Académie sportive Moulins Football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis AS Moulins)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
AS Moulins Football
Logo du AS Moulins Football
Généralités
Nom complet Académie Sportive Moulins Football
Surnoms ASM
Noms précédents Association Sportive Moulins Football 03 Auvergne
Fondation 2016
Couleurs blanc et bleu
Stade Stade Hector-Rolland
(3 500 places places)
Siège 2 Allée des Soupirs
03000 Moulins
Championnat actuel National 3
Président Drapeau : France Rodolphe Rideau
Entraîneur Drapeau : France Michaël Margottat
Site web http://asmoulinsfoot.fr/

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
National 3 2018-2019
0

L'Académie sportive Moulins Football est un club de football français domicilié à Moulins évoluant jusqu'en 2016 en CFA sous le nom d'Association sportive Moulins Football 03 Auvergne. L'ancien club a déposé le bilan le 2 juin 2016[1].

Le 14 juin 2016, le club renaît sous le nom de l'Académie sportive Moulins Football. évoluant en Régional 2 mais est promu en Régional 1 dès le printemps 2017.

Le 2 juin 2018, le club est champion du championnat régional 1 Auvergne-Rhône-Alpes.

Depuis la saison 2017-2018, elle évolue en National 3.

Histoire du club[modifier | modifier le code]

1927-1945 : Début de l'AS Moulins[modifier | modifier le code]

Alors que le club jouait sous le nom du Football Club Moulinois depuis 1909 , le , il est fondée et renommé l'Association Sportive Moulinoise, nouveau club ayant pour but la pratique du football, de l’athlétisme et de la préparation militaire[2]. En 1933, l'équipe est sous la direction de Maurice Lavigne. Le club évolue dans les championnats de la Ligue d’Auvergne (Division d’Honneur), l’ASM connaît son premier titre de champions d’Auvergne en 1930 et connaît sa première participation en Coupe de France de football[2]. Jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale, le club remporte à nouveaux trois titres de champion d’Auvergne et de brillants parcours en Coupe de France notamment en 1934 où ils sont battus en 16èmes de finale par une équipe professionnelle. La même année, les premières équipes juniors et cadets sont créées[2].

1945-1970[modifier | modifier le code]

Dès la fin de la guerre, la direction sportive est confiée à Jules Carly, ex-professionnel lillois[3]. Jules entraîne le club pendant huit saisons avec des résultats très satisfaisants en championnat de DH Auvergne et des résultats en Coupe de France plus mitigées. Durant cette période, des matchs de gala contre des clubs professionnels sont organisés à Moulins au Stade Municipal qui accueille désormais les asémistes avec notamment une rencontre mémorable contre l’AS Saint-Étienne devant plus de 2 000 spectateurs. Après un passage à l’étage inférieur (1956-1957), l’ASM reprend sa place en DH Auvergne Au terme de la saison 1959-1960 , l’ASM est entraînée par Pierre Angel (ex-pro de Reims, Nice ou Marseille), Moulins accède au Championnat de France Amateur , à la fin de la saison le club est relégué et descend en DH jusqu'en 1967 et signe notamment des performances en Coupe de France contre Dijon FCO ou contre Grenoble Foot 38. Lors de la saison 1967-1968, le club est champion d'Auvergne et retrouve le Championnat de France Amateur l'année suivante, lors de la dernière journée le club se maintient[2].

1970-1980[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970. La non accession à la 2e division nouvellement créée (l’ASM fut désigné 1er remplaçant à la fin de saison 1969-1970) est ressentie comme une injustice et laissera des traces jusqu’à à la descente du club en DH pour 1 seul point au terme de la saison 1972-1973[2]. Durant ces années là, les équipes de jeunes commencent à se distinguer avec plusieurs titres de champions d’Allier en cadets et minimes[2]. Le club restera quelques années dans le plus haut niveau régional avant de remonter au niveau du Championnat de France amateur en 1978.

