Mamadou Diop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diop.
Mamadou Diop
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Maire
Dakar
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
DakarVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Grade militaire
Distinctions

Le colonel Mamadou Diop, né le et mort le à Dakar au Sénégal[1], est un officier supérieur, homme politique sénégalais, et ancien maire de Dakar.

Il a été ministre des présidents Léopold Sedar Senghor et Abdou Diouf[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Il obtient son brevet d’officier à l'École nationale des sous-officiers d'active à Saint-Maixent-l'École. Il obtient par la suite un diplôme d’État-major en 1964, puis un doctorat en droit et un en philosophie[réf. souhaitée].

Carrière[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 1956, incorporé dans l’Armée française, Mamadou Diop est affecté au Niger puis en Algérie. En 1960, il est promu lieutenant. Au mois de novembre de la même année, il revient au Sénégal et intègre la gendarmerie. Il a commandé la compagnie de gendarmerie du Sine-Saloum et du Sénégal oriental ainsi que l’école de formation et d’application de la gendarmerie nationale avant d’être versé dans la réserve lorsqu’il obtient le grade de commandant. Plus tard, il arbore ses galons de colonel.

En 1971, il accède aux fonctions de magistrat à la Cour suprême où il occupe le poste d’avocat général[1]. En reconnaissance à l’appui de son père, le président de la République le fait venir à ses côtés. Il devient secrétaire général de la Présidence. Il est nommé tour à tour aux départements des Travaux publics, du Transport et de l’Urbanisme, fonction qu’il exerce jusqu’au départ du président Léopold Sédar Senghor.

En janvier 1981, il est ministre de la Santé publique dans le premier Gouvernement de Habib Thiam. En 1984, Mamadou Diop devient maire de Dakar[1] et occupera ce poste pendant 17 ans. Pape Diop lui succède en 2002. Il a aussi présidé aux destinées de la commune d’arrondissement de Yoff.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le colonel Mamadou Diop est titulaire de plusieurs décorations nationales et étrangères :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Babacar Ndiaye et Waly Ndiaye, Présidents et ministres de la République du Sénégal, Dakar, 2006 (2e édition), p. 110

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]