Qeqqata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Qeqqata
Héraldique
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Groenland Groenland
Chef-lieu Sisimiut
Localités 6
Maire Hermann Berthelsen (S)
Démographie
Population 9 423 hab. (2016)
Densité 0,08 hab./km2
Géographie
Superficie 11 550 000 ha = 115 500 km2
Fuseau horaire UTC−03:00
Localisation
Localisation de Qeqqata
Liens
Site web qeqqata.gl

La municipalité de Qeqqata, en groenlandais Qeqqata Kommunia, est une municipalité groenlandaise qui occupe la côte ouest de l'ile. Son chef-lieu est Sisimiut, 2e ville la plus peuplée du Groenland.

Qeqqata signifie « centre » en groenlandais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La municipalité de Qeqqata est limitrophe des municipalités de Sermersooq au sud et à l'est — bien que les villes et villages ainsi que le commerce soient essentiellement concentrés le long de la côte — et de Qaasuitsup au nord. Avec une superficie de 115 500 km2, Qeqqata est la deuxième plus petite municipalité du Groenland après Kujalleq.

L'aéroport international de Kangerlussuaq, principal pôle aéroportuaire du Groenland.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Les eaux de la côte ouest sont celle du détroit de Davis, séparant le Groenland de l'ile de Baffin.

Transports[modifier | modifier le code]

Article connexe : Aéroport de Kangerlussuaq.

La municipalité de Qeqqata est desservie par trois aéroports : Kangerlussuaq, Maniitsoq et Sisimiut, l'aéroport de Kangerlussuaq étant la plateforme de correspondance internationale du Groenland. Les autres localités sont desservies par des bateaux et des hélicoptères.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la suite d'une réforme territoriale entrée en vigueur le , qui a remplacé les anciens comtés et les anciennes municipalités, le Groenland est désormais divisé en quatre municipalités seulement : Kujalleq, Qaasuitsup, Qeqqata et Sermersooq[1]. La municipalité de Qeqqata couvre les territoires des anciennes municipalités de Maniitsoq et Sisimiut, ainsi que l'ancienne zone non-incorporée de Kangerlussuaq.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

15 conseillers municipaux ont été élus lors des dernières élections municipales qui se sont tenues le . Hermann Berthelsen, du parti Siumut, a été élu maire[2].

Nom Parti
Hermann Berthelsen Siumut
Alfred Olsen Siumut
Aqqalu Skifte Siumut
Evelyn Frederiksen Siumut
Gideon Lyberth Siumut
Jakob Olsen Siumut
Jan Boller Siumut
Karl Lyberth Siumut
Marius Olsen Siumut
Siverth K. Heilmann Parti solidaire
Tønnes Kreutzmann Parti solidaire
Bitten Heilmann Parti solidaire
Agathe Fontain Inuit Ataqatigiit
Malene Ingemann Partii Naleraq
Hans Frederik Olsen

Démographie[modifier | modifier le code]

Qeqqata comptait 9 423 habitants au dernier recensement du — dont 5 539 à Sisimiut — ce qui en fait la 3e municipalité la plus peuplée du Groenland après Qaasuitsup et devant Kujalleq.

Évolution démographique de 2009 à 2016
2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
9 686 9 677 9 684 9 638 9 620 9 436 9 397 9 423

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Elections au Groenland », sur elections-en-europe.net (consulté le 28 juin 2016).
  2. (kl) « Kommunalbestyrelsi », sur le site de la municipalité de Qeqqata (consulté le 30 août 2016).
  3. (kl) « Innuttaasut kommuneni kingorna piffissaq aamma kommune », sur le site de Naatsorsueqqissaartarfik (consulté le 27 août 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]