Latouche-Tréville (frégate)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir Latouche-Tréville (navire).
Latouche-Tréville
image illustrative de l’article Latouche-Tréville (frégate)
La frégate Latouche-Tréville en manœuvre dans l'arsenal de Brest (septembre 1999)
Type frégate type F70
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Quille posée 31 mai 1985
Lancement 19 mars 1988
Statut en service
Équipage
Équipage 20 officiers , 145 officiers mariniers, 145 quartiers-maîtres et matelots
Caractéristiques techniques
Longueur 139 mètres
Maître-bau 15 mètres
Tirant d'eau 5,50 mètres
Tirant d'air 47,60 mètres
Vitesse 30 nœuds avec les turbines à gaz (TG) et 21 nœuds avec les diesels
Caractéristiques militaires
Armement 1 canon de 100 mm Mle 68
2 canons de 20mm F2
2 mitrailleuses de 12,7mm
8 missiles MM40 Exocet
1 système Crotale EDIR
2 systèmes Simbad
2 TLT (10 torpilles L5 mod 4 ou MU90)
Électronique 1 centrale de navigation inertielle SIGMA 40
Aéronefs 2 hélicoptères Lynx HAS.4 en hangar
Carrière
Port d'attache Brest

La frégate Latouche-Tréville est une frégate de lutte anti-sous-marine du type F70 de la Marine nationale. Son numéro de coque est D 646. Elle est parrainée par la ville de Saumur. La frégate Latouche-Tréville est basée à Brest.

Elle apparaît dans le film-documentaire Océans de Jacques Perrin.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]

La frégate Latouche-Tréville est équipée de deux centrales de navigation inertielle SIGMA 40 créées par Sagem. Grâce à leur technologie Gyrolaser (Ring Laser Gyro), ces centrales inertielles offrent un très haut degré de précision et démultiplient l'efficacité des capteurs, des armements comme des moyens d'autodéfense du bâtiment.

Armement[modifier | modifier le code]

À son lancement, il est armé de 2 système de 4 missiles anti-navire MM40 Exocet (8 Exocet), d'un système anti-aérien Crotale EDIR avec 8 missiles sur rampes (26 Crotale), d' un canon de 100 mm Mod. 1968 CADAM, de deux canons anti-aérien de 20 mm Oerlikon Mk 10 Mod. 23, de deux mitrailleuses de 12.7 mm et de deux catapultes fixes pour torpilles anti-sous-marines L 5 mod 4 (10 torpilles). Il embarque deux hélicoptères Westland Lynx[1].

Engagements[modifier | modifier le code]

  • En janvier 2013, lors de l'opération Serval, la frégate Latouche-Tréville a escorté un navire roulier, le Louise Russ, qui a transporté du matériel de Toulon à Dakar[2].
  • À partir d'avril 2013, la frégate participe à la mission Corymbe[3].
  • En 2015 la frégate a escorté la réplique de la frégate Hermione qui a emmené le marquis de La Fayette en Amérique, pendant un voyage de 4 mois[4].

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Les autres frégates anti-sous-marines de classe Georges Leygues (F70) :

Liens externes[modifier | modifier le code]