Louis-André-Gabriel Bouchet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis-André-Gabriel Bouchet
Naissance
Décès
Activité
Formation
Distinction

Louis-André-Gabiel Bouchet, né en 1759 à Paris, et mort dans la même ville le , est un peintre néo-classique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis-André-Gabriel Bouchet est un élève de Jacques-Louis David. En 1797, le prix de Rome lui est attribué pour La Mort de Caton d'Utique. Au salon des artistes français, il expose les tableaux Daniel séparant le deux vieillards qui avaient accusé Suzanne (1791) et Le Portrait de la citoyenne Saint-Aubin dans le rôle de Lisbeth (1798).

Œuvres[modifier | modifier le code]

En Allemagne
Aux États-Unis
En France
Localisation inconnue
  • Portait de Dillon, vérificateur-général des nouveaux poids et mesures, 1798, huile sur toile[1] ;
  • Portait de Cessart, inspecteur-général des ponts et chaussés, 1798, huile sur toileref name="ref1" /> ;
  • Portrait du citoyen de Perregot, 1798, huile sur toile[1] ;
  • Cléobule donnant les leçons de sagesse à sa fille, 1801, huile sur toile[1] ;
  • Portaits, 1806, huile sur toile[1] ;
  • Portaits, 1812, huile sur toile[1] ;
  • Le Christ et sainte Marie-Madeleine au pied de la croix, 1817, huile sur toile[1].

Salons[modifier | modifier le code]

  • 1791 : Daniel séparant le deux vieillards qui avaient accusé Suzanne, huile sur toile ;
  • 1798 : Le Portrait de la citoyenne Saint-Aubin dans le rôle de Lisbeth, huile sur toile.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Émile Bellier de La Chavignerie, Louis Auvray, Dictionnaire général des artistes de l'école française, depuis l'origine des arts du dessin jusqu'en 1882 inclusivement : peintres, sculpteurs, architectes, graveurs et lithographes, Paris, 1882-1888.
  2. « L'Innocence cédant aux séductions de l'Amour sous les yeux de la Pudicité », notice no 08030001200, base Joconde, ministère français de la Culture
  3. « Portrait de Napoléon Ier, empereur des Français », notice no 50130000076, base Joconde, ministère français de la Culture
  4. « La Mort de Caton d'Utique », notice no 50510011398, base Joconde, ministère français de la Culture
  5. « Charles Henri Ver-Huell », notice no 000PE009482, base Joconde, ministère français de la Culture
  6. « Auguste et Cinna », notice no 000PE009000, base Joconde, ministère français de la Culture

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) J. Fey, « Zur Geschichte Aachener Maler des 19. Jahrhunderts », in Aus Aachens Vorzeit. Mitteilungen des Vereins für Kunde der Aachener Vorzeit, Zehnter Jahrgang 1897, no 4-8, p. 70-72. Kurzbiografie von Schmid. S.83f.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :