Tour d'Italie féminin 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tour d'Italie féminin 2016 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course27e Tour d'Italie féminin
CompétitionUCI World Tour féminin 2016
Étapes10
Dates1 – 10 juillet 2016
Distance857,7 km
PaysITA Italie
Lieu de départGaiarine
Lieu d'arrivéeVerbania
Équipes23
Partants137
Arrivants113
Vitesse moyenne37,812 km/h
Résultats
VainqueurUSA Megan Guarnier (Boels Dolmans)
DeuxièmeUSA Evelyn Stevens (Boels Dolmans)
TroisièmeNED Anna van der Breggen (Rabo Liv Women)
Classement par pointsUSA Megan Guarnier (Boels Dolmans)
Meilleur grimpeurITA Elisa Longo Borghini (Wiggle High5)
Meilleur jeunePOL Katarzyna Niewiadoma (Rabo Liv Women)
Girodonne2016 overview.png
◀ 20152017 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 27e édition du Tour d'Italie féminin (Giro Rosa en italien) a lieu du 1er au . La course fait partie de l'UCI World Tour féminin. Il est au total constitué d'un prologue et de neuf étapes comportant à la fois de la plaine et de la haute montagne. Seule l'Italie du Nord est parcourue. Le départ a lieu à Gaiarine et l'arrivée finale à Verbania. Le passage du col du Mortirolo lors de la cinquième étape constitue un moment fort de l'épreuve. Un contre-la-montre de vingt-deux kilomètres lors de la septième étape doit permettre de connaître le vainqueur.

Les favorites sont la tenante du titre Anna van der Breggen, la Polonaise Katarzyna Niewiadoma, les Américaines Megan Guarnier, Evelyn Stevens et Mara Abbott, ainsi que la championne du monde Elizabeth Armitstead, la Britannique Emma Pooley et l'ancienne vainqueur Claudia Lichtenberg.

Après un prologue remporté par Leah Kirchmann. Après une première étape où Giorgia Bronzini s'impose au sprint et où Megan Guarnier s'empare du maillot rose, l'arrivée en côte de la deuxième étape permet à Evelyn Stevens de prendre la tête de la course durant trois journées. Les deux étapes suivantes se concluent par des sprints massifs où les Australienne Tiffany Cromwell puis Chloe Hosking se montrent les plus rapides. L'ascension du col du Mortirolo lors de la cinquième étape redéfinie le classement général. Mara Abbott gagne l'étape et le maillot rose, tandis qu'Evelyn Stevens retombe à la sixième place. Cette dernière se replace dès le lendemain en remportant l'arrivée en côte à Alassio. Megan Guarnier deuxième de l'étape, récupère définitivement le maillot rose. Le contre-la-montre du lendemain confirme la hiérarchie et voit Evelyn Stevens lever les bras une troisième fois. Giorgia Bronzini gagne le sprint de la huitième étape. Une échappée se détache lors de l'ultime étape, Thalita de Jong prend le dessus sur ses partenaires dans la dernière ascension pour s'imposer en solitaire.

Le podium final est Megan Guarnier, Evelyn Stevens, Anna van der Breggen. La première remporte également le classement par points. Katarzyna Niewiadoma est la meilleure jeune, Elisa Longo Borghini la meilleure grimpeuse. Le classement annexe de la meilleure Italienne est remporté par Tatiana Guderzo.

Présentation[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Le parcours du Tour d'Italie 2016 est dévoilé en mars[1]. Cette édition comporte un prologue et neuf étapes. Elle démarre en Vénétie avec un prologue plat long de deux kilomètres à Gaiarine. Le lendemain, la première étape relie cette dernière ville à San Fior et se destine aux sprinters. La deuxième étape se déroule en Frioul-Vénétie julienne entre les villes voisines de Tarcento et Montenars. La côte de l'arrivée est certes relativement facile avec 4,7 % de moyenne, elle est toutefois longue de 5,8 km. L'étape suivante est la plus longue de l'épreuve. Plate, elle se dispute également entre des villes proches : Montagnana et Lendinara proche de Padoue. La quatrième étape se déroule sur les bords du Lac d'Iseo avec un départ à Costa Volpino et une arrivée à Lovere. Malgré le relief environnant l'étape est plate. La première étape de montagne a lieu un peu plus au nord le lendemain entre Grosio et Tirano avec le passage du versant le plus difficile du col du Mortirolo dans son final[2],[3].

L'épreuve quitte ensuite la Lombardie pour arriver en Ligurie. La sixième étape relie Andora au sanctuaire voisin de Nostra Signora della Guardia à Alassio et est montagneuse. Elle ne compte pas moins de quatre ascensions répertoriées avec un final en côte. Celle-ci est longue de 7,4 km avec une moyenne de 7,7 %. Ses deux derniers kilomètres présentent une pente de 13,5 %[3]. Le contre-la-montre du lendemain est long de vingt-deux kilomètres et également quasiment plat. Il va d'Albisola Superiore à Varazze. Le parcours retourne plus au nord, dans la banlieue milanaise avec une étape plate entre Rescaldina et Legnano. L'ultime étape se dispute en circuit autour de Verbania dans les Alpes. Une côte est placée sur le parcours peu avant l'arrivée[2].

Le circuit présente de nombreuses similitudes avec celui de l'édition précédente. Pas moins de quatre communes étaient déjà villes étapes en 2015 : Gaiarine, San Fior, Varazze et Verbania. Le parcours 2015 a également longé le Lac d'Iseo et avait une étape en circuit en région milanaise. La principale différence est que l'arrivée finale ne se dispute par à San Domenico di Varzo comme en 2014 et 2015. Les profils des étapes les plus vallonnées sont représentés :

Équipes[modifier | modifier le code]

Les équipes invitées sont connues mi-mai[4]. L'épreuve accueille vingt-quatre formations UCI. Les sept équipes italiennes UCI sont présentes. Parmi les absentes, on peut noter la formation australienne Orica-AIS numéro cinq mondiale en 2015.

Chaque équipe doit être composée d'entre quatre et six coureuses[5], contrairement aux années précédentes où jusqu'à huit coureuses par équipes étaient autorisées.

Équipes UCI
Nom de l'équipe Pays Code
Alé Cipollini Drapeau de l'Italie Italie ALE
Aromitalia Vaiano Drapeau de l'Italie Italie VAI
Astana Women's Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan ASA
Bepink Drapeau de l'Italie Italie BPK
Bizkaia-Durango Drapeau de l'Espagne Espagne BDP
Boels Dolmans Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas DLT
BTC City Ljubljana Drapeau de la Slovénie Slovénie BTC
Canyon-SRAM Racing Drapeau de l'Allemagne Allemagne LPR
Équipes UCI
Nom de l'équipe Pays Code
Cervélo Bigla Drapeau de la Suisse Suisse CBT
Cylance Drapeau des États-Unis États-Unis CPC
Hagens Berman-Supermint Drapeau des États-Unis États-Unis HBS
Hitec Products Drapeau de la Norvège Norvège HPU
Inpa Bianchi Drapeau de l'Italie Italie ISG
Lensworld-Zannata Drapeau de la Belgique Belgique LZE
Liv-Plantur Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas TLP
Lointek Drapeau de l'Espagne Espagne LTK
Équipes UCI
Nom de l'équipe Pays Code
Lotto Soudal Drapeau de la Belgique Belgique LBL
Poitou-Charentes.Futuroscope.86 Drapeau de la France France FUT
Rabo Liv Women Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas RBW
SC Michela Fanini Rox Drapeau de l'Italie Italie MIC
Servetto Footon Drapeau de l'Italie Italie SEF
Top Girls Fassa Bortolo Drapeau de l'Italie Italie TOG
Xirayas de San Luis Drapeau de l'Argentine Argentine XSL
Wiggle High5 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni WHT

Organisation et règlement de la course[modifier | modifier le code]

Comité d'organisation[modifier | modifier le code]

L'épreuve est organisée par l'association 4 Erre ASD. L'association et le comité d'organisation sont présidés par Giuseppe Rivolta. Les directeurs de la course sont Bruno Righetti et Angelo Salvatore Letizia[5].

