Listes de séismes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : séisme.
Carte de la répartition mondiale des séismes en 2010, montrant leur distribution essentiellement le long des frontières des grandes plaques tectoniques (dorsales dans les océans, ceinture de feu du Pacifique et ceinture alpine sur les continents).

Cet article rassemble des listes de séismes selon différents critères.

Selon la date 2018[modifier | modifier le code]

Selon le lieu[modifier | modifier le code]

Les plus forts[modifier | modifier le code]

Camembert de l'énergie dégagée par les trois plus forts séismes enregistrés lors de la période 1906 à 2005, comparativement à tous les séismes d'une magnitude inférieure à 6, d'une magnitude située entre 6 et 7, entre 7 et 8 et supérieurs à 8.

La liste suivante recense les séismes dont la force, observée ou estimée, est supérieure à 8,5 sur l'échelle de magnitude de moment . Les séismes s'étant produits avant le XXe siècle peuvent difficilement être évalués selon cette échelle[1]. Pour ceux-ci, les valeurs indiquées sont conséquemment des estimations (est.).

L'amélioration des instruments de mesure avec les années introduit un biais observationnel amenant une surreprésentation des séismes récents.

Date Lieu Nom Magnitude
Valdivia, Chili séisme de Valdivia de 1960 9,5
Océan Indien, Sumatra, Indonésie séisme et tsunami de 2004 dans l'océan Indien 9,3
Prince William Sound, Alaska, États-Unis séisme de 1964 en Alaska 9,2
Kamtchatka, Union soviétique séismes de Kamchatka (en) 9,0[2]
Océan Pacifique, Japon séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku 9,0[3],[4],[5]
Océan Pacifique, Japon séisme de 1611 à Sariku (en) 8,9 (est.)
Chittagong, Bangladesh séisme de 1762 à Arakan (en) ≦8,8 (est.)
Sumatra, Indonésie séisme de 1833 à Sumatra (en) 8,8–9,2 (est.)
Équateur – Colombie séisme de 1906 en Équateur-Colombie (en) 8,8
Bio-Bio, Chili séisme de 2010 au Chili 8,8
Océan Pacifique, États-Unis et Canada tremblement de terre de Cascadia 8,7 (est.)[6]
Océan Pacifique, Japon séisme de 1707 de l'ère Hōei 8,7 (est.)
Valparaiso, Chili séisme de 1730 à Valparaiso (en) 8,7 (est.)[7]
Océan Atlantique, Lisbonne, Portugal tremblement de terre de Lisbonne 8,7 (est.)[8]
Îles Rat, Alaska, États-Unis séisme de 1965 aux Îles Rat (en) 8,7
Océan Pacifique, Japon séisme de Jogan (en) 8,6 (est.)
Lima, Pérou séisme de 1746 à Lima-Callao (en) 8,6-8,8 (est.)
Oaxaca, Mexique séisme de 1787 au Mexique 8,6-8,7 (est.)
îles Aléoutiennes, Alaska, États-Unis séisme de 1946 des îles Aléoutiennes (en) 8,6
Assam, Inde – Tibet Séisme de 1950 en Assam et au Tibet 8,6
Îles Andreanof, Alaska, États-Unis séisme de 1957 aux Îles Andreanof (en) 8,6
Sumatra, Indonésie séisme du 28 mars 2005 à Sumatra 8,6
Océan Indien, Sumatra, Indonésie séisme de 2012 à Aceh (en) 8,6
Valdivia, Chili séisme de 1575 à Valdivia (en) 8,5 (est.)
Arica, Chili séisme de 1604 à Arica 8,5 (est.)
Santiago, Chili séisme de 1647 de Santiago (en) 8,5 (est.)
Concepción, Chili séisme de 1751 à Concepción (en) 8,5 (est.)
Valparaíso, Chili séisme de 1822 à Valparaíso 8,5 (est.)
Concepción, Chili séisme de 1835 à Concepción (en) 8,5 (est.)
Sumatra, Indonésie séisme de 1861 à Sumatra (en) 8,5
Arica, Chili séisme de 1868 à Arica (en) 8,5–9,0 (est.)[9]
Iquique, Chili séisme de 1877 à Iquique (en) 8,5-9,0 (est.)
Atacama, Chili séisme de 1922 à Vallenar (en) 8,5[10]
mer de Banda, Indonésie séisme de la mer de Banda de 1938 8,5
îles Kouriles, Russie séisme de 1963 aux îles Kouriles (en) 8,5[11]
Sumatra, Indonésie séisme de septembre 2007 en Indonésie 8,5
Lima, Pérou séisme de 1687 au Pérou (en) 8,4-8,7 (est.)
Kamchatka, Russie séismes de Kamchatka (en) 8,3-9,0(est.)
Océan Pacifique, Japon séisme de 1361 à Shōhei 8,2-8,5(est.)
Océan Pacifique, Sariku, Japon séisme de 1896 à Sariku (en) 8,2-8,5(est.)

