La Seconde Vérité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Seconde Vérité

Réalisation Christian-Jaque
Scénario Christian-Jaque
Paul Andréota
d'après un roman de
Jean Laborde
Acteurs principaux
Sociétés de production France, Valoria Films
Italie, Explorer Film
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Policier
Durée 90 minutes
Sortie 1966

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Seconde Vérité est un film français réalisé par Christian-Jaque, sorti en 1966.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pierre Montaud, célèbre avocat, marié, s'éprend d'une jeune étudiante, Nathalie. Mais elle ne supporte plus de le voir en cachette et décide de rompre. Jaloux, il la menace avec un revolver, avant de perdre la mémoire. Le lendemain, un cadavre est découvert, avec son arme à proximité.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

  • Le film a été tourné principalement à Dijon[2].
  • Nice et le marché aux fleurs [3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir À l'écran, l'affaire Jaccoud deviendra "La seconde vérité" dans la Tribune de Genève du 28 décembre 1965.
  2. http://www3.bienpublic.com/dossiers/cinema/cine1.html
  3. gettyimages Michèle Mercier et Robert Hossein au marché aux fleurs dans le film

Liens externes[modifier | modifier le code]