1980-2000[modifier | modifier le code]

La période sera notamment marquée en 1985 par le retour à Moulins après plusieurs saisons en professionnel à la Berrichonne Châteauroux et l’AJ Auxerre, Serge Mesones qui prend en main la première équipe de Moulins avec son ami et complice Jean-Marc Schaer (champion de France et finaliste de la Coupe d’Europe des clubs Champions en 1976 avec l’AS Saint-Étienne), en 1986 le club connaît la joie en coupe de France et atteint les seizième de finales en éliminant deux clubs de Division 2 (Sporting Club Abbeville Côte Picarde)[2]. Serge Mesones insuffle une nouvelle dynamique de formation des jeunes à l’ASM qui connaît son avènement avec la promotion des cadets nationaux pour 2 saisons de 1988 à 1990 et des parcours plus que réussis en Coupe Gambardella[2]. Après le départ de Serge Mesones pour le FC Bourges en 1990, c’est le début d’une période assez agitée qui verra le club connaître plusieurs présidents et entraîneurs se succéder et l’ASM être reléguée la DH Auvergne en 1994. Après plus de sept ans le club retrouve la CFA 2 en 2001[2].

2000-2010[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2001-2002, le club joue en CFA 2 avec de grands noms dans l'effectif Christophe Chartier, Pedro Kamata, Richard Massolin et Alexandre Moreno[2].

Lors de la saison 2002-2003, Moulins finit à la seconde place de son groupe de CFA 2. Sous la direction sportive d’Alain Lavaron, elle participe ainsi aux barrages et obtient le droit d'accéder en CFA en remportant la compétition face à Marmande, Vitrolles et Jura Sud[2].

Lors de la saison 2003-2004 le club décroche le maintien dans le Championnat de France Amateur, et réalise un très bon parcours de Coupe de France sous la direction de Stéphane Mottin avec une élimination en 32èmes de finale au stade Hector Rolland devant 4 500 spectateurs face à l’OGC Nice 1 but à 0[2].

En 2004, Benoit Tihy est nommé à la tête de l’équipe première, au cours de la saison 2005-2006, le club joue en National et atteint en 16èmes de finale de Coupe de France contre Dijon FCO (D2), le club termine 17e ex æquo et est relégué en CFA à la différence de buts. Jérémy Perbet termine meilleur buteur de National avec 23 buts[2].

L'année suivante le club joue en CFA, mais remonte trois ans plus tard en National. Lors de la saison 2008-2009 l'équipe se hisse à la 2e place de sa poule de CFA et gagne son ticket pour le National à la suite des décisions de la DNCG. Cette accession vient récompenser le travail réalisé par Pascal Moulin à la tête des seniors mais également des jeunes où le travail de formation reprend tout son sens. Ainsi, les U19 réalisent le meilleur parcours de l’histoire du club en participant aux 16èmes de finale de la Coupe Gambardella. Les Moulinois éliminent Montmorillon puis l’AS Saint-Étienne en 62èmes de finale aux tirs au but, avant de s’incliner face à Besançon[2],[4].

2010-2016[modifier | modifier le code]

Depuis 2010, le club évolue en CFA mais au cours de la saison 2012-2013, le club est marqué par les montées historiques des 2 équipes réserves qui accèdent respectivement en CFA et CFA 2 . L’équipe fanion, entraînée par Hervé Loubat et un excellent parcours en coupe de France en éliminant Lyon Duchère, Yzeure et Marseille Consolat. En 16e de finale, les Moulinois s’inclinent 2 buts à 1 face aux Girondins de Bordeaux [5]devant 3 500 personnes au stade Hector Rolland[2].

La saison 2013-2014 a été marquée par l'exploit du club en Coupe de France : en seizièmes de finale, l'AS Moulins bat le Toulouse Football Club par 2 buts à 1, au stade Hector-Rolland, le 22 janvier 2014, même si Moulins était mené au score à la mi-temps, et se qualifie pour les 8es de finale pour la première fois de son histoire[6],[7]. Le tirage au sort a désigné le FC Sète[8], qui, le 12 février 2014, ouvre le score pendant les premières minutes du match. Moulins parvient à inverser la tendance, s'impose 3 buts à 1 et se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe de France[9],[10]. L'équipe a joué contre Angers SCO en quarts de finale le 25 mars au stade Jean-Laville à Gueugnon[11], mais s'incline aux tirs au but 4 à 2[12],[13], bien qu'ayant joué en supériorité numérique dès la 34e minute de jeu (expulsion d'un joueur angevin sur coup de tête)[14]. La 30e et dernière journée a été décisive pour la montée en National. Le club se déplaçait à Épinal le 24 mai. Le match nul (1-1) malgré deux buts de joueurs moulinois dont un contre son camp a privé l'AS Moulins de sa montée en National au profit d'Épinal. Le club termine à la 2e place avec 82 points, quinze matchs gagnés, sept nuls et huit défaites[15].

Moulins affronte Yzeure au 6e tour de la Coupe de France, et s'impose 4-0 au stade de Bellevue[16]. L'AS Moulins affronte Nîmes Olympique, club évoluant en Ligue 2, au 8e tour, en s'imposant 1-0 au stade Hector-Rolland[17], mais lors des 32es de finale, elle s'incline contre les Chamois niortais, autre club de Ligue 2, par 1 but à 2[18].

En mai 2016, alors en situation de cessation de paiement, la direction du club propose à son conseil d'administration, dans l'urgence, une fusion avec l'AS Yzeure 03 Auvergne. Les administrateurs du club refusent cette option poussée également par la Ville de Moulins et se prononcent en faveur d'un projet alternatif, porté par les éducateurs du club et basé sur la formation. S'ensuivent deux tristes épisodes qui marqueront la fin sportive de l'AS Moulinoise avec le refus des joueurs de CFA de participer aux deux dernières rencontres de championnat face à Saint Louis Neuweg à domicile puis à Sarre Union.

Alors que les élus moulinois décident malgré tout de participer au financement du club de l'AS Yzeure 03 Auvergne contre la création d'une entité dénommée "Moulins-Yzeure Foot" dédiée à l"équipe fanion, le projet "éducateurs" prend forme[19],[20],[21] et se concrétise avec la création de l'Académie Sportive Moulins Football le 14 juin 2016. Courant juillet, l'Académie est autorisée par la Fédération Française de Football à redémarrer en régionale 2 (ex DHR)[22].

2016-... : Académie sportive Moulins Football[modifier | modifier le code]

Le 14 juin 2016, éducateurs, sympathisants, ex-dirigeants de l'AS Moulinoise fondent l'Académie sportive Moulins Football, fruit du projet alternatif porté par les éducateurs. Axé sur la formation des jeunes, ce nouveau club est composé de la plupart des anciens licenciés de l'AS Moulinoise. L'équipe fanion repart avec un nouveau groupe, composé principalement des anciens joueurs de l'équipe B de l'ex-ASM et de nouvelles recrues venues des clubs amateurs aux alentours (Vichy, Nevers, Souvigny...) pour être le plus compétitif possible.

L'équipe première évolue en Régionale 2[23] (ex- DHR) avec l’ambition première de retrouver une certaine sérénité. L'entraîneur est Michaël Margottat (entraîneur de la réserve moulinoise l’an passé) et son président est Rodolphe Rideau.

En mai 2017 l'équipe 1 de l'ASM est championne de Régionale 2 (ex DHR) , lors de la saison 2017/2018 elle évoluera en Régional 1 (ex DH Auvergne) plus haut niveau de la région[24].

Le 2 juin 2018, le club est champion régional 1 d'Auvergne-Rhône-Alpes. Le club monte en national 3 après avoir réalisé 18 matchs consécutives sans défaite en championnat [1].

Lors de la saison 2018-2019, la nouvelle identité l'académie sportive Moulins football connaît sa première saison en National 3, elle joue son premier match contre Limonest et s'offre un nul (2-2) à l'extérieur[25].

Équipes réserves et formation[modifier | modifier le code]

  • 2012-2013 : L'équipe B du club parvient à monter en CFA 2
  • 2015-2016, l'équipe des moins de 17 ans joue en nationaux et finit 13e du championnat[26].
  • 2016-2017 l'équipe des moins de 16 ans est champion d'auvergne et obtient la montée en championnat National[27].

