Rugby club Orléans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rugby club Orléans

Généralités
Fondation 16 juin 1966
Couleurs rouge et jaune
Stade Stade Marcel-Garcin
(1 740 places)
Siège 77 rue des Montées
45100 Orléans
Championnat actuel Fédérale 2
Président Christophe PENAVAIRE
Entraîneur Jimmy Belouet et Yann Marchais
Site web http://www.rcorleans.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Fédérale 2
0

Dernière mise à jour : 13 septembre 2018.

Le Rugby club Orléans ou RCO est un club de rugby à XV français basé à Orléans, dans le département du Loiret en région Centre-Val de Loire.

Il évolue pour la saison 2018-2019 dans la poule 8 de Fédérale 2 (quatrième division nationale).

Histoire[modifier | modifier le code]

Seconde moitié du XXe siècle[modifier | modifier le code]

Le Rugby club Orléans (RCO) voit le jour en 1966. Il franchit rapidement les échelons le séparant du haut niveau et participe pour la première fois à la première division groupe B lors de la saison 1980-1981. Au cours des années 1980, il affronte les monuments du rugby que sont le Stade toulousain, le SU Agen ainsi que l’AS Béziers. Il remporte le titre de champion de France groupe B2 et une victoire en coupe du Président en 1993.

En 1999, le Rugby club Orléans (RCO) est en Élite 2 (l'antichambre de la première division, le Élite 1). À l'issue de la saison, et du fait du resserrement de l' Élite 2 , Orléans est relégué en Fédérale 1 (avec 10 autres clubs).

Les années 2000[modifier | modifier le code]

Saison Division Résultat à l'issue de la saison
2000 - 2001 Championnat de France Elite2
2001 - 2002
2002 - 2003 Fédérale 1 Descente[réf. nécessaire] en Fédérale 2
2003 - 2004 Fédérale 2 [réf. nécessaire] .
2004 - 2005 Fédérale 1 Termine 11e (sur les 12 clubs de la Poule 1): le club est relégué en Fédérale 2 à l'issue de la saison.
2005 - 2006 Fédérale 2 Remonte en Fédérale 1 à l'issue de la saison.
2006 - 2007 Fédérale 1 Qualifié pour le Trophée Jean Prat , mais échoue en phase de poule.
2007 - 2008 Fédérale 1 Qualifié pour le Trophée Jean Prat , échoue en 1/8èmes de finale contre Valence d'Agen (16-15)
2008 - 2009 Fédérale 1 Qualifié pour le Trophée Jean Prat , mais échoue en phase de poule[1].
2009 - 2010 Fédérale 1 Échoue pour la qualification au Trophée Jean Prat .

Finaliste[2] du championnat de France Fédérale 1 (Play-down): s'incline 22-15 contre La Seyne-sur-Mer

Pensionnaire du championnat de France Élite 2 jusqu’en 2000, le Rugby club Orléans subit deux rétrogradations successives, ce malgré la nomination de Jacques Fouroux au poste de manager général (en 2000-2001). L’arrivée d’une nouvelle équipe dirigeante emmenée par Joël Hérault permet au club de retrouver sa place au sein de l’élite amateur au terme de la saison 2002-2003.

Après une première saison encourageante en Fédérale 1 ponctuée par une élimination en seizième de finale, le club ne peut éviter la relégation en Fédérale 2 la saison 2004-2005 malgré une seconde moitié de saison plus satisfaisante. Le RCO revient en Fédérale 1 dès 2006-2007, la Fédération française ayant empêché deux autres clubs de monter, en raison d’une santé financière fragile.

Le club est entraîné par Franck Cohen et Martial Carrière. L’objectif est à terme d’installer le club en Pro D2[1]. Le club ouvre en septembre 2004 un centre de formation labellisé par la Fédération française de rugby. La première promotion, parrainée par Olivier Brouzet, a accueilli quinze stagiaires âgés de 15 à 20 ans.

Les années 2010[modifier | modifier le code]

Saison Division Résultat à l'issue de la saison
2010 - 2011 Fédérale 1 8e à l'issue de la saison
2011 - 2012 Fédérale 1 Double relégation[3]: 9e à l'issue de la saison: le club est relégué en Fédérale 2.

À cela s'ajoute des problèmes financiers[3] : le club est relégué en Fédérale 3[3].

2012 - 2013 Fédérale 3 Termine en tête de poule, mais n'arrive pas à la montée en Fédérale 2.
2013 - 2014 Fédérale 3 Termine en tête de poule, et assure la montée en Fédérale 2.

Chute en demi-finale de Fédérale 3 battu par Meyzieu 36 à 24 (après prolongation)[4].

2014 - 2015 Fédérale 2 Assure le maintien pour la saison suivante[5], en terminant 7e (sur 10) de la poule no 2 (sur 8).
2015 - 2016 Fédérale 2 Termine en milieu de tableau de la 1re poule: 5e (sur 10). L'objectif d'être dans les 6 premiers était donc atteint[6].
2016 - 2017 Fédérale 2 Termine 2e (sur 9 équipes) dans la 2e poule; ce classement à l'issue de la phase de poules lui permet d'accéder aux phases finales, mais le club s'arrête aux 16e de finale[7].
2017 - 2018 Fédérale 2 Qualifié (sur tapis vert) pour les phases finales, le club s'arrête à nouveau aux 16e de finale[8].
2018 - 2019 Fédérale 2 Dans la 8e poule.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Personnes emblématiques[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Par ordre alphabétique de nom de famille, avec entre parenthèses la période d'intervention au club en tant que manager général (entraîneur) :

Joueurs[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Joueur du RC Orléans.

