Championnat du monde féminin du contre-la-montre par équipes de marques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Championnat du monde féminin du contre-la-montre par équipes de marques
Généralités
Sport Cyclisme sur routeVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 2012
Disparition 2018
Organisateur(s) UCI
Périodicité Annuelle

Palmarès
Tenant du titre Canyon-SRAM Racing
Plus titré(s) Canyon-SRAM Racing[1] (5 victoires)
L'équipe Canyon-SRAM décroche en 2018 un cinquième titre mondial du contre-la-montre par équipes.

Le championnat du monde du contre-la-montre par équipes de marques féminin est une compétition de cyclisme sur route organisée par l'Union cycliste internationale entre 2012 et 2018.

Histoire[modifier | modifier le code]

Précédemment un Championnat du monde de cyclisme contre-la-montre par équipes féminin organisé par l'UCI est disputé par des équipes nationales de 1987 à 1994.

À partir de 2008, l'UCI songe à la réintroduction d'une épreuve contre la montre par équipes aux Championnats du monde sur route. Mais la question se pose autour de la préparation des coureuses pour cette épreuve, de la sélection et la motivation de formations nationales d'un jour avec des coureuses issues de différentes équipes de marques et qui n'ont pas l'habitude de courir ensemble de manière si spécifique le reste de l'année. Finalement deux ans plus tard, la réintroduction d'une épreuve par équipes est décidée par le Conseil du cyclisme professionnel. Il est notamment décidé qu'elle soit disputée par les équipes de marques, qui contrairement aux sélections nationales ont toutes les facilités en cours de saison pour se préparer à l'évènement, et se déroule en ouverture des championnats du monde[2].

Cependant, maintenue au programme pendant plusieurs années, la compétition ne parvient pas à convaincre. L'aspect cosmopolite et multinational par nature d'une épreuve par équipe de marque cadre en effet très mal dans les championnats du monde par sélections nationales. Personne n'y trouve visiblement son compte, la compétition reste en marge et loin du succès populaire, et ce sont les équipes elles-mêmes qui demandent la suppression de l'épreuve. L'UCI décide de la retirer des championnats après l'édition 2018[3],[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Deuxième Troisième
2012 Specialized-Lululemon Orica-AIS AA-Drink-Leontien.nl
Charlotte Becker (GER)
Amber Neben (USA)
Evelyn Stevens (USA)
Ina-Yoko Teutenberg (GER)
Eleonora van Dijk (NED)
Trixi Worrack (GER)
Judith Arndt (GER)
Shara Gillow (AUS)
Loes Gunnewijk (NED)
Melissa Hoskins (AUS)
Alexis Rhodes (AUS)
Linda Villumsen (NZL)
Chantal Blaak (NED)
Lucinda Brand (NED)
Jessie Daams (BEL)
Sharon Laws (GBR)
Emma Pooley (GBR)
Kirsten Wild (NED)
2013 Drapeau des États-Unis Specialized-Lululemon Drapeau des Pays-Bas Rabo Women Drapeau de l'Australie Orica-AIS
Lisa Brennauer (GER)
Katie Colclough (GBR)
Carmen Small (USA)
Evelyn Stevens (UA)
Eleonora van Dijk (NED)
Trixi Worrack (GER)
Lucinda Brand (NED)
Thalita de Jong (NED)
Pauline Ferrand-Prévot (FRA)
Roxane Knetemann (NED)
Annemiek van Vleuten (NED)
Marianne Vos (NED)
Annette Edmondson (AUS)
Shara Gillow (AUS)
Loes Gunnewijk (NED)
Melissa Hoskins (AUS)
Emma Johansson (SWE)
Amanda Spratt (AUS)
2014 Drapeau des États-Unis Specialized-Lululemon Drapeau de l'Australie Orica-AIS Drapeau de l'Italie Astana BePink Womens
Chantal Blaak (NED)
Lisa Brennauer (GER)
Karol-Ann Canuel (CAN)
Carmen Small (USA)
Evelyn Stevens (USA)
Trixi Worrack (GER)
Annette Edmondson (AUS)
Melissa Hoskins (AUS)
Emma Johansson (SWE)
Jessie MacLean (AUS)
Valentina Scandolara (ITA)
Amanda Spratt (AUS)
Alena Amialiusik (BLR)
Simona Frapporti (ITA)
Doris Schweizer (SUI)
Alison Tetrick (USA)
Silvia Valsecchi (ITA)
Susanna Zorzi (ITA)
2015 Velocio-SRAM Boels Dolmans Rabo Liv Women
Alena Amialiusik
Lisa Brennauer
Karol-Ann Canuel
Barbara Guarischi
Mieke Kröger
Trixi Worrack
Lizzie Armitstead
Chantal Blaak
Christine Majerus
Katarzyna Pawłowska
Evelyn Stevens
Eleonora van Dijk
Lucinda Brand
Thalita de Jong
Shara Gillow
Roxane Knetemann
Katarzyna Niewiadoma
Anna van der Breggen
2016 Boels Dolmans Canyon-SRAM Racing Cervélo Bigla
Drapeau des Pays-Bas Chantal Blaak (NED)
Drapeau du Canada Karol-Ann Canuel (CAN)
Drapeau de Grande-Bretagne Lizzie Deignan (GBR)
Drapeau du Luxembourg Christine Majerus (LUX)
Drapeau des États-Unis Evelyn Stevens (USA)
Drapeau des Pays-Bas Ellen van Dijk (NED)
Drapeau de Biélorussie Alena Amialiusik (BLR)
Drapeau de Grande-Bretagne Hannah Barnes (GBR)
Drapeau d'Allemagne Lisa Brennauer (GER)
Drapeau d'Italie Elena Cecchini (ITA)
Drapeau d'Allemagne Mieke Kröger (GER)
Drapeau d'Allemagne Trixi Worrack (GER)
Drapeau de Grande-Bretagne Ciara Horne (GBR)
Drapeau d'Allemagne Lisa Klein (GER)
Drapeau de Finlande Lotta Lepistö (FIN)
Drapeau d'Afrique du Sud Ashleigh Moolman (RSA)
Drapeau du Canada Joëlle Numainville (CAN)
Drapeau d'Allemagne Stephanie Pohl (GER)
2017 Sunweb Boels Dolmans Cervélo Bigla
Drapeau des Pays-Bas Lucinda Brand (NED)
Drapeau du Canada Leah Kirchmann (CAN)
Drapeau des Pays-Bas Floortje Mackaij (NED)
Drapeau des États-Unis Coryn Rivera (USA)
Drapeau des Pays-Bas Sabrina Stultiens (NED)
Drapeau des Pays-Bas Ellen van Dijk (NED)
Drapeau des Pays-Bas Chantal Blaak (NED)
Drapeau du Canada Karol-Ann Canuel (CAN)
Drapeau des États-Unis Megan Guarnier (USA)
Drapeau du Luxembourg Christine Majerus (LUX)
Drapeau des Pays-Bas Amy Pieters (NED)
Drapeau des Pays-Bas Anna van der Breggen (NED)
Drapeau d'Allemagne Stephanie Pohl (GER)
Drapeau d'Allemagne Lisa Klein (GER)
Drapeau d'Allemagne Clara Koppenburg (GER)
Drapeau de Finlande Lotta Lepistö (FIN)
Drapeau du Danemark Cecilie Uttrup Ludwig (DEN)
Drapeau d'Afrique du Sud Ashleigh Moolman (RSA)
2018 Canyon–SRAM Boels–Dolmans Team Sunweb
Alena Amialiusik
Alice Barnes
Hannah Barnes
Elena Cecchini
Lisa Klein
Trixi Worrack
Chantal Blaak
Karol-Ann Canuel
Amalie Dideriksen
Christine Majerus
Amy Pieters
Anna van der Breggen
Lucinda Brand
Leah Kirchmann
Liane Lippert
Pernille Mathiesen
Coryn Rivera
Ellen van Dijk

