L'École buissonnière (film, 1949)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'École buissonnière.
L'École buissonnière
Réalisation Jean-Paul Le Chanois
Scénario Jean-Paul Le Chanois, d’après un synopsis d’Élise Freinet
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 110 minutes
Sortie 1949

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'École buissonnière est un film français réalisé par Jean-Paul Le Chanois et sorti en 1949.
Ce film marque un temps fort de l'histoire du cinéma d'après-guerre[1] : il romance les débuts de la pédagogie[2] de Célestin Freinet, à travers le personnage d'un jeune instituteur, M. Pascal, campé par Bernard Blier.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1920, dans un petit village de Provence, M. Pascal, jeune instituteur, se heurte au manque d’intérêt de ses élèves. Il décide de changer radicalement les méthodes employées par son prédécesseur. Il écoute les enfants, s’inspire de leurs découvertes, les emmène dans la nature, cherche à mettre en valeur les capacités et les goûts de chacun.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Anachronisme[modifier | modifier le code]

L'action se déroule en 1920, mais on voit des élèves mâcher du chewing-gum alors qu'à l'époque ça n'existait pas en France. En effet, le chewing-gum a été introduit en France par les armées américaines, lors de la libération en 1944-45. Dans les années précédant la guerre de 39-45, il existait de la "gomme à claquer", vendue sous forme de petit rouleau de 1,5 cm de diamètre et 2 cm de long.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Autour du film par Michel Barré sur le site Amis de Freinet
  2. Analyse du film par Abellia Moullé Brunet et Annabelle Puchta sur le site Amis de Freinet

Liens externes[modifier | modifier le code]