Par ordre alphabétique de nom de famille:

  • Bryn Briffits Drapeau : Pays de Galles
  • Kris Burton Drapeau : Italie
  • George Chiriac Drapeau : Roumanie
  • Franck Cohen Drapeau : France (arrière du club dans les années 2000, puis manager/entraîneur du club dans les années 2010)
  • Jean-Pierre Duchayne Drapeau : France [11] (pilier du club dans les années 80-90)
  • Guillaume Franke Drapeau : Allemagne
  • Matthieu Franke Drapeau : Allemagne
  • Jean-Michel Grimault Drapeau : France (talonneur et capitaine de l'équipe Championne de France Groupe B2 en 1993)
  • Atvo Kopaliani Drapeau : Géorgie
  • Frédéric Laluque Drapeau : France (2ème ligne des années 1990, jusqu'en 1997)
  • Jacques Macou Drapeau : France (voir aussi ancien entraîneur du club)
  • Nisifolo Naufahu Drapeau : Tonga
  • Yannick Ouadec Drapeau : France
  • Hendrik Oosthuizen Drapeau : Afrique du Sud
  • Gilles Pagnon Drapeau : Allemagne
  • Frazer Pimlow Drapeau : Angleterre (demi d'ouverture en 2009)
  • Philippe Pinsolle Drapeau : France (pilier du club dans les années 80-90)
  • Henry Qiodravu Drapeau : Fidji
  • Thierry Ruet Drapeau : France
  • Shota Sakvarelidze Drapeau : Géorgie
  • Bruno Stolorz Drapeau : Allemagne (ancien 3/4 aile du club; international France B pendant les années 1970; ancien entraîneur de l'équipe nationale allemande de rugby 2008-2010)
  • Julien Tupinier Drapeau : France (capitaine[6] en saison 2015-2016)
  • Collen Van Staden Drapeau : Afrique du Sud (demi de mêlée en 2010)
  • Clemens von Grumbkow Drapeau : Allemagne
  • Alexander Widiker Drapeau : Allemagne

Présidents du club[modifier | modifier le code]

Par ordre chornologique, avec entre parenthèses la période au club en tant que Président:

  • Claude Fourniguet (1986-1995)[12]
  • Marc Dumas (président en 2010-2012[13]; co-président en 2009[14])
  • Christian Lavezard: d'octobre 2012[13],[9] à septembre 2018[7],[15], après 2 mandats de 3 ans[15].

Budget du club[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d 'RCO: une saison mitigée mais porteuse d'espoir', p. 18 de La Tribune d'Orléans du 30/04/2009 (consultée le 27/10/2014).
  2. a et b 'Fédérale 1 : La Seyne plaque au sol Orléans', dans Var-Matin du 21/06/2010 (consultée le 27/10/2014).
  3. a b c d et e 'Le RC Orléans doublement relégué' dans La République du Centre du 07/07/2012 (consultée le 27/10/2014).
  4. 'Rugby / Fédérale 3 : pas de finale pour le RCO !' dans La République du Centre du 22/06/2014.
  5. 'Malgré une dernière défaite contre Tours, le RC Orléans a atteint son objectif' dans La République du Centre du 24/04/2015 (consultée le 04/05/2015).
  6. a et b 'Le RC Orléans en pleine progression' dans La République du Centre du 27/04/2016 (consultée le 03/07/2016).
  7. a b et c 'Après une saison marquée par la deuxième place de la poule et une « sortie » en 16e de finale' dans La République du Centre du 03/05/2017 (consulté le 13/09/2017).
  8. a b et c 'Le point sur la saison 2017-2018, après l’élimination contre Rennes en 16e de finale' dans La République du Centre du 16/05/2018 (consultée le 13/09/2018).
  9. a b c d e f et g 'Le RC Orleans se projette sur quatre ans' dans La République du Centre du 14/04/2015 (consulté le 04/05/2015).
  10. a et b 'Rugby : l'entraîneur du RC Orléans, Matthieu Axisa, part pour Castres' dans La République du Centre du 16/06/2016 (consulté le 03/07/2016).
  11. 'Orléans : un club ambitieux' dans La Dépêche du Midi du 16/10/1998.
  12. 'Claude Fourniguet s’est éteint' dans La République du Centre du 19/04/2013 (consulté le 06/12/2014).
  13. a et b 'RCO: Christian Lavezard prend les rênes du club' dans La République du Centre du 06/10/2012 (consulté le 16/11/2014).
  14. a b et c 'Le RCO à la recherche d'une marque de fabrique', p. 13 de La Tribune d'Orléans du 10/09/2009 (consultée le 27/10/2014).
  15. a et b 'Le président du RC Orléans ne briguera pas un nouveau mandat' dans La République du Centre du 07/08/2018 (consulté le 13/09/2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]