Lokace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : locace.

Lokace fut un moteur de recherche francophone lancé en 1994 par Orianne Garcia, Alexandre Roos, Christophe Schaming, Dan Serfaty, Thierry Lunati, Philippe Payan et Marc Reeb[1] alors qu'ils rencontraient des difficultés avec Internet Plus, leur société de FAI créée en 1995[2]. Il s'agissait du tout premier moteur de recherche français.

À l'origine du lancement de Caramail en 1997, il a été racheté par le Groupe Infosources (Infonie) en octobre 1998[3].

Il est ensuite passé entre les mains de Belgacom, puis de Tiscali[4], au gré des rachats d'Infonie.

Il a été désactivé en 2002[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ces six amis se sont connus à l'école primaire, à la fac de Strasbourg ou à l'Ecole centrale. Et ils ont fini par tous se retrouver chez Forlog, une boîte de formation à l'informatique. [...] En 1995, la jeune équipe décide de créer Lokace, un petit Yahoo! francophone. » Adrien de Tricornot, « La bande à Lokace ou les petits princes de l'effet de levier », sur lexpansion.lexpress.fr, (consulté le 16 octobre 2014)
  2. La naissance de Caramail et le brainstorming pour trouver le nom, extrait du livre Comment je suis devenue millionnaire grâce au net... sans rien y comprendre d'Orianne Garcia, extrait publié sur Le Journal Du Net
  3. Lokace, sur Journal Du Net
  4. C'est officiel, Tiscali s'offre Infonie. ZDNet 18/10/2001
  5. Lokace ne parle plus. L'un des premiers moteurs de recherche francophones a disparu. 2002