Mr Bricolage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mr Bricolage
logo de Mr Bricolage
Logotype de Mr Bricolage depuis 2017

Création 1965
Dates clés 1980, 2002 et 2009
Fondateurs 13 personnes en association
Forme juridique Société anonyme
Slogan « Faites-le vous-même, mais pas tout seul »
Siège social La Chapelle-Saint-Mesmin
Drapeau de France France
Actionnaires voir tableau au 25 décembre 2019
Activité Centrales d'achat non alimentaires
Produits Produits pour le bricolage, le jardinage, la décoration et l'aménagement de la maison
Filiales MBI, MBLog, Sadef...
Effectif 347 (niveau centrale)

1 996 en 2018 (ensemble du groupe)

Site web www.mr-bricolage.fr

Capitalisation 30 millions fin 2019
Chiffre d'affaires 347 millions d'euros (niveau centrale)
Résultat net 204 millions d'euros en 2018 (perte niveau centrale)

Mr Bricolage, stylisée « Mr.Bricolage » (prononcez « Monsieur Bricolage » et non « Mister Bricolage » bien que ce soit une faute), est une chaîne française de grande distribution spécialisée dans le bricolage, le jardinage, la décoration et l'aménagement de l'habitat.

Mr Bricolage a vu le jour en 1980 comme enseigne commune pour les magasins réunis au sein de l'Association Nationale des Promoteurs du Faites-le-vous-même, créée en 1965.

Historique[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

En 1955, quelques commerçants ouvrent les premiers magasins de bricolage en France. Ce sont là les origines du groupe Mr Bricolage. En 1962, un de ces pionniers, Bernard Ivernel, souhaite aller à la rencontre de ses confrères pour partager les bonnes pratiques. La décision est prise de se voir deux fois par an. En 1965, des commerçants décident de créer une association et de rassembler dans un même endroit, tout ce qui est nécessaire aux travaux de bricolage. L’ANPF, Association Nationale des Promoteurs du Faites-le-vous-même, naît officiellement le 11 mai. Elle rassemble alors 13 membres et a pour but de sélectionner, ensemble, les meilleurs produits aux meilleures conditions. 10 ans après sa création, l’ANPF compte 96 magasins sur toute la France.

En 1976, les bureaux de l’ANPF occupent des locaux jouxtant le magasin de Bernard Ivernel, près d'Orléans. En 1978, Maurice Vax, ayant créé son premier magasin en 1967 et adhérent de l’ANPF depuis 1969, prend la présidence jusqu’en mai 2007.

En 1980, l’enseigne « Mr Bricolage » est créée [1]. Elle attire alors de nombreux indépendants. L'enseigne compte 150 magasins à la fin de l'année. En 1985, l’ANPF dispose d’un outil unique en France : un magasin type de 1200 m² avec une extension de 600 m². Dans ce magasin sont présentés en permanence les sélections de produits dans leur implantation préconisée ainsi que les aides didactiques et les éléments de signalisation. À cette période, l’ANPF compte plusieurs services tels que : architecture, expansion, conseil de gestion et formation.

En 1991 l’enseigne s’implante pour la première fois à l’étranger, au Portugal. En 1993, le fondateur Bernard Ivernel décède. En 1994, apparition des produits à marque Mr Bricolage. L’année suivante, le groupe Mr.Bricolage SA est créée.

En 2000, Mr.Bricolage se dote d’un nouveau siège social, à proximité d'Orléans. Le groupe fait également son entrée en Bourse. En 2002, le groupe Mr Bricolage se porte acquéreur du groupe Tabur. Le réseau s’agrandit grâce aux 243 magasins des enseignes « Bricogite », « B3 », « Catena » et à ses trois entrepôts. L’année suivante, la totalité des magasins Bricogite et B3 passent sous l’enseigne Mr Bricolage.

En , il y a un changement de direction, Maurice Vax quitte le groupe après vingt neuf ans passés à la présidence. Jean-François Boucher prend alors la direction du groupe. En 2009, Mr Bricolage devient n°3 du bricolage en France, en reprenant le groupement Le Club avec ses 178 magasins aux enseignes Les Briconautes et Les Jardinautes, et 200 affiliés[2]. Cette même année, la majorité des magasins Catena décident de passer sous enseigne Mr Bricolage.