Incidents de course[modifier | modifier le code]

Le règlement de la course permet à une coureuse victime d'un accident de course dans les trois derniers kilomètres d'une étape et qui se verrait retardée pour cette raison de ne pas perdre de temps au classement général. La règle ne s'applique pas aux étapes arrivant à Montenars et à Alassio[5].

Délais[modifier | modifier le code]

Lors d'une course cycliste, les coureuses sont tenus d'arriver dans un laps de temps imparti déterminé à partir du temps de la première pour pouvoir être classées. Ces délais sont variables selon la difficulté d'une étape, une étape plus difficile bénéficiant d'un pourcentage de délais plus important. Lors de cette édition du Tour d'Italie féminin, les délais prévus sont de 20 % sur les 1re, 3e, 4e, 7e, 8e et 9e étapes et de 35 % sur les 2e, 5e et 6e étapes. Aucun délai ne s'applique au prologue[5].

Classements et bonifications[modifier | modifier le code]

Maillot roses exposés au musée de la Madonna del Ghisallo
La coureuse en tête du classement général porte un maillot rose, comme sur le Tour d'Italie masculin

Le classement général individuel au temps est calculé par le cumul des temps enregistrés dans chacune des étapes parcourues. Des bonifications et d'éventuelles pénalisations sont incluses dans le calcul du classement. La coureuse qui est première de ce classement est porteuse du maillot rose[5].

Des bonifications sont attribuées dans cette épreuve. Chaque arrivée d'étape, à l'exception du prologue et de la septième étape, donne lieu à dix secondes, six secondes et quatre secondes pour les trois premières coureuses classées. Par ailleurs, durant la course, il existe des sprints intermédiaires dont les trois premiers sont récompensés respectivement de trois secondes, deux secondes et une seconde[5].

Classement de la meilleure grimpeuse[modifier | modifier le code]

Le classement du meilleur grimpeur, ou classement des monts, est un classement spécifique basé sur les arrivées au sommet des ascensions répertoriées dans l'ensemble de la course. Elles sont classées en trois catégories. Les ascensions de première catégorie rapportent respectivement 13, 11, 9, 7 et 5 points aux cinq premières coureuses, celles de deuxième catégorie 7, 5, 3, 2 et 1 point enfin celles de troisième catégorie 5, 4, 3, 2 et 1 point. Sur cette édition 2016, il y a un total de onze ascensions. Le premier du classement des monts est détenteur du maillot vert[6]. En cas d'égalité, les coureuses sont prioritairement départagées par le nombre de premières places aux sommets. Si l'égalité persiste, le critère suivant est la place obtenue au classement général. Pour être classée, une coureuse doit avoir terminée la course dans les délais[5],[7].

Classement par points[modifier | modifier le code]

Le maillot cyclamen récompense le classement par points. Celui-ci se calcule selon le classement lors de sprints intermédiaires, dits « Traguardo Volante », et lors des arrivées d'étape. Les trois premières coureuses des sprints intermédiaires reçoivent respectivement 4, 2 et un point. Lors d'une arrivée d'étape, prologue y compris, les dix premières se voient accorder des points selon le décompte suivant : 15, 12, 10, 8, 6, 5, 4, 3, 2, 1 point. En cas d'égalité, les coureuses sont prioritairement départagées par le nombre de victoires d'étapes. Si l'égalité persiste, le nombre de victoires à des sprints intermédiaires puis éventuellement la place obtenue au classement général entrent en compte. Pour être classée, une coureuse doit avoir terminée la course dans les délais[5].

Classement de la meilleure jeune[modifier | modifier le code]

Le classement de la meilleure jeune ne concerne qu'une certaine catégorie de coureuses, celles étant âgées de moins de 23 ans. C'est-à-dire aux coureuses nées après le . Ce classement, basé sur le classement général, attribue au premier un maillot blanc[5].

Classement de la meilleure italienne[modifier | modifier le code]

Le classement de la meilleure italienne ne concerne que les coureuses de nationalité italienne. Ce classement, basé sur le classement général, attribue à la première un maillot bleu[5].

Répartition des maillots[modifier | modifier le code]

Chaque coureuse en tête d'un classement est porteuse du maillot ou du dossard distinctif correspondant. Cependant, dans le cas où une coureuse dominerait plusieurs classements, celle-ci ne porte qu'un seul maillot distinctif, selon une priorité de classements. Le classement général au temps est le classement prioritaire, suivi du classement général par points, du classement général du meilleur grimpeur, du classement de la meilleure jeune et du classement de la meilleure italienne. Si ce cas de figure se produit, le maillot correspondant au classement annexe de priorité inférieure n'est pas porté par celle qui domine ce classement mais par son deuxième[5].

Primes[modifier | modifier le code]

Le prologue permet de remporter les primes suivantes [5]:

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Prix 396  242  167  152  142  118  106  92  92  92 

En sus, les coureuses placées de la 11e à la 15e place gagnent 59 €.

Les autres étapes sont dotées de la manière suivante :

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Prix 526  322  221  202  191  158  139  122  122  122 

En sus, les coureuses placées de la 11e à la 15e place gagnent 78 €.

Le classement général final attribue les sommes suivantes :

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Prix 1 050  600  360  320  290  280  280  280  280  280 

En sus, les coureuses placées de la 11e à la 15e place gagnent 177 €.

Prix[modifier | modifier le code]

Par ailleurs, à l'issue du classement général final, le meilleur grimpeur remporte 450 €, le 2e 350 € et le 3e 300 €. Pour le classement par points, les montants sont de 350 € pour la 1re, 250 € pour la 2e et 200 € pour la 3e. La meilleure jeune remporte 350 €, la meilleure Italienne 300 €[5].

Points UCI[modifier | modifier le code]

Position[8] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e
Classement général 120 100 85 70 60 50 40 35 30 25 20 18 16 14 12 10 8 6 4 2
Étapes et demi-étapes 25 20 18 16 14 12 10 8 6 4
Port du maillot de leader 6

Favorites[modifier | modifier le code]

L'équipe Rabo Liv Women se présente au départ avec la vainqueur sortante Anna van der Breggen ainsi que la championne de Pologne Katarzyna Niewiadoma. Le contre-la-montre de la septième étape semble avantager la Néerlandaise. Mara Abbott, double vainqueur de l'épreuve et une des meilleures grimpeuses du peloton, fait également figure de favorite. La formation Boels Dolmans vient également avec de grandes ambitions. En effet, Megan Guarnier est à la fois la leader de l'UCI Women World Tour et a porté l'année précédente le maillot rose pendant la quasi-totalité de l'épreuve. Elle est épaulée d'Evelyn Stevens qui dispose également de bonnes références sur l'épreuve ainsi que de la championne du monde Elizabeth Armitstead. Enfin Emma Pooley, qui vient de revenir au cyclisme sur route à l'occasion de ce Tour d'Italie, fait aussi partie des toutes meilleures grimpeuses du peloton ainsi qu'une excellente coureuse de contre-la-montre. Chez Lotto Soudal, elle devra cependant peut-être soutenir Claudia Lichtenberg qui a remporté une fois l'épreuve. Parmi les outsiders, on compte également Flávia Oliveira, vainqueur du classement de la montagne l'année précédente, Elisa Longo Borghini ou Shara Gillow [2],[9],[10],[11].

