Le Papillon (ballet)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Papillon.

Le Papillon
Description de cette image, également commentée ci-après
Emma Livry dans Le Papillon’’.
Genre Ballet
Nbre d'actes 2
Musique Jacques Offenbach
Livret Vernoy Saint-Georges
Langue
originale
Français
Création
Opéra de Paris, Paris

Personnages

  • Farfalla
  • Djalma
  • Hamza

Le Papillon est un ballet en 2 actes et 4 tableaux de Marie Taglioni, musique de Jacques Offenbach, créé à l'Opéra de Paris le . Les interprètes principaux en sont Emma Livry et Louis-Alexandre Mérante.

C'est le premier ballet d'Offenbach et le seul que Taglioni ait chorégraphié elle-même. Après la mort tragique d'Emma Livry, le ballet fut retiré du répertoire. En 1976, Pierre Lacotte a présenté une reconstitution du pas de deux principal.


Genèse[modifier | modifier le code]

Le livret fut rédigé, comme beaucoup à cette époque, par Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges.

Argument[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Le ballet conte l'histoire de Farfalla, jeune servante (Emma Livry), et de son amour pour le prince Djalma (Mérante), neveu de l'émir. La vieille et laide fée Hamza (Louise Marquet), jalouse de leur idylle et fâchée de ne pouvoir recevoir le baiser qui lui rendrait sa jeunesse, transforme Farfalla en papillon. À la fin du ballet, le papillon se brûle les ailes sur une torche, ce qui rompt l'enchantement et lui permet de retrouver sa forme de ballerine. Un heureux mariage est alors célébré.

Distribution de la création[modifier | modifier le code]

Rôle Création, 26 novembre 1860,
(chef d'orchestre : ?)
Farfalla Emma Livry
Djalma, prince Louis-Alexandre Mérante
Hamza, fée Louise Marquet

Réutilisations[modifier | modifier le code]

Jacques Offenbach utilisera des fragments de son ballet :

  • en 1864 dans Les Fées du Rhin (Die Rheinnixen), opéra romantique en 4 actes (Ballet au 3e acte : Introduction et Valse des Rayons)
  • en 1872 dans Le Roi Carotte, opéra bouffe féérie en 4 actes et 17 tableaux (Ballet au 3e acte : Introduction et Valse des Rayons + Pas de Deux)
  • en 1874 dans Orphée aux Enfers, opéra féérie en 4 actes et 12 tableaux (Andante dans le Ballet des Mouches au 3e acte)
  • en 1881 dans Les Contes d'Hoffmann, opéra fantastique en 4 actes (Trio Hoffmann, Miracle, Crespel ; utilisation du thème de la Bohémiana à l'orchestre pour le thème des flacons)

Reprises notables[modifier | modifier le code]

  • En 1976 Pierre Lacotte a créé pour Dominique Khalfouni, danseuse étoile de L'Opera de Paris, un pas de deux Le Papillon sur la musique de ce ballet. La première a eu lieu à l'Opéra le 23 décembre, le chorégraphe lui-même a dansé avec Khalfouni comme un artiste invité.
  • En 1979, John Lanchberry produit une nouvelle version remaniée en 3 actes. L'orchestration est enrichie de sa main, la partition est reconstruite, subit de nombreuses coupures et des développements musicaux de la main de Lanchberry.
  • En 1982, Eckhard Linsel réalise une nouvelle version en 2 actes et 3 tableaux à partir des partitions de la création à l'Opéra de Paris.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

  • Le Papillon, Richard Bonynge (dir.) – Decca, 1973 ; larges extraits du ballet sur environ 50 minutes
  • Offenbach - Hommage mécanique - Malibran CDRG 214 ; contient une suite pour orgue de barbarie de 30 minutes extraite du Papillon

Emprunts et citations[modifier | modifier le code]

La Valse des Rayons extraite du 2e tableau du 1er acte connaîtra la postérité en devenant "La Chaloupée" dansée au Moulin Rouge par Max Dearly et Minstinguett

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Le livret a été intégralement reporté dans La Danseuse papillon, un beau-livre de conte portant sur la vie d'Emma Livry.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]