En 2012, Mr Bricolage lance l'activité de vente en ligne (mr-bricolage.fr) de l'enseigne après le rachat de la firme Le Jardin de Catherine (pure-player du web avec les sites le-jardin-de-catherine.com et la-maison-de-catherine.com[3]). En , Kingfisher lance une offre sur Mr Bricolage pour un montant total de 275 millions d'euros[4]. Cette offre d'achat est interrompue en mars 2015[5].

En 2015, Mr Bricolage lance « La Dépanne », un site collaboratif qui permet aux internautes (clients ou non de l'enseigne) de louer, vendre ou acheter des articles de bricolage à d’autres particuliers (sans commission)[6].

En septembre, Paul Cassignol est nommé Président du groupe. Quelques mois plus tard, Paul Cassignol nomme Christophe Mistou, directeur général.

Le 2 juin 2016, l'ANPF rachète une partie des parts de la Famille Tabur et dispose de la majorité du capital de Mr Bricolage.

En juillet 2016, 7 membres du Conseil d'Administration démissionnent.

Le distributeur spécialisé français Mr Bricolage a enregistré une perte nette de 65,2 millions d'euros en 2016, contre un bénéfice de 9,6 millions en 2015.

En grande difficulté, l'enseigne annonce le 16 novembre 2016 la fermeture en 2017 de 17 magasins en France, considérés comme étant en « situation critique », et la suppression de 238 postes[7]. Finalement, 15 magasins seront fermés et 2 repris.

En 2017, le magasin de Thiers devient Bricomarché.

En 2018, Mr Bricolage devient le 4éme acteur du marché après le rachat de Bricorama par Bricomarché.

Endettée, la société cède le 30 mai 2018, 5% de son capital composé d'actionnaires adhérents de l'enseigne, qui passe de 65% à 60%.

En décembre 2018, surendetté Mr Bricolage annonce vouloir céder la totalité de ses magasins intégrés (65 sur 781 points de vente) pour se concentrer sur le développement des « services aux réseaux » à destination des adhérents et affiliés. Les magasins visés sont les magasins dit « intégrés », que le groupe détient en propre et dont « la sous-performance » pèse sur ses résultats, afin de se concentrer sur le développement de son réseau d'adhérents et affiliés[8]. L'objectif de l'enseigne de bricolage est de passer à un modèle où il n'y aurait plus que des magasins franchisés[9].

En 2019, plusieurs magasins d'adhérents historiques quittent l'enseigne : Brives-Charensac, Brioude, Issoire, Mozac, Beaucaire, Uzès.

Le groupe accuse au titre de son exercice 2018, une perte de 203 millions d'euros[10]

Au premier semestre 2019, le groupe enregistre une nouvelle perte nette de 8,7 millions d'euros, une baisse de ses ventes[11],[12] et perd 54 magasins.

Le 30 décembre, le groupe annonce envisager se séparer de 6 magasins détenus en propre pour lesquels aucun repreneur n'a été trouvé. Il s'agit des magasins de Allonne (60), Brive-Mazaud (19), La-Roche-sur-Yon (85), Lexy (54), Montereau (77) et Orléans (45)[13].


Principaux actionnaires[modifier | modifier le code]

Au 15 janvier 2020 [14]:

Simb 53,76%
Fidelity Management & Research 10,94%
Amiral Gestion 10,22%
Keren Finance 4,83%
Sifa 4,75%
Forcole 1,98%
William Blair Investment Management 1,48%
Dimensional Fund Advisors 1,45%
Sifi 1,27%
ANPF - Action Nationale des Promoteurs du Faîtes le Vous Même 0,46%

Activité, résultats, fonds propres, effectif[modifier | modifier le code]

Données Altares[15]
2014 2015 2016 2017 2018
Chiffre d'affaires en millions d'euros 170 102 98 97 108
Résultat en millions d'euros +2,1 - 3,6 - 103 - 35 - 204
Effectif moyen annuel 309 ns 322 338 347

Organisation[modifier | modifier le code]

Les magasins Mr.Bricolage commandent des produits à l'entrepôt général pour les redistribuer ensuite.

Implantations[modifier | modifier le code]

Au 1er janvier 2014, le groupe Mr Bricolage compte 866 magasins (dont 69 à l'étranger)[16], 423 à l'enseigne Mr.Bricolage, 178 à l'enseigne Les Briconautes.

Au 1er janvier 2020, le groupe Mr Bricolage compte 781 magasins (dont 70 à l'étranger)[17], 380 à l'enseigne Mr.Bricolage, 100 à l'enseigne Les Briconautes.

