août 2001, p. 4-15
  • The Transformation of the Media in Post-communist Central Europe, in Hall Gardner (Ed.), Central and Southeastern Europe in Transition. Perspectives on Success and Failure since 1989, London, Praeger, 2000, p. 51-60 (avec Nebojša Vukadinović), L'Europe centrale et orientale. Le retour de la guerre, in Pascal Boniface (dir.), L'année stratégique 1999-2000, Paris, Éditions Michalon, 1999
  • La difficile mise en place d'une régulation sociale, Projet, juin 1999, no 258, p. 77-84
  • L'après-communisme en Europe centrale, Hermès, no 23-24, 1999, p. 259-264
  • Chômage et travail à l'Est. Relations du travail : quels acteurs, pour quelles stratégies ?, La Documentation française, Travail, formation, emploi, février 1999, no 2602, p. 28-32
  • L'après-communisme en Europe centrale : la fin du mythe de l'Occident et ses implications et Les dynamiques de l'après-communisme, in Marcin Frybes (dir.), Une nouvelle Europe centrale, Paris, CFDT/La Découverte, 1998, p. 83-120
  • Une expérience de dialogue Est-Ouest. Les dimensions de l'engagement de la CFDT en faveur du mouvement Solidarność, Paris, CFDT-IRES, 83 p.
  • La reconstruction de l'espace public dans les sociétés de l'après-communisme, in Kristian Feigelson, Nicolas Pélissier (dir.), Télérévolutions culturelles, Paris, L'Harmattan, 1998, p. 15-22
  • Les médias dans l'après-communisme, in Édith Lhomel, Thomas Schreiber (dir.), L'Europe centrale, orientale et balte, Paris, La Documentation française, 1998, p. 21-34
  • Les relations de travail dans l'après-communisme, La Revue de l'IRES, numéro spécial Relations professionnelles en Europe centrale, no 26, hiver 1998, p. 181-206
  • La question religieuse dans la sortie du communisme en Pologne in Patrick Michel (dir.), Religion et démocratie ; nouveaux enjeux, nouvelles approches, Paris, Albin Michel, 1997, p. 238-256
  • How to Comprehend Post-communism, Ukrainian Political Science Journal Political Thought, no 4, 1997, p. 19-43

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et sources[modifier | modifier le code]