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Par équipes[modifier | modifier le code]

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Canyon-SRAM Racing[1] 5 1 0 6
2 Boels Dolmans 1 3 0 4
3 Sunweb 1 0 1 2
4 Orica-AIS 0 2 1 3
5 Rabo Women 0 1 1 2
6 Cervélo Bigla 0 0 2 2
7 AA-Drink-Leontien.nl 0 0 1 1
Astana BePink Womens 0 0 1 1
Total 7 7 7 21

Par coureuses[modifier | modifier le code]

Rang Coureuse Pays Or Argent Bronze Total
1 Trixi Worrack Drapeau de l'Allemagne Allemagne 5 1 0 6
2 Evelyn Stevens Drapeau des États-Unis États-Unis 4 1 0 5
Eleonora van Dijk Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 4 1 0 5
4 Lisa Brennauer Drapeau de l'Allemagne Allemagne 3 1 0 4
Karol-Ann Canuel Drapeau du Canada Canada 3 1 0 4
6 Chantal Blaak Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 2 1 5
7 Alena Amialiusik Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 2 1 1 4
8 Carmen Small Drapeau des États-Unis États-Unis 2 0 0 2
9 Christine Majerus Drapeau du Luxembourg Luxembourg 1 2 0 3
10 Lucinda Brand Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 1 2 4

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b L'équipe s'est successivement nommée Specialized-Lululemon (2012 à 2014), Velocio-SRAM (2015) et Canyon-SRAM Racing (2016). Elle compte 3 victoires avec la nationalité allemande et deux autres avec la nationalité américaine.
  2. Renaud Breban, « L'UCI explique le retour du CLM par équipes », sur cyclismactu.net,
  3. Le contre-la-montre par équipes supprimé du Mondial - Actualité
  4. « Innsbruck 2018: Último mundial de Ciclismo para la Contrarreloj por equipos »,