Langues voltaïco-nigériennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Langues voltaïco-nigériennes
Pays Bénin, Ghana, NigeriaTogo
Région Afrique de l'Ouest
Classification par famille

Les langues voltaïco-nigériennes, anciennement appelées langues bénoué-congolaises occidentales ou langues kwa orientales, sont une branche de la famille de langues nigéro-congolaises. Elles sont parlées par 50 millions de locuteurs au Bénin, au Ghana, au Nigeria et au Togo.

Ces langues ont été placées alternativement dans la branche bénoué-congolaise et la branche kwa, mais en 2000 les linguistes Williamson et Blench en ont fait une branche distincte. Les frontières entre les divers groupes de langues voltaïco-nigériennes sont assez floues, ce qui indique la présence d'un continuum linguistique plutôt qu'une séparation nette en deux branches.

Classification[modifier | modifier le code]

Volta–Niger  

akpes (1)



ayere–ahan (2)



gbe (21 : fon [2 millions], éwé [3 millions])


  YEAI  

yoruboïdes, yoruba [22 millions])



edoïdes (27 : édo [1 million])



akoko (1)



igboïdes (7 : igbo [18 millions])



 NOI 

nupoïdes (12 : ébira [1 million], nupé [1 million])



oko (1)



igala [1 million]



idomoïdes (9 : idoma [600,000])




? ukaan (1)



Les langues yoruboïdes et akoko étaient auparavant regroupées dans le groupe défoïde, mais plus récemment il a été constaté que ces langues ne sont pas plus proches que les langues édoïdes et igboïdes. Ces quatre groupe de langues sont maintenant rassemblés dans un groupe qui n'a pas encore été nommé, provisoirement désigné par l'acronyme YEAI. De même, les langues oko, nupoïdes et idomoïdes sont regroupées dans un groupe provisoirement désigné par l'acronyme NOI. L'ukaan fait partie des langues atlantico-congolaises, mais il n'est pas encore clair si elle appartient à la branche voltaïco-nigérienne ; Blench soupçonne qu'elle est plus proche de la branche bénoué-congolaise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Wolf (Paul Polydoor de), The Noun Class System of Proto-Benue–Congo, La Haye, Mouton, , 200 p. (ISBN 978-9027918215).
  • (en) Williamson (Kay), « Benue–Congo Overview », dans Bendor-Samuel (John) et Hartell (Rhonda L.), The Niger-Congo languages : A Classification and Description of Africa's Largest Language Family, Lanham (Maryland), Presses universitaires d'Amérique, (ISBN 978-0819173768).
  • (en) Williamson (Kay) et Blench (Roger), « Niger–Congo », dans Blench (Roger) et Heine (Bernd), African Languages : An Introduction, Cambridge, Presses universitaires de Cambridge, (ISBN 978-0521666299), p. 11-42.

Articles connexes[modifier | modifier le code]