Les plus meurtriers[modifier | modifier le code]

Séismes les plus meurtriers[12]
Rang Nom Date Lieu Décès Magnitude Notes
1 Shaanxi Shaanxi, Chine 820 000–830 000 (est.)[13] 8,0 (est.)
2 Haiyuan NingxiaGansu, Chine 273 400[14],[15] 7,8
3 Tangshan Hebei, Chine 242 769[15],[16] 7,8
4 Antioche Antioche, Turquie 240 000[17] 7,0 (est.)[18]
5 « Océan Indien » Océan Indien, Sumatra, Indonésie 230 210, voire plus[19] 9,1–9,3
6 Alep (en) Alep, Syrie 230 000[20] inconnu
7 Haïti Haïti 100 000-316 000 7,0 Les estimations varient de 46 000 à 316 000[21],[22],[23].
8 Damghan (en) Damghan, Iran 200 000 (est.) 7,9 (est.)
9 Ardabil (en) Ardabil, Iran 150 000 (est.) inconnu Possiblement confondu avec le séisme de 893 à Dvin (en)[24],[25].
10 Alep Syrie 130 000[26] inconnu
11 Messine Messine, Italie 123 000[27] 7,1
12 Achgabat Achgabat, Turkmenistan 110 000[28],[29] 7,3
13 Kantō région de Kantō, Japon 105 385[30] 7,9
14 Chili Ningcheng, Chine 100 000[31] 6,8
15 Cachemire Muzaffarabad, Pakistan 100 000[32] 7,6

Les plus coûteux[modifier | modifier le code]

Rang Nom Magnitude Coût estimé des dommages
1 Séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku, Japon 9,0[5] 235 milliards de $[33],[34]
2 Séisme de 1995 à Kobe, Japon 6,9 100 milliards de $
3 Séisme de 2008 au Sichuan, Chine 8,0 75 milliards de $
4 Séisme de Christchurch de 2011, Nouvelle-Zélande 6,3[35] 40 milliards de $
5 Séisme de 2010 au Chili, Chili 8,8[36] 15–30 milliards de $[36]
6 Séisme de 1994 à Northridge, États-Unis 6,7 20 milliards de $
7 Séismes de 2012 en Émilie-Romagne, Italie 6,1[37] 13,2 milliards $
8 Séisme de 1989 à Loma Prieta, États-Unis ~7,0; 6,9 à 7,1 (selon les signalements)[38] 11 milliards $
9 Séisme de 1999 à Chichi, Taïwan 7,6 10 milliards de $
10 Séisme de 1906 à San Francisco, États-Unis 7,7 à 7,9 (est.)[37] 9,5 milliards de $ (soit 400 milliards de $ en 2015[37])

