Langue VSO

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir VSO.
Fréquence de distribution de l'ordre des mots dans les langues
Ordre Résultat en français Proportion Exemples
SOV il la pomme mange 45 % Japonais, latin, tamoul, basque
SVO il mange la pomme 42 % Français, mandarin, russe
VSO mange il la pomme 9 % Irlandais, arabe
VOS mange la pomme il 3 % Malgache, baure
OVS la pomme mange il 1 % Apalai, hixkaryana
OSV la pomme il mange moins de 1 % Warao
Proportions d'après l'étude de 402 langues par Russell S. Tomlin publiée en 1986[1],[2]

Une langue VSO est, en typologie syntaxique, une langue dont les phrases suivent généralement un ordre verbe-sujet-objet.

Un exemple de l'irlandais :

« Leanann an t-ainmni an briathar i nGaeilge.»

suivre.Prés. le sujet le verbe en irlandais

« Le sujet suit le verbe en irlandais. »[3]

Explication syntaxique[modifier | modifier le code]

La grammaire générative a indiqué trois catégories, ou constituants, pour représenter les verbes dans les phrases. Le SV (syntagme verbal), le ST (syntagme temporel) et le Sv (syntagme petit v) sont tous des têtes pouvant contenir des verbes, et ils sont présent dans la représentation syntaxique de toutes les langues du monde. Cependant, les langues du monde ont des paramètres, qui affectent leur production syntaxique. Le paramètre de force (*F) sur le T peut faire déplacer le verbe au petit v à T, ce qui change l'ordre de la phrase.[4] De plus, les langues VSO n'ont pas de trait fort sur le EPP, donc le sujet n'est pas déplaceré avant le verbe, il reste à son endroit original.[5]

Par exemple, dans une langue SVO : « Un chat mange une souris » serait en premier « un chat (T) mange(v) mange(V) une souris », puis, grâce à la force, « mange(T) un chat mange(v) mange(V) une souris ». La force sur EPP : « un chat mange(T) un chat mange(v) mange(V) une souris »

Dans une langue VSO, la dernière étape n'a pas lieu, et donc on reste avec « mange(T) un chat mange(v) mange(V) une souris ».

Fréquence[modifier | modifier le code]

Cet ordre est le troisième plus fréquent et représente environ 9 % des langues du monde[6].

Utilisation majeure[modifier | modifier le code]

Langues indo-européennes : le gallois et les langues gaéliques.

  • En Gaélique écossais, par exemple
    • « F`agaidh mi e »
    • partir-[fut]. je il ‘je le quitterai.’

Langues afro-asiatiques : l'arabe, l'égyptien ancien et les langues berbères; l'hébreu biblique utilise également cet ordre[7].

Langues amérindiennes : les langues zapotèques, les langues mixtèques et les langues salish.

Langues austronésiennes : l'hawaïen et le cebuano.

L’Espagnol fait figure de cas particulier concernant cet ordre; en effet, même si l’ordre de base de cette langue est SVO, comme dans Ana tiene las llaves (Ana a les clefs), la langue a connu une période prolongée de contact avec une langue dont l’ordre de base est VSO, l’Arabe; cette langue, en plus de son influence sur le vocabulaire, a également eu une influence grammaticale; ainsi, il n’est pas incorrect ni rare d’entendre Tiene Ana las llaves (A Ana les clefs), surtout dans les phrases interrogatives.

Utilisation mineure[modifier | modifier le code]

Le français, langue indo-européene, utilise cette construction dans certaines questions (« As-tu une voiture ? »).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Charles F. Meyer, Introducing English linguistics—International student edition.
  2. (en) Russell Tomlin, Basic word order : functional principles, Londres, Croom Helm, 1986, p. 22.
  3. Carnie, Andrew, 1969- et Guilfoyle, Eithne., The Syntax of the verb initial languages, Oxford University Press, (ISBN 1429403659, 9781429403658 et 9780198030294, OCLC 252600351, lire en ligne)
  4. Roberts, Ian G., Principles and parameters in a VSO language : a case study in Welsh, Oxford University Press, (ISBN 0195168216, 9780195168211 et 0195168224, OCLC 271200988, lire en ligne)
  5. Adger, David., Core syntax : a minimalist approach, Oxford University Press, (ISBN 0199243700, 9780199243709 et 0199243719, OCLC 50768042, lire en ligne)
  6. Russell Tomlin, "Basic Word Order: Functional Principles", Croom Helm, London, 1986, page 22
  7. http://ancienthebrewgrammar.wordpress.com/2011/05/23/basic-word-order-in-the-biblical-hebrew-verbal-clause-part-6/