Cratère d'Aorounga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cratère d'Aorounga
Image illustrative de l’article Cratère d'Aorounga
Image du cratère d'Aorounga (Radar à synthèse d'ouverture)
Localisation
Coordonnées 19° 05′ 28″ N, 19° 14′ 28″ E
Pays Drapeau du Tchad Tchad
Géologie
Âge bien moins de 345 Ma
Type de cratère Météoritique
Impacteur
Angle quasi vertical°
Dimensions
Diamètre 13 km
Découverte
Découvreur Pierre Vincent, Alain Beauvilain, Mathieu Mbaitoudji, Ali Moutaye (1993-1994)

Géolocalisation sur la carte : Tchad

(Voir situation sur carte : Tchad)
Cratère d'Aorounga

Le cratère d'Aorounga est un cratère météoritique situé au nord du Tchad[1].

Son diamètre est de 12,6 km et son âge serait au maximum de 345 millions d'années (Carbonifère). Il est vraisemblablement bien inférieur à ce temps long et plus jeune que celui proche de Gwéni-Fada car il est encore recouvert d'une épaisse couche d'impactite ce que n'a plus son voisin[2],[3],[4]. Issu d'un impact quasi vertical, la succession de rides concentriques en fait l'une des plus belles formes d'impact météoritique visible sur la Terre.

Des structures révélées par le radar SIR-C de la navette spatiale pourraient indiquer en son nord deux cratères ensevelis. Aucun parcours du terrain n'y a été effectué pour confirmer cette hypothèse, Pierre Vincent, Alain Beauvilain et les géologues tchadiens Ali Moutaye et Mathieu Mbaitoudji ne disposant aux dates de leurs missions de 1993 et de 1994 que de la couverture de photographies aériennes des années cinquante et non des scènes satellitaires plus récentes.


Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. VINCENT P.M., BEAUVILAIN A., 1996. Découverte d'un nouveau cratère d'impact météoritique en Afrique : l'astroblème de Gweni-Fada (Ennedi, Sahara du Tchad). C.R. Acad. Sci. Paris, t. 323, série II a, pp. 987-997.*[1]
  2. VINCENT P.M., BEAUVILAIN A., BOUDEULLE M. et MOUTAYE A.H., 1994. The astroblem of Aorounga (Sahara of Chad) : preliminary structural data. Third international ESF workshop, Impact cratering and evolution of planet Eart, Limoges-Rochechouard, abstract.
  3. VINCENT P.M., BEAUVILAIN A., Les critères d'impact météoritiques du B.E.T. In KUSNIR I., 1995, Géologie, ressources minérales et ressources en eau du Tchad, Documents scientifiques du Tchad, Connaissance du Tchad I, Centre National d'Appui à la Recherche, N'Djaména, 2e édition, 115 p.
  4. CNAR, 1996. Pages d'histoire naturelle de la terre tchadienne, CNAR, N'Djaména, 24 p.*[2]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :