Cratère de Kaali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Estonie
Cet article est une ébauche concernant l’Estonie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kaali
Image illustrative de l'article Cratère de Kaali
L'un des cratères de Kaali.
Localisation
Coordonnées 58° 22′ 00″ N 22° 40′ 00″ E / 58.366667, 22.666667
Pays Drapeau de l'Estonie Estonie
Région Saaremaa
Géologie
Âge 3 000 à 5 000 ans
Type de cratère Météoritique
Dimensions
Diamètre 0,11 km

Géolocalisation sur la carte : Estonie

(Voir situation sur carte : Estonie)
Cratère de Kaali

Kaali (estonien : Kaali kraater) est un groupe de 9 cratères d'impact situé à Saaremaa, en Estonie. Selon l'étude des sédiments au fond du lac, ces cratères ont été formés il y a plus de 4000 ans et d'autres estimations avancent son âge à 7600 ans. Il s'agit donc d'impacts relativement récents. Avant les années 1930, plusieurs hypothèses tentaient d'expliquer l'origine du cratère, y compris des théories portant sur le volcanisme et les processus karstiques. Ses origines météoritiques furent démontrées de façon concluante par Ivan Reinvald en 1928, 1933 et 1937.

Formation[modifier | modifier le code]

L'impact est supposé avoir eu lieu au cours de l'Holocène, plus de 4 000 ans avant notre ère. L'analyse des sphérules de silicate dans les tourbières estoniennes montrent que l'âge possible de cratère d'impact pourrait être d'environ 7 600 ans. D'autres études évaluent son âge à 700 ans av. J.-C. Les cratères ont été formés par un météore avec une vitesse d'impact estimé entre 10 et 20 km/s arrivant par le nord-est avec une masse totale comprise entre 20 et 80 tonnes métriques. À une altitude de 5-10 km, la météorite s'est brisée en morceaux et est tombée sur la Terre en fragments, le plus grand produisant un cratère d'un diamètre de 110 m et une profondeur de 22 m. L'explosion a retiré environ 81 000 mètres cubes de dolomite et d'autres roches et a formé un échappement de gaz extrêmement chaud de 7 à 8 km de haut, carbonisant toute végétation dans un rayon de 6 km.

Effets[modifier | modifier le code]

Mythologie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :