Marc Robin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marc Robin
Naissance (76 ans)
Paris
Nationalité Française
Activité principale
Formation
Conjoint
M-L Trinquart (décédée en 1996)
Famille
Fabrice Robin (Fils)

Marc Robin est un photographe d’origine française et d’influence californienne, né en à Paris[1]. Il effectue ses études de photographie au sein de l’Art Center College of Design, à Los Angeles[1]. En 1965, il est le plus jeune diplômé de sa promotion. Au cours de sa carrière, Marc Robin réalise de nombreuses campagnes publicitaires, et cela pour de grandes marques telles que Citroen, Philip Morris, Cacharel for men, Air France, Fiat, Guerlain, Lanvin, Mercedes Benz, L’Oréal, Dior, recherchant ainsi la diversités et évitant la spécialisation. Il travaille également sur des longs-métrages ainsi que pour des magazines comme le « Twen », en Allemagne, et " Cuisine Magazine " en France, de 1969 à 1970.


Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Marc Robin naît fils unique d’un père restaurateur et chef cuisinier, René Robin, et d'Huguette Dumaître. D’origine française, Marc Robin n’aura pourtant jamais étudié à Paris : durant toute son enfance, lui et sa mère suivront son père, de ville en ville, de restaurant en restaurant. Il étudie ainsi à Montréal, à Chicoutimi (Canada), puis à Détroit (Michigan) et à San Francisco, pour terminer à Los Angeles [2]. Ces nombreux voyages auront ainsi forgé le photographe qu’il est aujourd’hui.

C’est en 1961 à l’âge de 17 ans qu'il est gradué d'Hollywood High School et est accepté à l’Art Center College of Design[1].

En 1965, se voyant prédisposé pour la mode et la beauté, Marc Robin retourne à Paris afin de commencer sa carrière. Il exécute ses toutes premières campagnes publicitaires, touche à tout, en passant du parfum Lanvin à la sauce tomate anglaise de la marque Cross & Blackwell. La campagne publicitaire pour les parfums Molyneux marque un tournant dans la vie du photographe : il rencontre le metteur en scène Jean-Gabriel Albicocco, et se voit proposer de photographier le tournage du film « Le Grand Meaulnes » d'après le livre d'Alain Fournier[1],[3].

Marc Robin parcourt le monde et signe de nombreuses campagnes publicitaires, toutes plus diverses les unes que les autres (Nestlé, Coca-Cola, Marlboro, Pierre Cardin, BMW…)[1]. Il reçoit entre autres, en 1982, au Festival de la pub à Cannes, la Palme du meilleur film publicitaire, un Lion d’Or Cinéma et le Grand Prix Publicitaire de Communication Stratégie pour son film " Téléfunken " (Production R.Franco).[1],[4] La même année, il est également promu Premier Prix national de l’affiche en France pour la marque de jeans Lois. Marc Robin est l’auteur de plus de 1 200 campagnes publicitaires[1].

Aujourd’hui, le photographe se consacre exclusivement à l’écriture de scénarios pour des longs-métrages, et au Fine Art[1].

Travaux personnels[modifier | modifier le code]

En parallèle, le photographe continue d’effectuer ses propres travaux personnels. Marc Robin se dit posséder une sensibilité toute particulière pour la beauté des corps, et aime les photographier. Il est fasciné par la pureté et l’élégance des femmes. En 1994, il se consacre à la réalisation de « Mama Africa »[1], une gigantesque exposition composée de 120 photographies illustrant les plus grandes troupes de danse noire du monde en mouvement, véritables sculptures de chair et d’ébène. Au fil des années, ce projet évolue en un autre, « Black Beauty ».

Inspirations[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

C'est le travail du photographe Peter Gowland, qui poussera Marc Robin à se lancer dans la photographie. Les maîtres à penser du photographe dans la profession sont Irving Penn, Richard Avedon et Art Kane & Hiro.

Citations[modifier | modifier le code]

« Les formes seules ne me satisfont pas. Elles sont froides, immobiles, il me semble nécessaire de les mettre en scène, de leur insuffler un peu de vie. Il faut que j’y introduise une histoire. Je cherche toujours à ajouter de la matière à mon sujet. Ce qui m'intéresse, c'est la recherche plastique sur la gestuelle et le mouvement, je veux saisir l'élégance de ces danseurs dans leur beauté primitive, la rencontre entre le corps et l'esprit et ainsi traduire une émotion plus qu'un style. »

— Marc Robin

« D’avoir été à l’écoute des autres m’a énormément appris : du détail insignifiant qui peut faire la différence à la persévérance qui permet d’aboutir. »

— Marc Robin

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • - – Récompense reçue pour la publicité de la marque « La Maison du café », Agence McCann Ericsson, DC Ray Stollerman[5],[6],[7],[8],[9].
  • - – Récompense reçue pour la publicité de la marque « Lubin », Agence Intermarco Elvinger, AD Serges Lucas[10].
  • – Récompense reçue pour la publicité de la marque « Rosières », Agence FCA, AD Edouard Nicolas[11].
  • – Récompense reçue pour la publicité de la marque « Kit & Kat », Ted Bates, AD Jacques Henocq[12],[13],[14].
  • – Récompense reçue pour une publicité de la marque « Lanvin », Agence Elvinger, AD Serge Lucas,[15],
  • – Récompense reçue pour la publicité de la marque « Spil Huit Lingerie », Agence Moors & Warot, PDG Jacques Warot[16],[17].
  • – Prix de l’Affiche reçue pour la publicité de la marque de jeans « Lois », Agence Taurus, AD Gérard Clerc[18].
  • – Récompense reçue pour la publicité de la marque « Archimode », Agence pétrole, AD Christopher Sand[19],[20].
  • – Palme du meilleur film publicitaire reçu au Festival de la Pub à Cannes pour le film « Eden is a magic world » par Telefunken[4].
  • – Prix Stratégies du catalogue touristique pour la station Méribel (Rhone- Alpe), Agence de publicité Arc à Lyon.

