Qaanaaq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité du Groenland
Cet article est une ébauche concernant une localité du Groenland.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Qaanaaq
Qaanaaq en 2007.
Qaanaaq en 2007.
Administration
Pays Drapeau du Groenland Groenland
Municipalité Qaasuitsup Qaasuitsup
Démographie
Population 626 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 77° 28′ 59″ nord, 69° 19′ 59″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Groenland

Voir sur la carte administrative du Groenland
City locator 14.svg
Qaanaaq

Qaanaaq (Kʼânâĸ ou Qânâq avant 1973, anciennement Thule en danois[1]) est une ville de la municipalité de Qaasuitsup, au nord-ouest du Groenland. En 2010, elle comptait 626 habitants[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été construite avec l'aide des États-Unis dans les années 1950 pour reloger les Inuits qui furent exilés de force lors de la construction de la Base aérienne de Thulé sur leurs terres ancestrales, et qui se trouve à une centaine de kilomètres plus au sud. Qaanaaq porta d'ailleurs également le nom de Thulé ou de Nouvelle Thulé[3].

La terre y est plus ingrate, et surtout, plus soumise aux vents, alors que l'ancienne ville se situait dans une zone en cuvette, avec montagnes aux alentours, ce qui diminuait la puissance du vent. C'est ce qui à sans doute décidé l'état major Américain de choisir ce lieu, abrité de forts vents.

Avant le , elle était le siège de la municipalité de Qaanaaq, qui était l'unique subdivision de l’amt d'Avannaa. En plus de la ville de Qaanaaq, la municipalité se composait également des villages de Savissivik, Moriusaq, Qeqertat, Qeqertarsuaq et Siorapaluk. Elle est depuis le 1er janvier 2009 intégrée à la municipalité de Qaasuitsup, dont le chef-lieu est la ville d'Ilulissat.

Géographie[modifier | modifier le code]

Qaanaaq est la ville palindromique la plus septentrionale. À proximité de Qaanaaq se trouve également une des plus hautes constructions du monde, un mât de 378,3 mètres de haut servant aux communications radio[4],[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

Avec 626 habitants en 2010, Qaanaaq est l'établissement permanent le plus peuplé du nord du Groenland[6]. Sa population est relativement stable sur les deux dernières décennies, avec 13 % d'augmentation entre 1991 et 2010[6].

Histogramme de population de Qaanaaq
Évolution de la population de Qaanaaq entre 1991 et 2010. Source: Statistics Greenland[6].

Transports[modifier | modifier le code]

Depuis 1991, la ville est desservie par l'aéroport de Qaanaaq situé à 3,5 km au nord-ouest.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est polaire atténué, mais la ville et la région côtière bénéficient du courant marin chaud Gulf stream, qui fait que la température la plus froide ne dépasse pas -20 ° en hiver. En été le thermomètre peut atteindre régulièrement 12 ° en moyenne (record : 15°), mais il peut facilement tomber à moins de 5° ou 0°. Les nuits sont toujours froides, ou glaciales. L'amplitude Thermique est radicalement différente entre le jour et la nuit, toute l'année, ce qui fait, que avec le froid, la végétation est très rare. Le vent est présent toute l'année, et est souvent très violent. Dans l'intérieur des terres, à partir de 20 kilomètres de la côte, l'influence du Gulf Stream disparaît, et laisse place à un climat plus froid, ou des températures de -30° à -40° sont fréquentes, et ou la végétation est totalement inexistante. La vie humaine est, très loin de la côte, impossible .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (da) « Fortegnelse over grønlandske stednavne », Tidsskrift Grønland, no 7,‎ , p. 215‒220 (lire en ligne)
  2. (en) Statistics Greenland, Greenland in Figures, 2010
  3. « Escale à Qaanaaq, la nouvelle Thulé », sur toilapol.net (consulté le 5 février 2012).
  4. Mât radio de Thulé Radio
  5. Extrait du « Thule Times » - vol. 9, 27 juillet 1962
  6. a, b et c Statistics Greenland

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]