Étapes[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgÉtapeDateVilles étapestypeDistance (km)Vainqueur d'étapeLeader du classement général
Prologue 1 juill.GaiarineGaiarine
prologue
2CAN Leah KirchmannCAN Leah Kirchmann
1re étape 2 juill.GaiarineSan Fior
étape de plaine
104ITA Giorgia BronziniUSA Megan Guarnier
2e étape 3 juill.TarcentoMontenars
étape de moyenne montagne
111,1USA Evelyn StevensUSA Evelyn Stevens
3e étape 4 juill.MontagnanaLendinara
étape de plaine
120AUS Chloe HoskingUSA Evelyn Stevens
4e étape 5 juill.Costa VolpinoLovere
étape de plaine
98,5AUS Tiffany CromwellUSA Evelyn Stevens
5e étape 6 juill.GrosioTirano
étape de montagne
77,5USA Mara AbbottUSA Mara Abbott
6e étape 7 juill.AndoraMadonna della Guardia
étape de montagne
118,6USA Evelyn StevensUSA Megan Guarnier
7e étape 8 juill.Albisola SuperioreVarazze
contre-la-montre individuel
21,9USA Evelyn StevensUSA Megan Guarnier
8e étape 9 juill.RescaldinaLegnano
étape de plaine
99,3ITA Giorgia BronziniUSA Megan Guarnier
9e étape 10 juill.VerbaniaVerbania
étape de moyenne montagne
104,8NED Thalita de JongUSA Megan Guarnier

Partenaires[modifier | modifier le code]

La marque de cycle Colnago est partenaire du maillot rose et du maillot blanc. Le fabricant de selles Selle SMP parraine le maillot cyclamen. Le fournisseur d'électricité BIM apporte son soutien au maillot de la meilleure grimpeuse. Le maillot bleu de la meilleure italienne est fourni par Giessegi, fournisseur des vêtements du Tour d'Italie. Le marchand de vins Astoria, l'eau Acqua Dolmania et le fabricant d'outils Beta sont également partenaires. Les voitures de course sont fournies par System cars. La radio de la course est assurée par Radio Company. Enfin, l'assistance technique est donnée par Bicisupport[1],[12].

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Prologue[modifier | modifier le code]

Elisa Longo Borghini lors du prologue

Leah Kirchmann remporte le prologue. Les favorites telles Anna van der Breggen, Katarzyna Niewiadoma, Megan Guarnier ou Lizzie Armitstead sont également dans les premières places[13].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reLeah Kirchmann CAN CanadaLiv-Plantur2 min 23 s
2eThalita de Jong NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 s
3eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 s
4eMegan Guarnier USA États-UnisBoels Dolmans+ 3 s
5eRoxane Knetemann NED Pays-BasRabo Liv Women+ 3 s
6eTiffany Cromwell AUS AustralieCanyon-SRAM Racing+ 4 s
7eKatarzyna Niewiadoma POL PologneRabo Liv Women+ 5 s
8eAmalie Dideriksen DEN DanemarkBoels Dolmans+ 5 s
9eBarbara Guarischi ITA ItalieCanyon-SRAM Racing+ 5 s
10eEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans+ 6 s
Source : ProCyclingStats
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reLeah Kirchmann maillot rose de leader du classement généralmaillot violet de leader du classement par pointsCAN CanadaLiv-Plantur2 min 23 s
2eThalita de Jong NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 s
3eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 s
4eMegan Guarnier USA États-UnisBoels Dolmans+ 3 s
5eRoxane Knetemann NED Pays-BasRabo Liv Women+ 3 s
6eTiffany Cromwell AUS AustralieCanyon-SRAM Racing+ 4 s
7eKatarzyna Niewiadoma maillot blanc de leader du classement du meilleur jeunePOL PologneRabo Liv Women+ 5 s
8eAmalie Dideriksen DEN DanemarkBoels Dolmans+ 5 s
9eBarbara Guarischi ITA ItalieCanyon-SRAM Racing+ 5 s
10eEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans+ 6 s
Source : ProCyclingStats


1re étape[modifier | modifier le code]

Marta Tagliaferro anime l'étape en attaquant dès le départ de l'étape. Elle reste seule en tête durant les deux tiers de l'étape. Dans le grand-prix de la montagne, Elisa Longo Borghini attaque. Elle est rejointe par Katarzyna Niewiadoma, Megan Guarnier et Evelyn Stevens. Un groupe de poursuite se forme et revient également sur la tête. Giorgia Bronzini se trouve donc à l'avant et remporte le sprint devant Megan Guarnier. Cette dernière s'empare du maillot rose.

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reGiorgia Bronzini ITA ItalieWiggle High52 h 38 min 22 s
2eMegan Guarnier USA États-UnisBoels Dolmans+ 0 s
3eRasa Leleivytė LTU LituanieAromitalia Vaiano+ 0 s
4eKatarzyna Niewiadoma POL PologneRabo Liv Women+ 0 s
5eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 0 s
6eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 0 s
7eEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans+ 5 s
8eLizzie Armitstead GBR Royaume-UniBoels Dolmans+ 5 s
9eMara Abbott USA États-UnisWiggle High5+ 9 s
10eElisa Longo Borghini ITA ItalieWiggle High5+ 24 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reMegan Guarnier maillot rose de leader du classement généralmaillot violet de leader du classement par pointsUSA États-UnisBoels Dolmans2 h 40 min 42 s
2eKatarzyna Niewiadoma maillot blanc de leader du classement du meilleur jeunePOL PologneRabo Liv Women+ 8 s
3eGiorgia Bronzini ITA ItalieWiggle High5+ 8 s
4eRasa Leleivytė LTU LituanieAromitalia Vaiano+ 13 s
5eEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans+ 14 s
6eLizzie Armitstead GBR Royaume-UniBoels Dolmans+ 14 s
7eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 15 s
8eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 15 s
9eElisa Longo Borghini maillot vertITA ItalieWiggle High5+ 33 s
10eMara Abbott USA États-UnisWiggle High5+ 37 s


2e étape[modifier | modifier le code]

Evelyn Stevens gagne en haut de la côte à Montenars en doublant sur le sommet Elisa Longo Borghini. Elle endosse au passage le maillot rose[14],[15].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans2 h 48 min 26 s
2eElisa Longo Borghini ITA ItalieWiggle High5+ 0 s
3eKatarzyna Niewiadoma POL PologneRabo Liv Women+ 2 s
4eMara Abbott USA États-UnisWiggle High5+ 3 s
5eMegan Guarnier USA États-UnisBoels Dolmans+ 24 s
6eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 24 s
7eRasa Leleivytė LTU LituanieAromitalia Vaiano+ 33 s
8eLeah Kirchmann CAN CanadaLiv-Plantur+ 33 s
9eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 33 s
10eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 33 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reEvelyn Stevens maillot rose de leader du classement généralmaillot vertUSA États-UnisBoels Dolmans5 h 29 min 12 s
2eKatarzyna Niewiadoma maillot blanc de leader du classement du meilleur jeunePOL PologneRabo Liv Women+ 2 s
3eMegan Guarnier maillot violet de leader du classement par pointsUSA États-UnisBoels Dolmans+ 18 s
4eElisa Longo Borghini ITA ItalieWiggle High5+ 23 s
5eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 35 s
6eMara Abbott USA États-UnisWiggle High5+ 36 s
7eRasa Leleivytė LTU LituanieAromitalia Vaiano+ 42 s
8eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 44 s
9eLeah Kirchmann CAN CanadaLiv-Plantur+ 1 min 12 s
10eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 min 13 s


3e étape[modifier | modifier le code]