Anciens présidents[modifier | modifier le code]

Anciens entraîneurs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan du club
Saison Division Classement Points J V N D Coupe de France Sources
2009-2010 National 17e/20 38 38 9 11 18 [28]
2010-2011 CFA 7e/17 76 32 11 11 10 ?
2011-2012 CFA groupe B 9e/18 75 32 11 10 11 [29]
2012-2013 CFA groupe B 5e/18 88 34 14 12 8 éliminé en 16es de finale par Bordeaux[16] [30]
2013-2014 CFA groupe B 2e/16 82 30 15 7 8 éliminé en quarts de finale par Angers[12] [15]
2014-2015 CFA groupe B 5e/16 74 30 13 5 12 éliminé au 8e tour par Lusitanos Saint-Maur [31]
2015-2016 CFA groupe B 12e/16 64 30 9 9 12 éliminé en 32es de finale par Niort[18]
2016-2017 Régionale 2 groupe B 1er/13 80 24 18 4 2
2017-2018 Régionale 1 groupe A 1er/14 55 26 16 7 3

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Julien Bigay, « Football : l'AS Moulins disparaît, le projet alternatif présenté lundi au maire », sur La Montagne, (consulté le 3 juin 2016).
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o « Historique », sur asmoulinsfoot.fr (consulté le 11 février 2018).
  3. Centre France, « Jules Carly, entraîneur de l’ASM de 1946 à 1953, vient d’avoir cent ans », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne).
  4. a et b Coupe Gambardella 2008-2009.
  5. Rédaction, « Moulins - Bordeaux : 1-2 », lequipe.fr,‎ (lire en ligne).
  6. Laurent Calmut, « Moulins renverse le TFC sur son passage ! », La Montagne,‎ .
  7. Laurent Calmut, « Une victoire pour l'histoire de l'AS Moulins », La Montagne,‎ .
  8. Laurent Calmut, « Le grand huit face à Sète pour l'AS Moulins ! », La Montagne,‎ .
  9. « Moulins - Sète : 3-1 », sur L'Équipe, .
  10. « Coupe de France : Moulins en quart de finale contre Angers », sur La Montagne, .
  11. « Moulins-Angers à Gueugnon », sur L'Équipe, .
  12. a et b « Coupe de France : la loterie des tirs au but fatale fatale à Moulins face à Angers (4-2) », sur La Montagne, (consulté le 26 mars 2014).
  13. « Angers a bataillé », sur L'Équipe, (consulté le 26 mars 2014).
  14. Feuille de match Moulins 0-0 Angers sur L'Équipe.
  15. a et b Laurent Calmut, « Le rêve du National s'envole pour l'ASM », La Montagne,‎ .
  16. a et b Thibaut Dalegre, « Le Top 5 des moments forts de l'AS Moulins », sur sports-auvergne.fr, (consulté le 9 juin 2016).
  17. « L'exploit de Moulins », sur Sports-Auvergne.fr, (consulté le 11 janvier 2016).
  18. a et b Kevin Lastique, « Moulins sort de la coupe par la grande porte », sur Sports-Auvergne.fr, (consulté le 11 janvier 2016).
  19. Centre France, « AS Moulins : 200 personnes contre le rapprochement avec l'AS Yzeure », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne).
  20. Centre France, « Football : L'AS Moulins rejette le rapprochement avec l'AS Yzeure », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne).
  21. Centre France, « Football : l'AS Moulins disparaît, le projet alternatif présenté lundi au maire », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne).
  22. Centre France, « Football : Moulins aura une équipe au niveau régional », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne).
  23. « Site officiel Ligue d'Auvergne : Championnats, Coupes, Clubs », sur auvergne.fff.fr (consulté le 25 septembre 2016).
  24. « L'ASM CHAMPIONNE », sur asmoulinsfoot.fr (consulté le 28 mai 2017).
  25. « N3: Nul à Limonest », sur asmoulinsfoot.fr (consulté le 27 août 2018)
  26. « CHAMPIONNAT NATIONAL U17 - FFF », sur Fédération Française de Football (consulté le 3 juin 2016).
  27. « Les U16 Champions !! », sur asmoulinsfoot.fr (consulté le 28 mai 2017).
  28. « Classement National 2009 / 2010 », sur foot-national.com (consulté le 9 juin 2016).
  29. « Classement CFA groupe B Général 2011 / 2012 », sur foot-national.com (consulté le 9 juin 2016).
  30. « Classement CFA groupe B Général 2012 / 2013 », sur foot-national.com (consulté le 9 juin 2016).
  31. « Classement CFA groupe B 2014 / 2015 », sur foot-national.com (consulté le 9 juin 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]