L'Apparition (film, 2018)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'Apparition

Réalisation Xavier Giannoli
Scénario Jacques Fieschi
Xavier Giannoli
Marcia Romano
Acteurs principaux
Sociétés de production Curiosa Films
Pays de production Drapeau de la France France
Genre drame
Durée 144 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Apparition est un film dramatique français coécrit et réalisé par Xavier Giannoli, sorti en 2018.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jacques Mayano est un grand reporter respecté travaillant pour Ouest-France. Journaliste talentueux et impartial, il vit reclus au retour d'un reportage en Syrie au cours duquel Christophe Ferreire, son photographe et ami a été tué. Il est alors contacté par un membre de la Congrégation pour la doctrine de la foi du Vatican lui demandant d'effectuer une mission particulière : faire partie d'une commission canonique chargée d'enquêter sur plusieurs apparitions de la Vierge Marie dont a été témoin une jeune fille, Anna Ferron, dans une petite ville des Alpes françaises. Alors que des milliers de pèlerins viennent se recueillir sur le lieu des apparitions présumées, Jacques rencontre la sensible et dévote Anna qui reçoit de nombreuses sollicitations. Il découvre progressivement les motivations cachées et les pressions à l’œuvre autour d'Anna, et les mystères qui entourent les apparitions. Il est également confronté aux opinions opposées, au sein de la commission. Et l'enquête qu'il mène va bouleverser ses croyances.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film est tourné en partie sur les lieux mêmes où se situe l'action : la région de Gap dans les Hautes-Alpes[2], et notamment la chapelle Saint-James à Châteauroux-les-Alpes[3], mais aussi à Rome, au Palais Farnèse[4] pour les scènes censées se dérouler au Palais du Saint-Office, siège de la Congrégation pour la doctrine de la foi, et en Jordanie au camp de réfugiés de Zaatari[5] et à Qusair Amra, un château du désert qui figure dans le film un monastère détruit en reconstruction[6].

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,5/5, et des critiques spectateurs à 3,3/5[7].

Samuel Douhaire, dans Télérama, est enthousiasmé par le film, en particulier, par les rencontres entre Jacques et Anna. L'Apparition est « une réflexion bouleversante sur la foi aux allures de polar[8]. »

Jacques Mandelbaum, dans Le Monde, a un avis plus mitigé. Il reproche au réalisateur de ne pas avoir choisi entre la réalité de l'apparition ou le mensonge d'Anna. Xavier Giannoli « se tient continûment au milieu du gué[9]. »

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le film L'Apparition réemploie plusieurs musiques composées par Georges Delerue pour la série de documentaires télévisées Tours du monde, tours du ciel (1987) de Robert Pansard-Besson.
  2. Sarah Hübsch, « Hautes-Alpes : le tournage du film L'Apparition avec Vincent Lindon débute ce mercredi à Gap », sur D!CI TV & Radio, (consulté le ).
  3. « Cinéma », En Direct de Châteauroux-les-Alpes, no 39,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )
  4. François Reumont, « Filmer l’invisible : Où le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "L’Apparition", de Xavier Giannoli », La Lettre AFC, no 284,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Thierry Gandillot, « Avec « Illusions perdues », la consécration de Xavier Giannoli aux César 2022 », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Jihelbey, « L’Apparition : enquête sur l’authenticité d’une vision », ON-mag,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « L'Apparition », sur Allociné (consulté le ).
  8. Samuel Douhaire, « L'Apparition », Télérama,‎ , p. 50-51 (lire en ligne)
  9. Jacques Mandelbaum, « L’Apparition : Xavier Giannoli à la poursuite de la foi », sur Le Monde, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]