À environ une vingtaine de kilomètres de l'arrivée, Silvia Valsecchi part en échappée, suivie de Scotti Lechuga . Leur avance culmine à vingt secondes, mais le sprint massif semble inévitable. Chloe Hosking s'impose à sa propre surprise. Elle devance Marta Tagliaferro et Giorgia Bronzini également de l'équipe Wiggle High5[16],[17].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reChloe Hosking AUS AustralieWiggle High52 h 50 min 14 s
2eMarta Tagliaferro ITA ItalieAlé Cipollini+ 0 s
3eGiorgia Bronzini ITA ItalieWiggle High5+ 0 s
4eRoxane Fournier FRA FrancePoitou-Charentes.Futuroscope.86+ 0 s
5eBarbara Guarischi ITA ItalieCanyon-SRAM Racing+ 0 s
6eLucinda Brand NED Pays-BasRabo Liv Women+ 0 s
7eMegan Guarnier USA États-UnisBoels Dolmans+ 0 s
8eLeah Kirchmann CAN CanadaLiv-Plantur+ 0 s
9eThalita de Jong NED Pays-BasRabo Liv Women+ 0 s
10eMichela Pavin ITA ItalieInpa-Bianchi+ 0 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reEvelyn Stevens maillot rose de leader du classement généralUSA États-UnisBoels Dolmans8 h 19 min 25 s
2eKatarzyna Niewiadoma maillot blanc de leader du classement du meilleur jeunePOL PologneRabo Liv Women+ 3 s
3eMegan Guarnier maillot violet de leader du classement par pointsUSA États-UnisBoels Dolmans+ 16 s
4eElisa Longo Borghini maillot vertITA ItalieWiggle High5+ 24 s
5eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 36 s
6eMara Abbott USA États-UnisWiggle High5+ 37 s
7eRasa Leleivytė LTU LituanieAromitalia Vaiano+ 43 s
8eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 45 s
9eLeah Kirchmann CAN CanadaLiv-Plantur+ 1 min 13 s
10eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 min 14 s


4e étape[modifier | modifier le code]

Le parcours plat de l'étape n'incite pas à s'échapper. La course se conclut donc de manière prévisible par un sprint massif. L'équipe Canyon-SRAM forme un train pour Tiffany Cromwell qui s'impose de peu devant Maria Giulia Confalonieri et Aude Biannic[18],[19].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reTiffany Cromwell AUS AustralieCanyon-SRAM Racing2 h 02 min 24 s
2eMaria Giulia Confalonieri ITA ItalieLensworld-Zannata+ 0 s
3eAude Biannic FRA FrancePoitou-Charentes.Futuroscope.86+ 0 s
4eMarta Bastianelli ITA ItalieAlé Cipollini+ 0 s
5eMichela Pavin ITA ItalieInpa-Bianchi+ 0 s
6eArianna Fidanza ITA ItalieAstana Women's+ 0 s
7eSoraya Paladin ITA ItalieTop Girls Fassa Bortolo+ 0 s
8eLeah Kirchmann CAN CanadaLiv-Plantur+ 0 s
9eSheyla Gutiérrez ESP EspagneCylance+ 0 s
10eIlaria Sanguineti ITA ItalieBePink+ 0 s
Source : ProCyclingStats
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reEvelyn Stevens maillot rose de leader du classement généralUSA États-UnisBoels Dolmans10 h 21 min 49 s
2eKatarzyna Niewiadoma maillot blanc de leader du classement du meilleur jeunePOL PologneRabo Liv Women+ 3 s
3eMegan Guarnier maillot violet de leader du classement par pointsUSA États-UnisBoels Dolmans+ 13 s
4eElisa Longo Borghini maillot vertITA ItalieWiggle High5+ 24 s
5eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 36 s
6eRasa Leleivytė LTU LituanieAromitalia Vaiano+ 43 s
7eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 45 s
8eMara Abbott USA États-UnisWiggle High5+ 50 s
9eLeah Kirchmann CAN CanadaLiv-Plantur+ 1 min 13 s
10eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 min 14 s
Source : ProCyclingStats


5e étape[modifier | modifier le code]

Cinq coureuses partent en échappée en début d'étape : Ane Santesteban, Shara Gillow, Laura Lozano, Sofie De Vuyst et Riejanne Markus. Elles sont reprises dans les pentes du Mortirolo. Le col réduit rapidement le peloton aux seuls favorites. Katarzyna Niewiadoma connait un jour de méforme et est distancée. Mara Abbott attaque et s'isole en tête. Emma Pooley est la seule à tenter de la suivre, mais doit rapidement s'avouer vaincue. Au sommet du col, l'Américaine compte ainsi deux minutes d'avance sur la Britannique et quatre sur le groupe maillot rose. Elle chute cependant dans le descente et perd ainsi une partie de l'écart creusé, mais est en mesure de remonter sur le vélo. Elle s'impose en solitaire et s'empare du maillot rose. Emma Pooley, piètre descendeuse, se fait rejoindre puis dépasser par les autres favorites dans la descente du col. Elisa Longo Borghini est deuxième de l'étape, Tatiana Guderzo troisième. Evelyn Stevens concède deux minutes au classement général et devient sixième[20],[21].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reMara Abbott USA États-UnisWiggle High52 h 40 min 23 s
2eElisa Longo Borghini ITA ItalieWiggle High5+ 37 s
3eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 37 s
4eMegan Guarnier USA États-UnisBoels Dolmans+ 37 s
5eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 37 s
6eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 min 36 s
7eKseniya Tuhai BLR BiélorussieBePink+ 1 min 51 s
8eYevheniya Vysotska UKR UkraineHagens Berman-Supermint+ 1 min 52 s
9eEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans+ 2 min 02 s
10eDoris Schweizer SUI SuisseCylance+ 2 min 48 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reMara Abbott maillot rose de leader du classement généralUSA États-UnisWiggle High513 h 02 min 52 s
2eMegan Guarnier maillot violet de leader du classement par pointsUSA États-UnisBoels Dolmans+ 10 s
3eElisa Longo Borghini maillot vertITA ItalieWiggle High5+ 15 s
4eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 33 s
5eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 38 s
6eEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans+ 1 min 22 s
7eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 2 min 10 s
8eYevheniya Vysotska UKR UkraineHagens Berman-Supermint+ 3 min 04 s
9eKatarzyna Niewiadoma maillot blanc de leader du classement du meilleur jeunePOL PologneRabo Liv Women+ 3 min 49 s
10eDoris Schweizer SUI SuisseCylance+ 4 min 42 s


6e étape[modifier | modifier le code]

Kseniya Tuhai est une des révélations de ce Tour d'Italie. Elle termine deuxième du classement de la meilleure jeune

