La Carneille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Orne
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Orne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

La Carneille
Le château des Hayes.
Le château des Hayes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton Athis-de-l'Orne
Intercommunalité Flers Agglo
Commune Athis-Val de Rouvre
Statut Commune déléguée
Maire délégué Claude Salliot
2016-2020
Code postal 61100
Code commune 61073
Démographie
Population 568 hab. (2014)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 46′ 40″ nord, 0° 26′ 45″ ouest
Altitude Min. 135 m – Max. 262 m
Superficie 15,91 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Athis-Val de Rouvre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 15.svg
La Carneille

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 15.svg
La Carneille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
La Carneille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
La Carneille

La Carneille est une ancienne commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle d'Athis-Val de Rouvre.

Elle est peuplée de 568 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par la Gine, la Rouvre, les ruisseaux du Méheudin, de la Ferronnière et des Hayes.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attestée sous les formes du normand méridional Lachernilla 1093 (latinisée), Chernelle 1096[1].

La forme actuelle avec [c] dur est propre au normand septentrional au nord de la ligne Joret, il s'agit d'un équivalent du français charmille.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la création des cantons, La Carneille est chef-lieu de canton. Ce canton est supprimé lors du redécoupage cantonal de l'an IX (1801)[2].

Le , La Carneille intègre avec sept autres communes la commune d'Athis-Val de Rouvre[3] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales. Les communes d'Athis-de-l’Orne, Bréel, La Carneille, Notre-Dame-du-Rocher, Ronfeugerai, Ségrie-Fontaine, Taillebois et Les Tourailles deviennent des communes déléguées et Athis-de-l’Orne est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995[4] mars 2014 Dominique Rousseau SE Directeur de maison d'enfants
mars 2014[5] décembre 2015 Claude Salliot SE Cadre d'entreprise publique
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 568 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour La Carneille[6]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 379 1 438 1 517 1 387 1 501 1 546 1 602 1 618 1 665
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 644 1 678 1 604 1 514 1 426 1 306 1 226 1 109 1 000
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
910 848 802 683 675 626 669 702 688
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
615 570 520 530 480 485 571 569 568
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre-et-Saint Paul, 1858.
  • Château des Hayes XIXe.
  • Manoir du Hamel XVe.
  • Logis de Saint-Étienne XVe.
  • Château du Bois André XVIIe siècle.
  • Maisons anciennes.
  • Halle XIXe.
  • Ancien moulin.
  • Chapelle néogothique de la Blocherie.
  • Un menhir aux Hayes et le menhir de la croix carrée, avec deux croix incrustées, à la Pointardière.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Volume II, Librairie Droz 1991. p. 1228.
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. « Recueil des actes administratifs de décembre 2015 » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Orne (consulté le 29 janvier 2017).
  4. « La Carneille. Le décès de Dominique Rousseau, maire dix-neuf ans », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 29 janvier 2017)
  5. « La Carneille (61100) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 19 mai 2014)
  6. Date du prochain recensement à La Carneille, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :