Le Repas des fauves (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le film de Christian-Jaque. Pour la pièce, voir Le Repas des fauves.
Le Repas des Fauves
Réalisation Christian-Jaque
Scénario d'après la pièce de Vahé Katcha
Acteurs principaux
Sociétés de production CICC (Raymond Borderie)
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame, Humour noir
Durée 97 minutes
Sortie 1964

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Repas des fauves est un film français de Christian-Jaque sorti en 1964.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'Occupation, une ville de province. Sept personnes, des amis, se retrouvent réunies pour un repas d'anniversaire. Durant la fête, un attentat a lieu et deux officiers allemands sont abattus. Le capitaine de la Gestapo, le SS Kaubach, fait irruption dans la pièce et exige l'exécution de vingt otages si les coupables ne sont pas trouvés. Il demande aux invités de désigner eux-mêmes deux d'entre eux comme otages. Alors, ces gens qui appartiennent à des milieux différents vont s'affronter et s'entre-dévorer, chacun trouvant une bonne raison de ne pas se porter volontaire. La tension ne va cesser de monter, transformant la réunion amicale en repas de fauves où les moments d'espoir alternent avec les moments de folie.

Analyse[modifier | modifier le code]

Par ce huis clos sur ses personnages, Christian-Jaque a voulu traiter deux problèmes: celui du comportement des hommes dressés les uns contre les autres face au danger et celui de la peur. Il dépeint la petitesse et la médiocrité sous-jacente quand des personnes se trouvent dans une situation dont l'issue n'est pas certaine.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Adaptation au théâtre[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Repas des fauves.

Le film a connu une adaptation au théâtre en 2010 par Julien Sibre. Rassemblant sur scène Cyril Aubin, Julien Sibre, Pierrejean Pagès, Caroline Victoria, Stéphanie Hédin, Olivier Bouana, Pascal Casanova et Jérémy Prevost. Cyril Drouin a réalisé pour cette pièce, une vidéo de type dessin animé (dans l'esprit de Persepolis de Marjane Satrapi) qui est projetée sur le fond de la scène, laissant ainsi apparaitre ce qu'il se passe à l'extérieur de la pièce où se joue le drame.

En 2011, la pièce est nommée aux Molières dans 4 catégories et est récompensée à 3 reprises : le Molière de l'adaptateur et le Molière du metteur en scène pour Julien Sibre, le Molière du théâtre privé.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

La voix de l'acteur qui incarne le docteur dans le film (Adolfo Marsillach) est celle de Michel Roux.

Lien externe[modifier | modifier le code]