Katarzyna Niewiadoma attaque lors de l'ascension du Passo Caprauna. Elle est prise en chasse par Mara Abbott accompagnée d'Evelyn Stevens. La jonction s'opère sur les pentes du col. Derrière la poursuite s'organise. L'écart monte à deux minutes trente à quatre-vingt kilomètres de l'arrivée. Toutefois les trois coureuses sont reprises peu avant l'ultime ascension. Le groupe de tête est alors constitué de Mara Abbott, Megan Guarnier, Evelyn Stevens, Karol-Ann Canuel, Elizabethd Armitstead, Anna van der Breggen, Katarzyna Niewiadoma, Claudia Lichtenberg, Alena Amialiusik, Kneniya Tuhai et Tatiana Guderzo. Dans la montée vers le sanctuaire Mara Abbott multiplie les accélérations, mais n'a pas de succès. Anna van der Breggen attaque plus loin et n'est suivie que par Megan Guarnier. Evelyn Stevens revient et contre les deux coureuses. Megan Guarnier attaque ensuite Anna van der Breggen. Finalement, Evelyn Stevens remporte l'étape devant sa coéquipière tandis qu'Anna van der Breggen prend la troisième place. Mara Abbott paie ses efforts plus tôt dans l'ascension et finit cinquième. Au classement général, Megan Guarnier devient leader devant Mara Abbott et Evelyn Stevens. Elisa Longo Borghini, victime de la chaleur, perd plus de seize minutes durant l'étape et ainsi toute chance au classement général[22],[23],[24].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans3 h 47 min 42 s
2eMegan Guarnier USA États-UnisBoels Dolmans+ 6 s
3eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 19 s
4eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 40 s
5eMara Abbott USA États-UnisWiggle High5+ 53 s
6eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 1 min 18 s
7eKatarzyna Niewiadoma POL PologneRabo Liv Women+ 2 min 58 s
8eElena Cecchini ITA ItalieCanyon-SRAM Racing+ 3 min 55 s
9eKseniya Tuhai BLR BiélorussieBePink+ 4 min 22 s
10eAlena Amialiusik BLR BiélorussieCanyon-SRAM Racing+ 6 min 00 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reMegan Guarnier maillot rose de leader du classement généralmaillot violet de leader du classement par pointsUSA États-UnisBoels Dolmans16 h 50 min 41 s
2eMara Abbott USA États-UnisWiggle High5+ 46 s
3eEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans+ 1 min 03 s
4eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 1 min 06 s
5eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 1 min 49 s
6eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 2 min 18 s
7eKatarzyna Niewiadoma maillot blanc de leader du classement du meilleur jeunePOL PologneRabo Liv Women+ 6 min 40 s
8eKseniya Tuhai BLR BiélorussieBePink+ 12 min 11 s
9eAlena Amialiusik BLR BiélorussieCanyon-SRAM Racing+ 12 min 33 s
10eLeah Kirchmann CAN CanadaLiv-Plantur+ 12 min 37 s


7e étape[modifier | modifier le code]

Sur le contre-la-montre, l'Américaine Evelyn Stevens, déjà vainqueur la veille, récidive en devançant Anna van der Breggen de trois secondes et Elisa Longo Borghini de quatre. Evelyn Stevens dit avoir reconnu le parcours le matin et avoir tout donner dans l'ascension. Son soigneur l'a aidé en lui indiquant les virages dans la descente. Elle se sent prête pour les Jeux olympiques. Au classement général, Megan Guarnier conserve son maillot rose. Elle déclare que la course n'est pas terminé même si elle se trouve en bonne position pour remporter le Tour d'Italie. Evelyn Stevens remonte à la deuxième place à trente-quatre secondes. Anna van der Breggen est troisième à quasiment deux minutes de la leader[25],[26],[27],[28].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans36 min 21 s
2eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 3 s
3eElisa Longo Borghini ITA ItalieWiggle High5+ 4 s
4eMegan Guarnier USA États-UnisBoels Dolmans+ 29 s
5eKatarzyna Niewiadoma POL PologneRabo Liv Women+ 37 s
6eKarol-Ann Canuel CAN CanadaBoels Dolmans+ 1 min 03 s
7eDoris Schweizer SUI SuisseCylance+ 1 min 31 s
8eLeah Kirchmann CAN CanadaLiv-Plantur+ 1 min 33 s
9eThalita de Jong NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 min 38 s
10eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 1 min 44 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reMegan Guarnier maillot rose de leader du classement généralmaillot violet de leader du classement par pointsUSA États-UnisBoels Dolmans17 h 27 min 31 s
2eEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans+ 34 s
3eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 min 53 s
4eMara Abbott USA États-UnisWiggle High5+ 2 min 07 s
5eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 2 min 33 s
6eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 3 min 05 s
7eKatarzyna Niewiadoma maillot blanc de leader du classement du meilleur jeunePOL PologneRabo Liv Women+ 6 min 48 s
8eLeah Kirchmann CAN CanadaLiv-Plantur+ 13 min 42 s
9eAlena Amialiusik BLR BiélorussieCanyon-SRAM Racing+ 13 min 53 s
10eKseniya Tuhai BLR BiélorussieBePink+ 14 min 45 s


8e étape[modifier | modifier le code]

Une échappée part au bout de quarante kilomètres. Elle est composée de Dalia Muccioli, Malgorzata Jasinska, Lauren Kitchen, Ana Maria Covrig, Anna Ceoloni, Riejanne Markus et Audrey Cordon. Cette échappée se renforce de deux unités dans la côte de Castiglione Olona avec les retours de Lex Albrecht et surtout d'Alena Amialiusik. L'avance maximale est de une minute vingt. À douze kilomètres de l'arrivée, alors que le peloton va faire la jonction, Ana Maria Covrig et Malgorzata Jasinska attaquent. Elles sont finalement reprises à trois kilomètres de la ligne. Au sprint massif, Giorgia Bronzini s'impose devant Marta Bastianelli et Maria Giulia Confalonieri[29].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reGiorgia Bronzini ITA ItalieWiggle High52 h 28 min 48 s
2eMarta Bastianelli ITA ItalieAlé Cipollini+ 0 s
3eMaria Giulia Confalonieri ITA ItalieLensworld-Zannata+ 0 s
4eMichela Pavin ITA ItalieInpa-Bianchi+ 0 s
5eLucinda Brand NED Pays-BasRabo Liv Women+ 0 s
6eRoxane Fournier FRA FrancePoitou-Charentes.Futuroscope.86+ 0 s
7eIlaria Sanguineti ITA ItalieBePink+ 0 s
8eTiffany Cromwell AUS AustralieCanyon-SRAM Racing+ 0 s
9eSheyla Gutiérrez ESP EspagneCylance+ 0 s
10eLauren Kitchen AUS AustralieHitec Products+ 0 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reMegan Guarnier maillot rose de leader du classement généralmaillot violet de leader du classement par pointsUSA États-UnisBoels Dolmans19 h 56 min 19 s
2eEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans+ 34 s
3eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 min 53 s
4eMara Abbott USA États-UnisWiggle High5+ 2 min 07 s
5eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 2 min 33 s
6eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 3 min 05 s
7eKatarzyna Niewiadoma maillot blanc de leader du classement du meilleur jeunePOL PologneRabo Liv Women+ 6 min 48 s
8eLeah Kirchmann CAN CanadaLiv-Plantur+ 13 min 42 s
9eAlena Amialiusik BLR BiélorussieCanyon-SRAM Racing+ 13 min 53 s
10eKseniya Tuhai BLR BiélorussieBePink+ 14 min 45 s


9e étape[modifier | modifier le code]

Un groupe de neuf coureuses s'extrait du peloton en début d'étape. Il comprend : Mayuko Hagiwara, Sheyla Gutierrez Ruiz, Lauren Kitchen, Thalita de Jong, Charlotte Bravard, Ingrid Drexel, Maria Giulia Confalonieri, Ane Santesteban Gonzalez et Riejanne Markus. Le groupe compte jusqu'à cinq minutes d'avance et aborde la côte dans le final avec trois minutes trente d'écart. Thalita de Jong attaque dans la pente et passe au sommet avec six secondes d'avantage. Elle gagne en solitaire en consolidant cette avance. Ses poursuivantes, réduites à cinq, se disputent la deuxième place au sprint. Riejanne Markus se montre la plus rapide, devant Maria Giulia Confalonieri, une nouvelle fois sur le podium. Au classement général, Claudia Lichtenberg gagne une place en dépassant Mara Abbott et devient donc quatrième. Megan Guarnier remporte pour la première fois le Tour d'Italie[30].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reThalita de Jong NED Pays-BasRabo Liv Women2 h 44 min 24 s
2eRiejanne Markus NED Pays-BasLiv-Plantur+ 1 min 05 s
3eMaria Giulia Confalonieri ITA ItalieLensworld-Zannata+ 1 min 05 s
4eÍngrid Drexel MEX MexiqueAstana Women's+ 1 min 05 s
5eAne Santesteban ESP EspagneAlé Cipollini+ 1 min 05 s
6eMayuko Hagiwara JPN JaponWiggle High5+ 1 min 05 s
7eSheyla Gutiérrez ESP EspagneCylance+ 1 min 54 s
8eKatarzyna Niewiadoma POL PologneRabo Liv Women+ 1 min 57 s
9eMegan Guarnier USA États-UnisBoels Dolmans+ 1 min 57 s
10eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 min 57 s