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • « La Photographie dans tous ses états » Galerie Saint-Rémy-l'Honoré, Paris, France, 2002.
  • « Enchanted Waters » Galerie Héléne Chantereau, Paris, France, 1999.
  • « Mama Africa » Espace Vega de Pierre Cardin, France, 1995[22].
  • Exposition pendant le Mois de la Photo à l’agence de publicité HDM, Paris, France, 1990.

Parutions[modifier | modifier le code]

  • « Le Berry à l’affiche » de Maud Brunaud, paru en 2011, éditions CPE Centre.
  • Photo Magazine, no 36, septembre 1970.
  • Afrique Magazine, no 128, novembre 1995.
  • Collectors Photography Magazine, volume 2, no 3, 1986.
  • Double Face, novembre 1995.
  • European Professional, no 15, novembre 1995.
  • Idol, no 16, novembre 1995.
  • L'Affiche : Le Magazine des autres musiques, no 29, novembre 1995.
  • L'Officiel des spectacles, hebdomadaire du 9 novembre au 31 décembre 1995.
  • Le Nouvel Observateur, no 1618, novembre 1995.
  • Paris Capitale, octobre 1995.
  • Phot’Argus, no 212, 1995.
  • Playboy, no 39, décembre 1995.
  • Réponses photo, no 44, novembre 1995.
  • Chasseur d'image, no 178, novembre 1995.
  • Signé, no 10, printemps/été 1996.

Engagements[modifier | modifier le code]

En 2015, sa participation à la création de l’association « Kid’s Conscience » pour la protection de l’environnement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i « Marc Robin », sur http://www.upp-auteurs.fr
  2. « Marc Robin, Class of 1965 - Hollywood High School - Classmates », sur www.classmates.com (consulté le 16 février 2017)
  3. a et b S. ADMINISTRATEUR, « Conférence : "Les images du Grand Meaulnes" | Articles 2013 | ARTICLES », sur www.lycee-voltaire.fr (consulté le 16 février 2017)
  4. a et b « Pub Telefunken en 1982 : Eden is a magic world », Les Années 80 - Le sites des fabuleuses années eighties,‎ (lire en ligne, consulté le 26 janvier 2017)
  5. (en) Bwat.fr, « LA MAISON DU CAFE LA MAISON DU CAFE 1970-1971 par MC CANN ERICKSON | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 26 janvier 2017)
  6. (en) Bwat.fr, « LA MAISON DU CAFE LA MAISON DU CAFE 1970-1971 par MC CANN ERICKSON | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 26 janvier 2017)
  7. (en) Bwat.fr, « LA MAISON DU CAFE LA MAISON DU CAFE 1970-1971 par MC CANN ERICKSON | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 26 janvier 2017)
  8. (en) Bwat.fr, « LA MAISON DU CAFE LA MAISON DU CAFE 1970-1971 par MC CANN ERICKSON | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 26 janvier 2017)
  9. (en) Bwat.fr, « LA MAISON DU CAFE LA MAISON DU CAFE 1970-1971 par MC CANN ERICKSON | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 26 janvier 2017)
  10. (en) Bwat.fr, « LUBIN EAU NEUVE 1970-1971 par INTERMARCO ELVINGER | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 26 janvier 2017)
  11. (en) Bwat.fr, « ROSIERES Rosière 1971-1972 par MC CANN ERICKSON | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 30 janvier 2017)
  12. (en) Bwat.fr, « UNISABI KIT KAT 1971-1972 par TED BATES | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 30 janvier 2017)
  13. (en) Bwat.fr, « UNISABI KIT KAT 1971-1972 par TED BATES | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 30 janvier 2017)
  14. (en) Bwat.fr, « UNISABI KIT KAT 1971-1972 par TED BATES | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 30 janvier 2017)
  15. (en) Bwat.fr, « LANVIN 1973 par INTERMARCO ELVINGER | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 26 janvier 2017)
  16. (en) Bwat.fr, « SPLI HUIT ASTI 1974-1975 par MOORS ET WAROT | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 30 janvier 2017)
  17. (en) Bwat.fr, « SPLI HUIT ASTI 1974-1975 par MOORS ET WAROT | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 30 janvier 2017)
  18. (en) Bwat.fr, « LOIS 1979 par TAURUS | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 26 janvier 2017)
  19. (en) Bwat.fr, « ARCHIMODE Vêtements 1980 par PETROLE | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 26 janvier 2017)
  20. (en) Bwat.fr, « ARCHIMODE Vêtements 1980 par PETROLE | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le 26 janvier 2017)
  21. Latelier Multimédia : http://www.latelier-multimedia.com), « http://www.association-jacques-riviere-alain-fournier.com/actualite-60.htm », sur www.association-jacques-riviere-alain-fournier.com (consulté le 16 février 2017)
  22. « Sortir - Expositions - Mama Africa », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 5 février 2017)

LIENS EXTERNES[modifier | modifier le code]