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Linton Weeks, « The Recorded History Of Quakes Is A Long One », National Public Radio,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Historic Earthquakes – Kamchatka », U.S. Geological Survey,
  3. (en) « New USGS number puts Japan quake at 4th largest », CBS News,‎ (lire en ligne)
  4. Michael Reilly, Michael, « Japan's quake updated to magnitude 9.0 », New Scientist,
  5. a et b (en) « USGS analysis as of March 12, 2011 »
  6. (en) B.F. Atwater, Musumi-Rokkaku S., Satake K., Tsuji Y., Ueda K. & Yamaguchi D.K., « The Orphan Tsunami of 1700 », Professional Paper 1707, USGS, (consulté le 13 mars 2011), p. 98
  7. (en) « Historic World Earthquakes », U.S. Geological Survey,
  8. (en) « Historic Earthquakes – Lisbon, Portugal », U.S. Geological Survey
  9. (en) « Historic Earthquakes – Arica », U.S. Geological Survey,
  10. (en) « Historic Earthquakes – Chile-Argentina Border », U.S. Geological Survey,
  11. (en) « Magnitude 8 and Greater Earthquakes Since 1900 », U.S. Geological Survey,
  12. (en) « Earthquakes with 50,000 or More Deaths », Earthquake.usgs.gov (consulté le 12 février 2011)
  13. (en) International Association of Engineering Geology International Congress, Proceedings, (ISBN 90-6191-664-X)
  14. (en) T. Utsu, « Search Page », Catalog of Damaging Earthquakes in the World (Through 2008) (consulté le 3 juin 2010)
  15. a et b http://news.xinhuanet.com/english2010/china/2010-12/16/c_13652388.htm
  16. (en) « Earthquakes with 50,000 or More Deaths », USGS (consulté le 17 mars 2012)
  17. (en) « Annals 48, 3, 2005+app1 » [PDF] (consulté le 12 février 2011)
  18. (en) National Geophysical Data Center, « Comments for the Significant Earthquake » (consulté le 22 septembre 2011)
  19. (en) « Myanmar is withholding true casualties figures, says Thai priest » [archive du ], AsiaNews.it, (consulté le 12 février 2011) : « A missioner in Ranong, a town on the border between Thailand and Myanmar, says locals talk about 600 victims. Burmese political dissidents say the same. »
  20. (en) Nicholas N. Ambraseys, « The 12th century seismic paroxysm in the Middle East: a historical perspective », Annals of Geophysics, vol. 47, nos 2/3,‎ , p. 743 (lire en ligne)
  21. (en) « Haiti Dominates Earthquake Fatalities in 2010 », U.S. Geological Survey,
  22. (en) Maura R. O'Connor, « Two Years Later, Haitian Earthquake Death Toll in Dispute », Columbia Journalism Review,‎
  23. (en) « Report challenges Haiti earthquake death toll », BBC,
  24. (en) N.N. Ambraseys et C.P. Melville, A History of Persian Earthquakes, Cambridge University Press, coll. « Cambridge Earth Science », (ISBN 978-0-521-02187-6, lire en ligne), p. 175
  25. (en) H. Gupta, Encyclopedia of Solid Earth Geophysics, Springer, , 2e éd. (ISBN 978-90-481-8701-0, lire en ligne), p. 566
  26. (en) Paula Dunbar, « Significant Earthquake », Ngdc.noaa.gov (consulté le 13 février 2014)
  27. (en) « The world's worst natural disasters Calamities of the 20th and 21st centuries », CBC News
  28. (en) Dilip Hiro, Inside Central Asia : A Political and Cultural History of Uzbekistan, Turkmenistan, Kazakhstan, Kyrgyzstan, Tajikistan, Turkey, and Iran, Penguin,
  29. (en) Keith Smith, Environmental Hazards : Assessing Risk and Reducing Disaster, Routledge, , 6e éd., p. 140
  30. https://earthquake.usgs.gov/learn/today/index.php?month=9&day=1&submit=View+Date
  31. (en) NGDC, « Comments for the Significant Earthquake » (consulté le 29 octobre 2010)
  32. (en) « Construction of Earthquake Resistant Buildings and Infrastructure Implementing Seismic Design and Building Code in Northern Pakistan 2005 Earthquake Affected Area », Centre for Promoting Ideas, USA (consulté le 8 avril 2013)
  33. Bo Zhang, « Top 5 Most Expensive Natural Disasters in History » [archive du ], AccuWeather.com, News & Video (consulté le 29 mars 2011)
  34. Victoria Kim, « Japan damage could reach $235 billion, World Bank estimates », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne[archive du ])
  35. « New Zealand Earthquake Report », GeoNet, Earthquake Commission and GNS Science,‎ (lire en ligne)
  36. a et b « Events and Developments (P. 3, "Calendar of events 2010: February 27") », Yearbook, UNEP,‎ (lire en ligne)
  37. a b et c « Where can I learn more about the 1906 Earthquake? », Berkeley Seismological Lab,‎ (lire en ligne)
  38. Stoffer, Philip W., "The San Andreas Fault In The San Francisco Bay Area, California: A Geology Fieldtrip Guidebook To Selected Stops On Public Lands" (Introduction, p. 5), USGS, 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]