Classement général final[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reMegan Guarnier maillot rose de leader du classement généralmaillot violet de leader du classement par pointsUSA États-UnisBoels Dolmans22 h 42 min 40 s
2eEvelyn Stevens USA États-UnisBoels Dolmans+ 34 s
3eAnna van der Breggen NED Pays-BasRabo Liv Women+ 1 min 53 s
4eClaudia Lichtenberg GER AllemagneLotto Soudal Ladies+ 2 min 33 s
5eMara Abbott USA États-UnisWiggle High5+ 2 min 38 s
6eTatiana Guderzo ITA ItalieHitec Products+ 3 min 05 s
7eKatarzyna Niewiadoma maillot blanc de leader du classement du meilleur jeunePOL PologneRabo Liv Women+ 6 min 48 s
8eLeah Kirchmann CAN CanadaLiv-Plantur+ 15 min 17 s
9eAlena Amialiusik BLR BiélorussieCanyon-SRAM Racing+ 16 min 18 s
10eKseniya Tuhai BLR BiélorussieBePink+ 16 min 20 s


Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Megan Guarnier Leader du classement par points Drapeau des États-Unis États-Unis Boels Dolmans 60 points
2e Evelyn Stevens Drapeau des États-Unis États-Unis Rabo Liv Women 52 pts
3e Giorgia Bronzini Drapeau de l'Italie Italie Wiggle High5 40 pts

Classement de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement de la montagne
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Elisa Longo Borghini Leader du classement de la montagne Drapeau de l'Italie Italie Wiggle High5 42 points
2e Mara Abbott Drapeau des États-Unis États-Unis Wiggle High5 35 pts
3e Evelyn Stevens Drapeau des États-Unis États-Unis Boels Dolmans 34 pts

Classement de la meilleure jeune[modifier | modifier le code]

Classement de la meilleure jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Katarzyna Niewiadoma Leader du classement de la meilleure jeune Drapeau de la Pologne Pologne Rabo Liv Women en 22 h 49 min 28 s
2e Kseniya Tuhai Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Bepink + min 32 s
3e Alice Maria Arzuffi Drapeau de l'Italie Italie Lensworld-Zannata + 20 min 44 s

Classement de la meilleure Italienne[modifier | modifier le code]

Classement de la meilleure Italienne
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Tatiana Guderzo Drapeau de l'Italie Italie Hitec en 22 h 45 min 45 s
2e Elisa Longo Borghini Drapeau de l'Italie Italie Wiggle High5 + 13 min 34 s
3e Alice Maria Arzuffi Drapeau de l'Italie Italie Lensworld-Zannata + 24 min 37 s

Évolution des classements[modifier | modifier le code]

Étape Vainqueur Classement général
Jersey pink.svg
Classement par point
Jersey violet.svg
Classement de la montagne
Jersey green.svg
Classement de la meilleure jeune
Jersey white.svg
Classement de la meilleure italienne
Jersey blue.svg
P Leah Kirchmann Leah Kirchmann Leah Kirchmann Non attribué Katarzyna Niewiadoma Barbara Guarischi
1 Giorgia Bronzini Megan Guarnier Megan Guarnier Elisa Longo Borghini Giorgia Bronzini
2 Evelyn Stevens Evelyn Stevens Evelyn Stevens Elisa Longo Borghini
3 Chloe Hosking Elisa Longo Borghini
4 Tiffany Cromwell
5 Mara Abbott Mara Abbott
6 Evelyn Stevens Megan Guarnier Tatiana Guderzo
7 (clm) Evelyn Stevens
8 Giorgia Bronzini
9 Thalita de Jong
Classements finals Megan Guarnier Megan Guarnier Elisa Longo Borghini Katarzyna Niewiadoma Tatiana Guderzo

Diffusions et audiences[modifier | modifier le code]

La course est diffusée par la RAI.

La 3e étape a été vue par 8,8 % de téléspectateurs avec un pic d'un million de téléspectateurs[31].

Bilan[modifier | modifier le code]

L'équipe Boels Dolmans réalise un très bon Tour d'Italie en gagnant trois étapes, la première et la deuxième place du classement final ainsi que le classement par points[30]. L'équipe Wiggle High5 remporte quatre étapes dont trois au sprint. Mara Abbott finit à la cinquième place du classement général et Elisa Longo Borghini s'impose au classement de la montagne. Rabo Liv Women est certes en retrait par rapport à l'année précédente, elle n'en rapporte pas moins un succès d'étape, le maillot de la meilleure jeune et une place sur le podium pour Anna van der Breggen. Enfin les équipes Canyon-SRAM et Liv-Plantur gagnent chacune une étape.

Liste des participantes[modifier | modifier le code]

