Institut d'études géologiques des États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

United States Geological Survey • USGS

image illustrant la géologie image illustrant les États-Unis
Cet article est une ébauche concernant la géologie et les États-Unis.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

United States Geological Survey
Image illustrative de l'article Institut d'études géologiques des États-Unis
Carte de l'organisation

Devise : « Science for a changing world »

Région Monde entier en général
Drapeau des États-Unis États-Unis en particulier
Création
Type Agence gouvernementale américaine
Siège Reston (Virginie)
Coordonnées 38° 56′ 50″ N 77° 22′ 04″ O / 38.947278, -77.36776138° 56′ 50″ N 77° 22′ 04″ O / 38.947278, -77.367761
Langue Anglais
Budget 1,1 milliards de dollars (2010)
Effectifs 8 670 (2009)
Directeur Marcia McNutt
Affiliation Département de l'Intérieur des États-Unis
Site web http://www.usgs.gov/

Géolocalisation sur la carte : Virginie

(Voir situation sur carte : Virginie)
United States Geological Survey

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
United States Geological Survey

Le United States Geological Survey (littéralement « Institut d'études géologiques des États-Unis ») est un organisme gouvernemental américain qui se consacre aux sciences de la Terre. Il est notamment chargé de la surveillance de l'activité sismique sur son territoire et à travers le monde. Son activité se rapproche de celle du Bureau de recherches géologiques et minières en France.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'USGS est une agence rattachée au Département de l'Intérieur des États-Unis et dont le siège se trouve à Reston, en Virginie. Il emploie environ 10 000 personnes réparties sur 400 sites aux États-Unis. Il gère notamment 17 laboratoires de recherche biologique à travers les États-Unis.

Les activités de l'USGS sont divisées en cinq domaines, chacun étant dirigé par un directeur associé : biologie, géographie, géologie, eau et informations géospatiales.

Rôle[modifier | modifier le code]

Cartographie[modifier | modifier le code]

L'USGS est la première agence civile de cartographie aux États-Unis, connue notamment pour ses cartes topographiques à l'échelle 1:24 000. Le récent programme nommé National Map (« Carte nationale ») est une tentative de numériser les cartes topographiques de l'ensemble des États-Unis. Par ailleurs, il dispose d'un important programme commercial qui vise à revendre ses produits pour en faciliter l'accès au public. De nombreux sites commerciaux ont ainsi utilisé les données de l'USGS pour fournir leurs propres services de cartographie sur Internet.

Depuis 1962, l'USGS est également impliqué dans le programme d'exploration et de cartographie de la lune et d'autres planètes.

Séismes induits et gaz de schiste[modifier | modifier le code]

L'augmentation préoccupante des séismes induits par l'exploitation du gaz de schiste a poussé l'US Geological Survey à intégrer, depuis 2014, la probabilité de ces séismes dans son National Seismic Hazard Model annuel, utilisé comme document principal pour la construction des infrastructures de transport et pour la conception des plans d'urgence en cas de catastrophe [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Demandé dans un rapport de la National Academy of Sciences, l'USGS est créée par une décision du Congrès des États-Unis le . Il est chargé de classifier les terres et d'examiner leur structure géologique, leurs ressources minérales et les produits du domaine public. Cette tâche provient du besoin d'inventaire ressenti par l'achat de la Louisiane en 1803, qui a ajouté de vastes étendues au territoire des États-Unis.

Clarence King, le premier directeur de l'USGS, a créé cette nouvelle organisation à partir d'agences régionales de recherche disparates. Après peu de temps, John Wesley Powell succéda à King en tant que directeur.

Liste des directeurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hazard Estimation, site de l'US Geological Survey, accès le 16 janvier 2016

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]