Pape Diop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Pape Malick Diop.
Pape Diop
Illustration.
Fonctions
Président du Sénat

(4 ans, 11 mois et 16 jours)
Prédécesseur Fonction rétablie
Successeur Fonction supprimée
Président de l'Assemblée nationale

(5 ans)
Prédécesseur Youssou Diagne
Successeur Macky Sall
Maire de Dakar

(6 ans, 11 mois et 8 jours)
Successeur Khalifa Sall
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Kaolack (AOF)
Nationalité Sénégalaise
Parti politique PDS (1974-2012)
Bokk Gis Gis (depuis 2012)

Pape Diop né en 1954 à Kaolack[1] est un chef d'entreprise et homme politique sénégalais, ancien maire de Dakar, ancien député et président de l'Assemblée nationale du Sénégal, et président du Sénat de 2007 à 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pape Diop est né à Dakar, selon d'autres sources[2] en 1954. Il est d'origine lébou, une filiation qu'il revendique volontiers[3]. Homme d'affaires, il fonde en 1978, la Soumex (Soumbédioune Export), entreprise d'exportation de produits halieutiques.

Après l'élection du Président Abdoulaye Wade en 2000, il parvient à gagner la ville de Dakar à Mamadou Diop lors des municipales de 2002.

Successeur de l'éphémère Youssou Diagne, il préside l'Assemblée nationale de 2002 à 2007, Macky Sall lui succède le 20 juin 2007.

Le 3 octobre, Pape Diop est élu président du Sénat – nouvellement rétabli –, en obtenant 99 voix sur 100 sénateurs[4].

En 2009, le socialiste Khalifa Sall lui ravit la mairie de Dakar.

Proche d'Abdoulaye Wade, membre du Parti démocratique sénégalais (PDS) depuis sa création en 1974, il prend la présidence d'un nouveau parti: la convergence démocratique Bokk Gis Gis en novembre 2012.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cheikh Yérim Seck, Jeune Afrique, Le mystère Pape Diop, 13 novembre 2008
  2. Selon le quotidien Wal Fadjri, d'autres sources indiquent que pape Diop serait né à Mbour [1]
  3. Jean-Luc Piermay et Cheikh Sarr (dir.) , La ville sénégalaise. Une invention aux frontières du monde, Paris, Karthala, 2007, p. 19
  4. « Pape Diop, un proche de Wade, élu président du Sénat », afp, 3 octobre 2007[2] « Copie archivée » (version du 19 mars 2012 sur l'Internet Archive)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]