Les 3 magasins Espagnols et le magasin Portugais ont été rachetés par Adeo et sont passés sous enseigne Aki.

Les 2 magasins Uruguayens ont fermé en 2017.



Nombres de magasins Mr Bricolage par pays à la fin de 2012[18]
Pays 1er magasin Nombre de magasins
Drapeau de la France France 1980 766
Drapeau de la Belgique Belgique 1999 45[19]
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 2000 11
Drapeau du Maroc Maroc 2005 4
Drapeau de l'Espagne Espagne 1992 3
Drapeau de la Roumanie Roumanie 2006 3
Drapeau de Madagascar Madagascar 2000 2
Drapeau de la Serbie Serbie 2009 2
Drapeau de l'Uruguay Uruguay 1998 2
Drapeau de Maurice Maurice 2008 1
Drapeau d'Andorre Andorre 2004 1
Drapeau de la Macédoine Macédoine 2012 1
Drapeau de la Colombie Colombie 2015 1[20]
Drapeau de Chypre Chypre 2015 1

Données boursières[modifier | modifier le code]

Mr Bricolage est le 4éme acteur du marché français du bricolage avec 7 % de part de marché, derrière les groupes ADEO (43 %), Kingfisher (29 %), et Bricomarché (9 %)[21]. Il est coté à Euronext Paris, sur Eurolist compartiment C, dans les indices CAC Small et CAC Gen. Retailers, sous le code ISIN FR0004034320[22],[23].

L'action vaut 2.85 € fin décembre 2019 contre 16.90 en novembre 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Publicis créateur du nom de l'enseigne Mr.Bricolage en 1980 », sur Blog de Mr Bricolage
  2. Challenges.fr, « Mr Bricolage devient n°3 du bricolage en France », sur Challenges, 1er octobre 2009 à 13 h 56
  3. Mathieu Peraste, « Mr Bricolage SA: acquisition de la société Le Jardin de Catherine », sur Finactu,
  4. (en) James Davey et Dominique Vidalon, « Kingfisher bids for Mr Bricolage to bolster French presence », sur Reuters,
  5. Kingfisher renonce à acquérir Mr Bricolage, Le Figaro, 30 mars 2015
  6. Economie collaborative: Après Decathlon et Go Sport, Mr.Bricolage lance sa plateforme de location entre particuliers, Challenges, 9 avril 2015
  7. « Mr Bricolage va fermer 17 magasins et supprimer 238 postes en France », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 7 décembre 2016)
  8. « Mr Bricolage va céder 65 magasins pour redresser sa situation financière », sur FIGARO, (consulté le 13 décembre 2018)
  9. Elsa Dicharry, « Mr Bricolage ne veut plus détenir de magasins en propre », sur Les Echos,
  10. « Infos réglementées », sur http://mr-bricolage.com/,
  11. « Mr Bricolage: perte nette de 8,7 M EUR et ventes en baisse au 1S », sur Boursorama, (consulté le 3 août 2019)
  12. « Mr Bricolage enregistre une perte nette de 8,7 M EUR et des ventes en baisse au premier semestre », sur FIGARO, (consulté le 3 août 2019)
  13. « Groupe Mr.Bricolage – Communiqué de presse 30 décembre 2019 – Mr.Bricolage », sur mr-bricolage.com (consulté le 5 janvier 2020)
  14. Zone Bourse, « MR BRICOLAGE : Actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le 25 décembre 2019)
  15. « Société MR.BRICOLAGE bilans », sur www.verif.com (consulté le 25 décembre 2019)
  16. Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez, « Kingfisher veut racheter Mr Bricolage pour 275 millions d'euros », sur Boursier.com avec Reuters,
  17. « Présentation du Groupe Mr.Bricolage – Mr.Bricolage », sur mr-bricolage.com (consulté le 11 janvier 2020)
  18. « International », sur Groupe Mr.Bricolage (consulté le 20 avril 2014)
  19. « Belgique : Mr.Bricolage poursuit sa croissance », sur site officiel
  20. « Mr.Bricolage ouvre son premier magasin en Colombie », sur site officiel
  21. Challenges.fr, « Kingfisher (Castorama, Brico Dépôt) va doper sa présence en France en s'emparant de Mr Bricolage » [archive du ], sur Challenges avec AFP,
  22. Site internet institutionnel
  23. « Une aventure à taille humaine », sur Mr.Bricolage, livre paru en 2010 à l'occasion des 30 ans de l'enseigne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]