Patrick Michel (sociologue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Patrick Michel (homonymie) et Michel.
Patrick Michel
Description de l'image Patrick Michel Sociologue.jpg.
Naissance (63 ans)
Sfax
Nationalité France
Domaines sociologie des religions, sociologie politique
Institutions Centre Maurice-Halbwachs, Centre national de la recherche scientifique, École des hautes études en sciences sociales
Formation Institut d'études politiques de Paris, École des hautes études en sciences sociales, université Panthéon-Sorbonne
Site http://www.cmh.ens.fr/Michel-Patrick

Patrick Michel est un sociologue et politiste français, directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'EHESS.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, il a obtenu ensuite un doctorat d’État en science politique (université de Paris I) et une habilitation à diriger des recherches (École des hautes études en sciences sociales).

Il est directeur du Centre Maurice-Halbwachs (UMR8097 CNRS, EHESS, ENS). Il a été directeur scientifique adjoint du Département des Sciences de l’Homme et de la Société du CNRS (2002–2006) et président de la Section 40 (Pouvoir – politique – organisation) du Comité National de la Recherche Scientifique (2008-2012).

D’abord spécialiste de l’Europe centrale et orientale (notamment de la Pologne), Patrick Michel mène et dirige des recherches sur les relations entre la politique et la religion. Il analyse, comme sociologue, tant les recompositions contemporaines du religieux, saisies à partir du politique, que celles du politique, appréhendées à partir du religieux et de ses évolutions. Il s’agit là d’envisager le religieux non en tant que tel, doté d’une pertinence qui lui appartiendrait en propre, mais comme un indicateur susceptible, dûment contextualisé, de servir d’analyseur. Il s’agit aussi, parallèlement, de cerner par le politique l'économie contemporaine du religieux dans son rapport aux transformations du temps présent.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Concluding Comments : Concerning the current recompositions of religion and of politics », Religion and the State - A Comparative Sociology, Jack Barbalet, Adam Possamai and Bryan S. Turner, Anthem Press, Londres, 2011, p. 265-276.
  • Et Dieu sous-traita le Salut au marché - De l’action des mouvements évangéliques en Amérique latine (en collaboration avec Jesús Garcia-Ruiz), Armand Colin , « Recherches  », Paris, 2012, 221 p.
  • Figures de l’État et institutionnalisation du pouvoir, codirection en collaboration avec Cyprian Mihaly et Philippe Salazar, Agence Universitaire de la Francophonie, Observatoire du Réseau des instituts francophones régionaux d’études stratégiques (2011).
  • Religion(s) et identité(s) en Europe : l’épreuve du pluriel (codirection en collaboration avec Antonela Capelle-Pogacean et Enzo Pace), Presses de Sciences Po, Paris, 2008, 344 p.
  • L’évêque et le sociologue (en collaboration avec Gérard Defois – Entretiens avec Michel Cool), Les éditions de l’Atelier, Paris, 2004, 144 p.
  • La religion au musée, L’Harmattan, Paris, 1999, 176 p.
  • Après le communisme - Mythes et légendes de la Pologne contemporaine, (en collaboration avec Marcin Frybes), Bayard Éditions, Paris, 1996, 287 p[1].
  • Politique et religion - La grande mutation, Albin Michel, Paris, 1994, 178 p[2].
  • La société retrouvée - Politique et religion dans l'Europe soviétisée, Fayard, Paris, 1988, 347 p[3].
  • Mort d'un prêtre - L'affaire Popieluszko: Analyse d'une logique normalisatrice, Fayard, Paris, 1985, 350 p. (en collaboration avec Georges Mink)
  • L'Église de Pologne et l'avenir de la nation, Le Centurion, Paris, 1981, 197 p.

Liens externes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. traduction en polonais : Po komunizmie – O mitach w Polsce wspolczesnej, Wydawnictwo Krupski i S-ka, Varsovie, 2000, 204 p.
  2. Traduction en italien : La fede senza nemico, Ed. Guerini, Milan, 1996, 148 p. ; Traduction en polonais : Polityka i religia – Wielka przemiana, Nomos, Cracovie, 2000, 136 p.
  3. Traduction en anglais: Politics and Religion in Eastern Europa, Polity Press, Cambridge, 1991, 321 p.; traduction en polonais : Kosciol katolicki a totalitaryzm, Niezalezna Oficyna Wydawnicza, Varsovie, 1995, 210 p.