Le Passage (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Passage.
Le Passage
Réalisation René Manzor
Scénario René Manzor
Acteurs principaux
Sociétés de production Adel Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame Fantastique
Durée 80 minutes
Sortie 1986

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Passage est un film français réalisé par René Manzor, sorti en 1986.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jean Diaz, célèbre créateur de dessins animés désillusionné, vit seul avec son fils David depuis que sa femme s'est séparée de lui. Jean est connu pour ses prises de position très médiatisées contre la violence omniprésente et s'est professionnellement retiré depuis plusieurs années. Cela lui a valu d'attirer l'attention de la Mort en personne qui l'observe depuis ce qui est supposément l'autre monde, dans son repaire informatisé lui permettant d'administrer arbitrairement la fatalité.

Un jour, Jean est victime avec David d'un accident de voiture mortel provoqué par la Grande Faucheuse. Jean meurt sur la table d'opération de l’hôpital tandis que David tombe dans le coma. Afin de le sauver, Jean doit signer un pacte avec la Mort qui se présente à lui : à sa demande il va devoir achever un film d'animation violent qu'il avait commencé il y a des années. En échange, David sera ramené à la vie.

Après avoir accepté au prix de l'une de ses mains et s'être mis à la tâche, le réalisateur comprend peu à peu les véritables motivations de la Mort : anéantir l'humanité en se servant de son propre film. Jean va alors tout tenter pour déjouer ses plans ainsi que sauver sa propre vie et celle de son fils, qui est conscient (au désespoir de sa mère incrédule) que son père est prisonnier quelque part.

Alors que Jean découvre le passage (entre la vie et la mort), la Grande Faucheuse rompt le pacte en voulant sacrifier David, victime du programme de destruction de la terre imaginé par Jean et appliqué par la Mort avec ses ordinateurs. Jean comprend alors que le seul moyen de sauver son fils est de terrasser la Mort et de mettre fin au programme de destruction de la terre. Il coupe à son tour la main de la Mort (ce qui lui fait retrouver la sienne), désamorce le programme, sauve ainsi son fils, puis le retrouve grace au passage. La Mort assiste aux retrouvailles, impuissante.

"Si tu penses à moi aussi fort que je pense à toi alors c est sûr David, on se retrouvera" est la dernière phrase que l on entend avant le générique final.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France :

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Le Passage
Bande originale du film

Bande originale de Jean-Félix Lalanne
Sortie 1986
Enregistré Studio Venus[1] (Longueville)
Genre musique de film
Format LP, cassette
Compositeur Jean-Félix Lalanne
Label EMI, Pathé-Marconi

La bande originale du film a été composée par Jean-Félix Lalanne, le frère du réalisateur René Manzor. La chanson On se Retrouvera, interprétée par leur frère Francis Lalanne (également coproducteur du film), atteindra la première place du hit parade en mars 1987.

Liste des titres
  1. Recherche D'un Nouveau Compagnon - 2:15
  2. P'tit Samouraï - 0:50
  3. Regrets - 0:30
  4. Le Trésor Du Grenier - 1:13
  5. Les Larmes Du Clown - 1:15
  6. Testament D'un Vieux Fou - 0:40
  7. Prière Pour Une Âme Errante - 8:02
  8. Le Masque De L'oubli - 1:52
  9. Basse Surveillance - 2:00
  10. Révolte - 0:46
  11. La Mort Du Temps - 2:42
  12. La Régie Du Destin - 2:30
  13. Déluge De Sang - 3:12
  14. La Vie Éternelle - 2:12
  15. On Se Retrouvera - 2:40 (interprété par Francis Lalanne)

Accueil[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Comme dans tous ses autres films, René Manzor y aborde la violence du monde extérieur, la transmission et le deuil du père (central dans Le Passage) ainsi que l'impuissance de la mère seule.
  • L’interprète de David Diaz, le fils de Jean, crédité au générique sous le nom d'Alain Musy (de son vrai nom Alain Lalanne) et né en 1978, n'est autre que le propre fils de René Manzor (de son vrai nom René Lalanne), ainsi que le neveu du compositeur Jean-Félix Lalanne et du chanteur Francis Lalanne.
  • Le Sang ou le Testament d’un Vieux Fou, présentée dans le film comme œuvre originale du protagoniste, est en réalité un véritable court-métrage animé créé par René Manzor lui-même en 1984, et duquel proviennent les séquences animées du film.
  • L'unique chanson du film est On se retrouvera, interprétée par Francis Lalanne, frère du réalisateur et du compositeur ainsi qu'oncle d'Alain Musy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]