Ligue régionale Centre-Val de Loire de rugby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ligue régionale Centre-Val de Loire de rugby
Image illustrative de l’article Ligue régionale Centre-Val de Loire de rugby

Sigle Ligue RCVL
Sport(s) représenté(s) Rugby à XV et à sept
Création
Président Rodolphe Estève
Siège 91 rue de la Juine
45160 Olivet
Affiliation FFR
Clubs 68 (au 31 mai 2021)[1]
Licenciés 9 247 (en 2020)[2]
Site internet liguecentrevaldeloire.ffr.fr

La Ligue régionale Centre-Val de Loire de rugby est un organe fédéral dépendant de la Fédération française de rugby créé en 2017 et chargé d'organiser les compétitions de rugby à XV et à sept au niveau de la région Centre-Val de Loire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Conséquence de la réforme territoriale des régions, le ministère de la Jeunesse et des Sports impose à la FFR de calquer son organisation territoriale sur celle des nouvelles régions. C'est ainsi que naît la Ligue du Centre-Val de Loire issue de l'ancien comité Centre-Val de Loire.

Les ligues sont créées début octobre et reprennent les missions des comités territoriaux au . Les statuts de la Ligue sont signés le à Marcoussis par Bernard Laporte et André Casamiquela, désignés membres fondateurs de la ligue par la FFR[3].

Structures de la ligue[modifier | modifier le code]

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Élections du comité directeur[modifier | modifier le code]

Le premier comité directeur de 24 personnes est élu le . André Prigent, président sortant du comité Centre Val de Loire, est le seul candidat à la présidence de la ligue. Après le premier vote électronique décentralisé de l'histoire du rugby français, sa liste obtient 90,73 % des voix et les 24 sièges à pourvoir[4]. André Prigent devient ainsi le premier président de la ligue.

Le comité directeur est renouvelé le , un mois après le renouvellement de celui de la FFR[5]. André Prigent, élu au comité directeur de la FFR, ne sollicite pas un nouveau mandat à la tête de la ligue[2]. René Rabineau, président délégué de la ligue, et Rodolphe Estève, président du comité d'Indre-et-Loire, forment chacun une liste après avoir échoué à se mettre d'accord, bien que tous les deux soutiens de la politique fédérale menée par Bernard Laporte. En octobre 2020, la liste de René Rabineau est invalidée par la commission de surveillance des opérations électorales car la licence d'une des colistières n'est plus à jour[6]. La liste de Rodolphe Estève est alors intégralement élue au comité directeur. Pauline Biscarat, joueuse internationale française de rugby à sept, est également élue au comité directeur.

Organigramme[modifier | modifier le code]

Comité directeur (2020-2024) Administration
Bureau directeur :
Président : Rodolphe Esteve
Secrétaire général : Benjamin Castel
Secrétaire général adjointe : Edith Guellier-Bourdariat et Marie-Laure Lizardo
Trésorier général : Patrick Aoustet
Trésorier général adjoint : Didier Angoulvant
Autres membres du bureau directeur : Jean-Loup Hadjadj (commission médicale) et Bruno Clinard (commissions sportives)

Autres membres élus du comité directeur :
Pauline Biscarat, Jérôme Bovy, Claire Chantard, Johann Fourmont, Amélie Gadois, David Gaudron, Brice Girard, Patrick Kellogg, Catherine Meigneux, Yann Mercuzot, Céline Salle, Yves Thomas, Virginie Tomczak, Aurélien Uhling, Jean-Marc Verrhiest et Olivier Villeneuve
Représentants des comités départementaux :
Serge Richard (Cher), Alain Frison (Eure et Loir), David Seron (Indre), Francis Diraison (Indre et Loire), René Rabineau (Loir et Cher) et Franck Gayet (Loiret)
Secrétariat : Hortense de Bourdoncle de Saint Salvy
Formation : Véronique Thomas
Comptabilité : Manon Royer
Épreuves : Matthieu Hilbey
Directeur technique : Francis Costa
Directeur de l'arbitrage : Gilles Pialat

Les clubs de la ligue au niveau national[modifier | modifier le code]

Meilleurs clubs de la Ligue par saison[modifier | modifier le code]

Le meilleur club de la ligue est le club qui arrive le plus loin en phases finales dans la compétition nationale de plus haut échelon. En cas d'égalité (même compétition et même résultat en phases finales), le meilleur club est celui qui a marqué le plus de points au cours de la saison régulière.

Clubs masculins
C' Chartres RugbyRugby club OrléansC' Chartres Rugby
Clubs féminins
Joué-lès-Tours

La couleur de l'axe indique la division dans laquelle évolue le club :

  • 1re division.
  • 2e division.
  • 3e division.
  • 4e division.
  • Divisions inférieures.

Clubs masculins évoluant dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Clubs évoluant dans des divisions nationales en 2021-2022.

Clubs féminins évoluant dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Clubs féminins évoluant dans des divisions nationales en 2021-2022.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « 153eme assemblée générale ordinaire de la FFR » [PDF], sur api.liguepaysdeloire.ffr.fr, 3 juilet 2021 (consulté le ).
  2. a et b « Rugby : la dernière assemblée générale d'André Prigent à la tête de la ligue régionale », sur www.lanouvellerepublique.fr, (consulté le ).
  3. « Réforme Territoriale : Ligues Régionales », (consulté le )
  4. « Ligues Régionales : Les résultats des élections », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le )
  5. « Rugby: Laporte jouera sa réélection en octobre 2020 par vote électronique », sur www.la-croix.com, (consulté le ).
  6. Guillaume Cyprien, « Rodolphe Estève sans combattre », Midi olympique,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Localisation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]