Le Mesnil-Mauger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Mesnil-Mauger, commune de Seine-Maritime.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mesnil.
Le Mesnil-Mauger
Le Mesnil-Mauger
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Mézidon-Canon
Intercommunalité Communauté d'agglomération Lisieux Normandie
Statut Commune déléguée
Maire délégué Laurette Ridel
2017-2020
Code postal 14270
Code commune 14422
Démographie
Population 1 083 hab. (2015 en augmentation de 2.95 % par rapport à 2010)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 14″ nord, 0° 01′ 08″ est
Altitude Min. 10 m
Max. 78 m
Superficie 31,24 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Mézidon Vallée d'Auge
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 15.svg
Le Mesnil-Mauger

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Le Mesnil-Mauger

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Le Mesnil-Mauger

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Le Mesnil-Mauger

Le Mesnil-Mauger est une ancienne commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 1 083 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Mesnil est un appellatif toponymique très répandu au nord de la France. Il s'agit d'un dérivé à partir du latin mansionem « demeure, habitation, maison », le bas-latin a créé un nouveau terme mansionile[1], d'où le gallo-roman MA[N]SIONILE. Il est devenu en français médiéval maisnil, mesnil « maison avec terrain » [2].

Le second élément Mauger est un nom de personne germanique, latinisée de diverses manières dans les textes, notamment en Madalgarius. Il est spécialement répandu en Normandie comme nom de famille[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Absorbe en 1972, Écajeul, Saint-Crespin et Sainte-Marie-aux-Anglais[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
(avant 2001) mars 2008 Jean-Pierre Lormelet - -
mars 2008[5] en cours Laurette Ridel[6] SE Technicienne de laboratoire

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8],[Note 2].

En 2015, la commune comptait 1 083 habitants, en augmentation de 2,95 % par rapport à 2010 (Calvados : 1,56 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
553 443 564 447 433 413 378 379 348
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
371 353 355 356 354 453 399 351 347
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
355 362 392 364 500 516 475 429 508
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
527 509 905 853 926 1 005 992 1 060 1 081
2015 - - - - - - - -
1 083 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Albert Dauzat, Les noms de lieux, origine et évolution, Libraire Delagrave, Paris, 1926, p. 153.
  2. Marianne Mulon, Noms de lieux d’Île-de-France, Bonneton, Paris, 1997 (ISBN 2862532207)
  3. François de Beaurepaire (préf. Marianne Mulon), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime, Paris, A. et J. Picard, 1979, 180 p. (ISBN 2-7084-0040-1), OCLC 6403150), p. 109
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. « https://www.ouest-france.fr/laurette-ridel-ete-elue-maire-vendredi-140416 », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 20 octobre 2014)
  6. Réélection 2014 : « Le Mesnil-Mauger (14270) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 4 mai 2014)
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 .
  10. Statistique monumentale du Calvados, Volume 5, Arcisse de caumont. Lire en ligne
  11. Voir le Pont Clemenceau (Vernon) sur ce sujet.