Langues ijoïdes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Langues ijoïdes
Pays Nigeria
Région Afrique de l'Ouest
Classification par famille

Les langues ijoïdes sont une branche de la famille de langues nigéro-congolaises. Elles sont parlées au Nigeria.

Elle regroupe les langues ijo et les langues defaka, mais le lien n'a pas encore été clairement démontré. Les similarités peuvent être dues aux influences des langues ijo sur les langues defaka.[1] Les langues ijoïdes se caractérisent par l'ordre sujet–objet–verbe de leurs phrases qui n'est pas commun dans la famille nigéro-congolaise, cet ordre étant utilisé uniquement par ailleurs par les branches mandée et dogon. Comme ces deux branches, la branche ijoïde ne possède pas la moindre trace d'un système de classes nominales, caractéristique de la famille nigéro-congolaise, et s'est donc probablement séparée assez tôt de cette famille. Le linguiste Gerrit Dimmendaal doute même de son appartenance à la famille nigéro-congolaise et considère les langues ijoïdes comme une famille indépendante.[2],[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Roger Blench, Niger-Congo: an alternative view
  2. (en) Gerrit Jan Dimmendaal, Historical Linguistics and the Comparative Study of African Languages, John Benjamins Publishing, (ISBN 9027211787, lire en ligne)
  3. Kirill Babaev, « Joseph Greenberg and the Current State of Niger-Congo », Journal of the Association for the Study of Language in Prehistory,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Williamson (Kay), « Igbo », dans Dunstan (Elisabeth), Twelve Nigerian Languages, Londres, Longmans, (ISBN 978-0582607538).
  • (en) Williamson (Kay), « Ijo », dans Dunstan (Elisabeth), Twelve Nigerian Languages, Londres, Longmans, (ISBN 978-0582607538).
  • (en) Williamson (Kay), « The Benue-Congo Languages and Ijo », dans Sebeok (Thomas A.), Current Trends in Linguistics : Linguistics in Sub-Saharan Africa, La Haye, Mouton, (ISBN 978-9027930569), p. 245-306.
  • (en) Williamson (Kay), « Linguistic Evidence for the Prehistory of the Niger Delta », dans Alagoa (Ebiegberi J.), Anozie (F. N.) et Nzewunza (Nwanna), The Early History of the Niger Delta, Hambourg, Helmut Buske Verlag, (ISBN 978-3871188480).
  • (en) Jenewari (Charles E. W.), « Ijoid », dans Bendor-Samuel (John) et artell (Rhonda L.), The Niger-Congo languages : A Classification and Description of Africa's Largest Language Family, Lanham (Maryland), Presses universitaires d'Amérique, (ISBN 978-0819173768).
  • (en) Williamson (Kay), « Defaka Revisited », dans Ejituwu (Nkparom C.), The Multi-disciplinary Approach to African History : Essays in honour of Ebiegberi Joe Algoa, Port Harcourt, Presses universitaires de Port Harcourt, (ISBN 978-3871188480), p. 151-183.
  • (en) Williamson (Kay) et Blench (Roger), « Niger–Congo », dans Heine (Bernd) et Nurse (Derek), African Languages : An Introduction, Cambridge, Presses universitaires de Cambridge, (ISBN 978-0521666299), p. 11-42.
  • (en) Williamson (Kay), « The Language Situation in the Niger Delta », dans Akpana (Martha I.), The Development of Izon Language : Instrument for Educational Advancement in the Niger Delta, Port Harcourt, Onyoma Research Publications, (ISBN 978-9783612235).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]