Légende
Num Dossard de départ porté par la coureuse sur ce Tour de l'Aude féminin Pos Position finale au classement général
 Leader du classement général  Indique la vainqueur du classement général  Leader du classement des sprints  Indique la vainqueur du classement par points
 Leader du classement de la montagne  Indique la vainqueur du classement de la montagne  Leader du classement du meilleur jeune  Indique la vainqueur du classement de la meilleure jeune
 MaillotFra.PNG  Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa
spécialité
 Leader du classement par points  Indique la vainqueur du classement de la meilleure italienne
# Indique la meilleure équipe NP Indique une coureuse qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où elle s'est retirée
AB Indique une coureuse qui n'a pas terminé une étape, suivi du
numéro de l'étape où elle s'est retirée
HD Indique une coureuse qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
* Indique une coureuse en lice pour le classement de la meilleure jeune
(coureuses nées après le )
Rabo Liv Women
RBW
Num Coureur Pos
1 Drapeau des Pays-Bas Anna van der Breggen (NED) 3e
2 Drapeau de l'Australie Shara Gillow (AUS) 27e
3 Drapeau de la Pologne Katarzyna Niewiadoma* (POL) MaillotPolonia.PNG(route) Jersey white.svg 7e
4 Drapeau des Pays-Bas Lucinda Brand (NED) 62e
5 Drapeau des Pays-Bas Roxane Knetemann (NED) 55e
6 Drapeau des Pays-Bas Thalita De Jong (NED) 19e
Canyon-SRAM Racing
LPR
Num Coureur Pos
11 Drapeau de l'Italie Elena Cecchini (ITA) MaillotItalia.svg (route) NP-8
12 Drapeau de la Biélorussie Alena Amialiusik (BLR) 9e
13 Drapeau des États-Unis Alexis Ryan* (USA) 65e
14 Drapeau de l'Australie Tiffany Cromwell (AUS ) 35e
15 Drapeau de l'Italie Barbara Guarischi (ITA ) AB-9
16 Drapeau de l'Allemagne Trixi Worrack (GER) NP-5
Aromitalia Vaiano
VAI
Num Coureur Pos
21 Drapeau de l'Italie Nicole Nesti* (ITA) 32e
22 Drapeau de l'Italie Beatrice Bartelloni (ITA) 95e
23 Drapeau de l'Italie Alessia Bulleri (ITA) 108e
24 Drapeau de l'Italie Elena Franchi* (ITA) 91e
25 Drapeau de la Lituanie Rasa Leleivytė (LTU) 20e
26 Drapeau de l'Italie Alessia Martini (ITA) 113e
Astana Women's
ASA
Num Coureur Pos
31 Drapeau de l'Italie Sofia Beggin* (ITA) 86e
32 Drapeau de l'Italie Sofia Bertizzolo* (ITA) 49e
33 Drapeau du Mexique Ingrid Drexel (MEX) 30e
34 Drapeau de l'Italie Arianna Fidanza* (ITA) NP-5
35 Drapeau du Mexique Carolina Rodriguez Gutierrez (MEX) 29e
36 Drapeau du Kazakhstan Natalya Saifutdinova (KAZ) MaillotKaz.PNG(route) 78e
Bepink
BPK
Num Coureur Pos
41 Drapeau des États-Unis Amber Neben (USA) NP-8
42 Drapeau du Canada Lex Albrecht (CAN) 40e
43 Drapeau de l'Italie Ilaria Sanguineti* (ITA) 83e
44 Drapeau de la Slovaquie Tereza Medvedova* (SVK) 92e
45 Drapeau de la Biélorussie Kseniya Tuhai* (BLR) 10e
46 Drapeau de l'Italie Silvia Valsecchi (ITA) 71e
Bizkaia - Durango
BPD
Num Coureur Pos
51 Drapeau d'Afrique du Sud Lise Olivier (RSA) 102e
52 Drapeau de Maurice Kimberley Le Court De Billot* (MRI) AB-1
53 Drapeau des Pays-Bas Roos Hoogeboom (NED) 90e
54 Drapeau de l'Espagne Margarita Victoria Garcia (ESP) MaillotEspaña.PNG(route) 16e
55 Drapeau de l'Espagne Lourdes Oyarbide Jimenez* (ESP) 101e
56 Drapeau de l'Espagne Lierni Lekuona Etxebeste* (ESP) 109e
BTC City Ljubljana
BTC
Num Coureur Pos
61 Drapeau de la Croatie Mia Radotic (CRO) MaillotCroacia.PNG(route) 103e
62 Drapeau de la Pologne Eugenia Bujak (POL) NP-6
63 Drapeau de la Slovénie Polona Batagelj (SLO) MaillotEslovenia.PNG(route) 22e
64 Drapeau de la Slovénie Ursa Pintar (SLO) 54e
65 Drapeau de l'Azerbaïdjan Olena Pavlukhina (AZE) 47e
66 Drapeau de l'Autriche Martina Ritter (AUT) 23e
Alé Cipollini
ALE
Num Coureur Pos
71 Drapeau de l'Italie Marta Bastianelli (ITA) 79e
72 Drapeau de la Pologne Małgorzata Jasińska (POL) 18e
73 Drapeau de l'Italie Dalia Muccioli (ITA) 68e
74 Drapeau de l'Espagne Ane Santesteban Gonzalez (ESP) 24e
75 Drapeau de l'Italie Marta Tagliaferro (ITA) 84e
76 Drapeau de l'Italie Anna Trevisi (ITA) NP-4
Cylance
CPC
Num Coureur Pos
81 Drapeau de la Suisse Doris Schweizer (SUI) MaillotSuiza.PNG(route) 14e
82 Drapeau de l'Italie Valentina Scandolara (ITA) NP-5
83 Drapeau de l'Italie Rossella Ratto* (ITA ) NP-5
84 Drapeau des États-Unis Kristabel Doebel-Hickok (USA) 31e
85 Drapeau de l'Espagne Sheyla Gutierrez Ruiz* (ESP) 73e
Hagens Berman-Supermint
HBS
Num Coureur Pos
91 Drapeau des États-Unis Scotti Lechuga (USA) AB-6
92 Drapeau des États-Unis Liza Rachetto (USA) 104e
93 Drapeau de la Suisse Jessica Uebelhart (SUI) 111e
94 Drapeau de l'Ukraine Yevgeniya Vysotska (UKR) 13e
95 Drapeau de l'Italie Carmela Cipriani* (ITA) 94e
96 Drapeau du Japon Eri Yonamine (JPN) MaillotJapón.PNG(route) 25e
Hitec Products
HPU
Num Coureur Pos
101 Drapeau de l'Italie Tatiana Guderzo ( ITA) Jersey blue.svg 6e
102 Drapeau de l'Italie Simona Frapporti ( ITA) AB-9
103 Drapeau de la Norvège Ingrid Lorvik ( NOR) 52e
104 Drapeau de l'Allemagne Charlotte Becker ( GER) AB-5
105 Drapeau de l'Australie Lauren Kitchen ( AUS) 70e
106 Drapeau de la Norvège Thea Thorsen ( NOR) 110e
Boels Dolmans
DLT
Num Coureur Pos
111 Drapeau du Royaume-Uni Elizabeth Armitstead (GBR) Jersey rainbow.svg (route) NP-7
112 Drapeau des États-Unis Megan Guarnier (USA) MaillotUSA.PNG (route)Jersey pink.svgJersey violet.svg 1re
113 Drapeau des États-Unis Evelyn Stevens (USA) 2e
114 Drapeau du Canada Karol-Ann Canuel (CAN) 15e
115 Drapeau du Danemark Amalie Dideriksen* (DEN) 37e
116 Drapeau du Luxembourg Christine Majerus (LUX) MaillotLuxemburgo.PNG (route) NP-5
Inpa Bianchi
ISG
Num Coureur Pos
121 Drapeau de l'Ukraine Tetiana Riabchenko (UKR) 12e
122 Drapeau de la Lituanie Daiva Tuslaite (LTU) 51e
123 Drapeau de l'Italie Anna Zita Maria Stricker* (ITA) 75e
124 Drapeau de l'Italie Lara Vieceli (ITA) 57e
125 Drapeau de la Roumanie Ana Maria Covrig* (ROM) 21e
126 Drapeau de l'Italie Michela Pavin* (ITA) 93e
Lensworld-Zannata-Etixx
LZE
Num Coureur Pos
131 Drapeau de l'Italie Alice Maria Arzuffi* (ITA) 17e
132 Drapeau de l'Italie Maria Giulia Confalonieri (ITA) 46e
133 Drapeau de la Belgique Annelies Dom (BEL) 87e
134 Drapeau des Pays-Bas Nina Kessler (NED) 98e
135 Drapeau de la Russie Oxana Kozonchuk (RUS) NP-4
136 Drapeau de la Belgique Kim De Baat (BEL) 99e
Lointek
LTK
Num Coureur Pos
141 Drapeau de l'Espagne Anna Ramirez Bauxel (ESP) 53e
142 Drapeau de l'Espagne Rocio del Alba Garcia* (ESP) 59e
143 Drapeau de l'Espagne Eider Merino Kortazar* (ESP) 34e
144 Drapeau de l'Espagne Alicia Gonzalez* (ESP) 64e
145 Drapeau de l'Espagne Lucia Gonzalez (ESP) 72e
146 Drapeau de l'Espagne Gloria Rodriguez (ESP) 106e
Lotto Soudal
LBL
Num Coureur Pos
151 Drapeau de l'Allemagne Claudia Lichtenberg (GER) 4e
152 Drapeau du Royaume-Uni Emma Pooley (GBR) NP-8
153 Drapeau de la Belgique Sofie De Vuyst (BEL) 48e
154 Drapeau de la Belgique Anisha Vekemans (BEL) NP-8
155 Drapeau de l'Italie Susanna Zorzi (ITA) 43e
156 Drapeau d'Afrique du Sud An-Li Kachelhoffer (RSA) 58e
Poitou Charentes Futuroscope 86
FUT
Num Coureur Pos
161 Drapeau de la France Aude Biannic (FRA) 80e
162 Drapeau de la France Amélie Rivat (FRA) 26e
163 Drapeau de la France Annabelle Dreville* (FRA) 82e
164 Drapeau de la France Séverine Eraud* (FRA) 60e
165 Drapeau de la France Roxane Fournier (FRA) 96e
166 Drapeau de la France Charlotte Bravard (FRA) 69e
SC Michela Fanini Rox
MIC
Num Coureur Pos
171 Drapeau de l'Italie Federica Nicolai* (ITA) 112e
172 Drapeau de la Colombie Laura Lozano (COL) AB-6
173 Drapeau de la Hongrie Monika Kiraly (HUN) 38e
174 Drapeau de l'Italie Michela Balducci* (ITA) HD-7
175 Drapeau de l'Italie Francesca Balducci* (ITA) 97e
176 Drapeau de l'Italie Nina Gulino (ITA) AB-3
Servetto Footon
SEF
Num Coureur Pos
181 Drapeau de l'Italie Katia Ragusa* (ITA) 76e
182 Drapeau de la République populaire de Chine Ting Ying Huang (CHN) 74e
183 Drapeau de la Russie Anna Potokina (RUS) 56e
184 Drapeau de l'Italie Anna Ceoloni (ITA) 67e
185 Drapeau de la Suisse Ana Paula Polegatch (SUI) 81e
186 Drapeau de la Suisse Abby-Mae Parkinson* (SUI) 61e
Liv-Plantur
TLP
Num Coureur Pos
191 Drapeau des Pays-Bas Riejanne Markus* (NED) 66e
192 Drapeau du Canada Leah Kirchmann (CAN) 8e
193 Drapeau du Royaume-Uni Molly Weaver* (GBR) 39e
194 Drapeau de l'Australie Carlee Taylor (AUS ) 28e
195 Drapeau des Pays-Bas Rozanne Slik (NED ) 50e
196 Drapeau des Pays-Bas Julia Soek (NED ) 85e
Top Girls Fassa Bortolo
TOG
Num Coureur Pos
201 Drapeau de l'Italie Irene Bitto (ITA) 42e
202 Drapeau de l'Italie Nicole Dal Santo* (ITA) 89e
202 Drapeau de l'Italie Elena Leonardi* (ITA) 100e
204 Drapeau de l'Italie Asja Paladin* (ITA) 45e
205 Drapeau de l'Italie Soraya Paladin (ITA) 33e
206 Drapeau de l'Italie Nadia Quagliotto* (ITA) 77e
Wiggle High5
WHT
Num Coureur Pos
211 Drapeau de l'Italie Elisa Longo Borghini (ITA ) Jersey green.svg 11e
212 Drapeau de l'Italie Giorgia Bronzini (ITA ) 41e
213 Drapeau des États-Unis Mara Abbott (USA ) 5e
214 Drapeau de la France Audrey Cordon (FRA ) 44e
215 Drapeau du Japon Mayuko Hagiwara (JPN ) 36e
216 Drapeau de l'Australie Chloe Hosking (AUS ) 105e
Xirayas De San Luis
XSL
Num Coureur Pos
221 Drapeau de l'Argentine Maria Carla Alvarez (ARG) AB-4
222 Drapeau de l'Argentine Estefania Pilz (ARG) 63e
223 Drapeau de l'Argentine Valeria Pintos (ARG) 107e
224 Drapeau de l'Argentine Alicia Claudia Reynoso Pueyo (ARG) AB-2
225 Drapeau de l'Argentine Antonella Leonardi (ARG) AB-2
226 Drapeau du Chili Paola Muñoz (CHI) 88e

