Diop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Diop est un nom très courant au Sénégal.

Origines[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Selon la tradition orale wolof, l’ancêtre des Diop est Get Njaajaan Njaay, le fils aîné de Ndiadiane Ndiaye. Get Njaajaan Njaay, à la suite d'un conflit qui l’opposa à son père, s'exila avec ses partisans dans le Cayor, où il fonda la province du Get, nom issu de son prénom, dans ce qui allait devenir la région du Ndiambour. Il est plus connu dans la tradition sous le nom de Geddo Get Njaay (Geddo est un mot issu du wolof gedd qui signifie : rébellion). À la tête de la province du Get, était nommé le Bar Get (roi du Get), qui était presque indépendant vis-à-vis du pouvoir du Dammel Kajoor (Roi du Cayor).

Les Joob (Diop) qui sont consanguins avec les Njaay (Ndiaye), sont liés par le gammu ou Kal (une alliance sacrée), de par leurs origines communes. D’après les recherches de Cheikh Anta Diop, le nom Joob se retrouve dans le Soudan actuel parmi les populations Nuers, Dinka, et autres de la même région qui leur sont apparentées, et qui partagent un grand nombre de patronymes en commun avec les populations du Sénégal actuel (Peuls, Sereres, Diolas, etc.), attestant ainsi les origines nilotiques de cette famille et de ses populations, conformément à ce que revendique également la tradition orale wolof, telle que rapportée par Yoro Dyao, antérieurement aux travaux de Cheikh Anta Diop. Le nom Joob est totémique. Il renvoie à la Grue couronnée, le totem des Diop, d'où l'expression accolée aux Diop (Joob Jubba : Diop à la touffe), telle celle arborée par cet animal. La Grue couronnée était le totem de Get Njaajaan Njaay, raison pour laquelle il prit le nom de cet animal comme patronyme, ayant rejeté celui de son père à la suite de leur discorde. Le nom Joob se retrouve au Sénégal autant chez les Wolofs que chez les Peuls et les Sereres. Au Mali, les Joob sont considérés comme parents des Tarawalle (Traore), dans le cadre du cousinage dit Parenté à plaisanterie.

Les Diop lébous sont, à l'origine, une famille wolof venue du nord du Cayor, de la région du Ndiambour. Ils ont pris le commandement de l'État lébou au XIXe siècle. Cette famille Diop est issue d'une dynastie noble du Cayor, les Dorobe. Si le nom Diop est très répandu au Sénégal, cela est dû au grand nombre de serviteurs que cette famille noble possédait. Souvent dans le milieu Ouest-Africain, les serviles portaient le patronyme de la famille à laquelle ils étaient attachés.

Patronyme[modifier | modifier le code]

Diop est un nom de famille notamment porté par :

Pseudonyme[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]