Maniitsoq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maniitsoq
Maniitsoq en 1890
Maniitsoq en 1890
Administration
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Pays constitutif Drapeau du Groenland Groenland
Municipalité Qeqqata
Code postal 3912
Démographie
Population 2 715 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 65° 25′ 00″ N 52° 54′ 00″ O / 65.416667, -52.965° 25′ 00″ Nord 52° 54′ 00″ Ouest / 65.416667, -52.9
Divers
Fuseau horaire UTC−03:00
Heure d'été UTC−02:00
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Groenland

Voir sur la carte administrative du Groenland
City locator 14.svg
Maniitsoq

Maniitsoq est une commune groenlandaise située dans la municipalité de Qeqqata. Par sa population, Maniitsoq constitue la 6e ville du Groenland avec 2 715 habitants en 2012[1].

Jusqu'au , elle était le chef-lieu de la municipalité de Maniitsoq. Depuis le , elle appartient à la nouvelle municipalité de Qeqqata.

Cette région du sud-ouest du Groenland porte les vestiges d’un cratère d'impact d'un géocroiseur d'environ 30 km tombé il y a 3 milliards d’années environ[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville fut bâtie sous le nom de Sukkertoppen en 1755, sur le site de Kangaamiut, et fut déplacée à l’emplacement actuel en 1782.

Le 30 juillet 2013 un record de température du pays est enregistré à Maniitsoq avec 25,9 °C[3].

Population[modifier | modifier le code]

Avec 2715 habitants en 2013, Maniitsoq a connu un déclin de sa population sur une longue période. La ville a perdu près de 15 % de sa population par rapport aux niveau de 1990, et de près de 9 % par rapport au niveau de l'an 2000.

Les migrants originaires des villes plus petites, comme Kangaamiut choisirent de migrer vers Sisimiut, ou encore vers la capitale Nuuk, et même parfois au Danemark, plutôt que rester à Maniitsoq.

Kangerlussuaq et Sisimiut sont les seuls établissements dans la municipalité de Qeqqata présentant des modèles de croissance stables au cours des deux dernières décennies.

 Evolution de la population de Maniitsoq, 1991-2010.
Evolution de la population de Maniitsoq, 1991-2010. Source: Statistic Greenland[4]

Transport[modifier | modifier le code]

Maniitsoq est un port d’escale pour les navires de l’Arctic Umiaq Line.

La ville est également desservie par l’Aéroport de Maniitsoq, avec des connexions directes à Nuuk, Kangerlussuaq et Sisimiut.

Sport[modifier | modifier le code]

Les clubs de football de Kâgssagssuk et d’Aqigssiaq se trouvent à Maniitsoq.

Géologie[modifier | modifier le code]

Issu de la traduction de la version anglaise de la page de Maniitsoq

En juillet 2012, l'existence d'un large cratère dont le centre se trouve au Sud Est de Maniitsoq a été présenté par des chercheurs du Centre de Recherche Géologique du Danemark et du Groenland (GEUS), en collaboration avec des membres de l'Université de Cardiff, de l'Université de Lund en Suède, ainsi que de l'Institut pour les Sciences Planétaires de Moscou.

La formation de ce cratère est évalué à trois milliard d'années.

Extrait de l'abstract de l'article scientifique[5] : "Une région d'une 100aine de km de large [...] centrée sur 65°15′N, 51°50′W près de la ville de Maniitsoq dans l'Ouest du Groenland comprend un ensemble de formations géologiques inhabituelles créées au cours d'un unique évènement impliquant une intense compression et un chauffage. Il n'est pas compatible avec des procédés orogéniques de la croute terrestre. Les éléments de la structure de Maniitsoq actuellement exposés étaient enfouis à 20-25 km sous la surface lorsque l'évènement a eu lieu il y a 3 milliards d'années."

S'il se confirme que c'est l'impact d'un cratère, ce cratère pourrait être plus vieux que d'autres impacts de cratères tels que le cratère de Suavjärvi en Russie vieux de 2,4 milliards d'années et beaucoup plus petit, ou encore, le cratère de Vredefort en Afrique du Sud, vieux de 2,0 milliards d'années.

Industrie[modifier | modifier le code]

Issu de la traduction de la version anglaise de la page de Maniitsoq

Des projets avancés de construction d'une usine de fonte d'aluminium par Alcoa sont évoqués à Maniitsoq ou Sisimiut. L'usine emploierai de 600 à 700 personnes soit 1% de la population groenlandaise. En raison de l'impact de cette décision sur la ville, une large consultation publique a été menée de 2008 à 2010 par les autorités de la ville ainsi que le Gouvernement Groenlandais afin de répondre aux préoccupations sociales et environnementales possibles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Naatsorsueqqissaartarfik, « Population dans les communes au 1er janvier par commune, âge, sexe et lieu de naissance 1977-2012 » (consulté le 9 février 2013).
  2. Record : un cratère d'impact vieux de 3 milliards d'années au Groenland
  3. http://www.washingtonpost.com/blogs/capital-weather-gang/wp/2013/08/01/greenland-soars-to-highest-temperature-ever-recorded/
  4. « Grønlands Statistik », sur www.stat.gl (consulté le 31 janvier 2016)
  5. Adam A. Garde, Iain McDonald, Brendan Dyck et Nynke Keulen, « Searching for giant, ancient impact structures on Earth: The Mesoarchaean Maniitsoq structure, West Greenland », Earth and Planetary Science Letters, vol. 337–338,‎ , p. 197–210 (DOI 10.1016/j.epsl.2012.04.026, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]