Sources[32],[33].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Giro Rosa route announced for 2016 », sur cycling news (consulté le 11 mai 2016)
  2. a b et c (en) « Pink is the new yellow: Giro Rosa preview », sur Velonews (consulté le 5 juillet 2016)
  3. a et b (en) « Giro Rosa », sur velo rooms (consulté le 7 juillet 2016)
  4. (en) « Giro Rosa selects 24 teams for 2016 race », sur velonews (consulté le 11 mai 2016)
  5. a b c d e f g h i j k l et m (it) « REGOLAMENTO GIRO ROSA 2016 », sur Giro rosa (consulté le 15 mai 2016).
  6. Le maillot maillot vert, au contraire de ce qui se passe au Tour de France récompense le premier du classement du meilleur grimpeur et non celui du classement par points.
  7. (en) « Your guide to the 2016 Giro Rosa, women’s cycling’s biggest tour », sur cycling tips (consulté le 7 juillet 2016)
  8. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.017, Barème des points Femmes élites - version au 1er janvier 2016 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  9. « Giro Rosa - 10 favorites pour la 27e édition du Giro Rosa », sur Cyclism'actu (consulté le 5 juillet 2016)
  10. (en) « Giro d'Italia Internazionale Femminile - Preview », sur cycling news (consulté le 5 juillet 2016)
  11. (it) « Giro Rosa 2016, Armitstead e Longo Borghini al via », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  12. (it) « THE SPONSORS OF THE 27TH GIRO ROSA », sur Site officiel (consulté le 15 mai 2016)
  13. (en) « Giro Rosa: Kirchmann claims prologue victory », sur cycling news (consulté le 3 juillet 2016)
  14. « Giro Rosa - Evelyn Stevens s'impose au sommet à Montenars », sur cyclism actu (consulté le 9 juillet 2016)
  15. (it) « Giro Rosa, 2ª tappa: Stevens vittoria e maglia. Longo Borghini seconda », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  16. (en) « Giro Rosa: Hosking wins stage 3 sprint in Lendinara », sur cycling news (consulté le 9 juillet 2016)
  17. (it) « Giro Rosa, 3ª tappa: Hosking vince davanti a Tagliaferro e Bronzini », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  18. (en) « Giro Rosa: Cromwell wins stage 4 in Lovere », sur cycling news (consulté le 9 juillet 2016)
  19. (it) « Giro Rosa, 4ª tappa: Cromwell batte Confalonieri. E ora arriva il Mortirolo », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  20. « Mara Abbott dompte la Cima Coppi », sur le dérailleur (consulté le 6 juillet 2016)
  21. (it) « Giro Rosa, il Mortirolo lancia Mara Abbott », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  22. (en) « Giro Rosa: Stevens wins stage 6 summit finish to Madonna della Guardia », sur cycling news (consulté le 8 juillet 2016)
  23. « Giro Rosa - L'étape reine pour Stevens, Guarnier en rose », sur cyclism actu (consulté le 9 juillet 2016)
  24. « Giro Rosa - Longo Borghini "ne voulait pas y aller à fond" », sur cyclism actu (consulté le 9 juillet 2016)
  25. (en) « Stevens wins Giro Rosa time trial », sur cycling news (consulté le 8 juillet 2016)
  26. (it) « Giro Rosa, Stevens vince la crono », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  27. « Giro Rosa - Megan Guarnier : "Ce n'est pas terminé" », sur cyclism actu (consulté le 9 juillet 2016)
  28. « Giro Rosa - Evelyn Stevens : "Je n'avais aucune ambition" », sur cyclism actu (consulté le 9 juillet 2016)
  29. « Giro Rosa - Giorgia Bronzini l'emporte au sprint à Legnano », sur Cyclism actu (consulté le 9 juillet 2016)
  30. a et b (en) « Guarnier wins 2016 Giro Rosa », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2016)
  31. (it) Pedale Rosa | “Giro Rosa UCI WWT”: Tiffany Cromwell batte tutte nello sprint di lovere
  32. (en) « 2016 Giro d'Italia Internazionale Femminile start list », sur cycling news (consulté le 1er juillet 2016)
  33. (it) « Prologo Partenza », sur Site officiel (consulté le 1er juillet 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]