La Boîte au lait

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Boîte au lait
Genre Opérette
Nbre d'actes 4
Musique Jacques Offenbach
Livret Eugène Grangé et Jules Noriac
Langue
originale
Français
Création
Théâtre des Bouffes-Parisiens, Paris

Personnages

  • Le baron Poupardet
  • Souchard
  • Adalbert
  • Clampin
  • Pachéco
  • Georges
  • Henri
  • Galoupet
  • Paul
  • Alexis
  • Francine
  • Mistigri
  • Paméla
  • Félicien
  • André
  • Victor
  • Sylvestre
  • Arthémise

La Boîte au lait est un opéra bouffe en quatre actes de Jacques Offenbach, sur un livret de Eugène Grangé et Jules Noriac[1], créé le aux Bouffes-Parisiens, salle Choiseul [2].

Contexte[modifier | modifier le code]

La Boîte au lait est le remaniement d’une pièce créée à la scène en 1862. Modifiée et considérablement augmentée par ses deux premiers auteurs, Offenbach a commencé à écrire la musique de cette nouvelle de forme la Boîte au lait en mer, à bord du Canada, le bateau à bord duquel il se rendait en tournée en Amérique, et terminée à Aix[3].

Réception[modifier | modifier le code]

Cette opérette sur le thème de la difficile situation de la demoiselle parisienne à l’allure aristocratique mais sans argent fut bien accueillie par la critique[4]

Argument[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Mademoiselle Francine, une grisette, apprend par hasard, le jour même de ses noces, que son mariage se trouve des plus compromis par l’inconduite de son promis, Sosthène Robineau. Celui-ci a perdu sa place, a fait des dettes pour lesquelles il est poursuivi et il risque d’être obligé de se battre en duel. Fine mouche, Francine se met aussitôt en campagne et va trouver successivement les divers locataires de la maison dont elle occupe une mansarde : un peintre, un huissier et une écuyère du cirque. Grâce à son adresse, elle remonte bientôt, rapportant triomphalement dans sa boîte au lait le lettre de change souscrite par Sosthène, une lettre d’excuses de son rival et la promesse d’une bonne place.

Distribution lors de la création[modifier | modifier le code]

Rôle Type de voix Distribution lors de la première, le 30 octobre 1880
(Chef d'orchestre : Jacques Offenbach)
Francine Théo
Le baron Poupardet Daubray
Souchard Fugère
Adalbert Colombey
Clampin Homerville
Pachéco Scipion
Georges Maznère
Henri Dubois
Galoupet Vinchon
Paul Durand
Alexis Samson
Mistigri Paola Marié
Paméla Luigini
Félicien Blanche Miroir
André Soll
Victor Hermann
Sylvestre Morena
Arthémise H. Bareth

Références[modifier | modifier le code]

  1. Andrew Lamb, « Jacques Offenbach », The New Grove Dictionary of Opera, London ; New York, Macmillan, 1997 (ISBN 978-0-1952-2186-2).
  2. La Boîte au lait sur Data.bnf.fr
  3. Philippe Luez, Jacques Offenbach (1819-1880) : musicien européen, Anglet, Séguier, 2001, 341 p., p. 276, (ISBN 978-2-8404-9221-4).
  4. Jean-Claude Yon, Jacques Offenbach, Paris, Gallimard, 2000, 796 p., (ISBN 978-2-0707-4775-7), p. 554.

Liens externes[modifier | modifier le code]