Léon Cugnot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cugnot.
Léon Cugnot
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Distinction

Louis-Léon Cugnot, né à Vaugirard le et mort à Paris le , est un sculpteur français, lauréat du prix de Rome en 1859.

Biographie[modifier | modifier le code]

Faune ivre (1863), musée des beaux-arts de Lyon.
Monument aux généraux Clément-Thomas et Lecomte, Paris, cimetière du Père-Lachaise.

Léon Cugnot est le fils du statuaire Étienne Cugnot.

Entré à l’École des beaux-arts de Paris en 1854, il suit l’enseignement des sculpteurs Georges Diebolt et Francisque Duret. Il remporte le premier grand prix de Rome en sculpture de 1859 pour Mézence blessé, préservé par l’intrépidité de son fils Lausos, prix partagé avec Alexandre Falguière. Il est pensionnaire de la villa Médicis à Rome de 1860 à 1863.

Léon Cugnot expose pour la première fois au Salon des artistes français de 1863 et il y sera présent pratiquement chaque année jusqu’en 1889 : il reçoit une médaille de troisième classe en 1863, une médaille en 1865, une médaille de troisième classe à l'Exposition universelle de 1867.

Il est nommé chevalier de la Légion d’honneur en 1874.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. [2]
  3. Exposition du centenaire de la reconstruction de l’hôtel de ville Ville de Paris Bibliothèque administrative 1982
  4. [3]
  5. Louis-François-Xavier Crespel dit Crespel-Dellisse (1789-1864) est un industriel français qui a développé l’industrie sucrière en France à partir de la betterave
  6. [4]
  7. « Arras, cathédrale Saint-Vaast »
  8. [5]
  9. [6]
  10. [7]
  11. [8]
  12. [9]
  13. Base Joconde| 000SC025359

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • G. Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains : contenant toutes les personnes notables de la France et des pays étrangers… : ouvrage rédigé et continuellement tenu à jour, avec le concours d'écrivains et de savants de tous les pays, 5e édition (en ligne).
  • Jules Lermina (dir.), Dictionnaire universel illustré, biographique et bibliographique, de la France contemporaine (en ligne).
  • Pierre Larousse, Dictionnaire universel du XIXe siècle, vol. 17, p. 958.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :